Chronique d'une Italienne en France

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Flavia, le 27 janvier 2011.

  1. Flavia

    Flavia
    Expand Collapse
    EcriveuZ madmoiZelle

  2. Souffle

    Souffle
    Expand Collapse
    Fogueira sem brasa

    Alors, du coup j'en profite, petite question à toi Flavia par rapport au point n°3 : comment saisir, quand on est française, les nuances d'un "Ti voglio bene" qui peut être adressé à un ami qu'on apprécie mais aussi à une personne pour laquelle on ressent plus ou moins quelques sentiments ?

    J'ai vraiment beaucoup de mal à saisir le sens de cette expression qui n'a aucun équivalent en français. Est-ce qu'un garçon que tu fréquentes et qui te dit "ti voglio bene" exprime-t'il des sentiments ou est-ce que c'est équivalent à lorsqu'il le dit à un ami ?
     
  3. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    Haha c'est un peu triste qu'il n'y ait aucune constatation positive :d (ça créé un certain déséquilibre avec l'article d'Émilie) !
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ah bon, vous mettez pas d'huile d'olive dans les pâtes ? Vous les cuisez comment en fait ? Purée, Barilla m'a menti quoi. Je suis déçue.
     
  5. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

    +1 pour la question ! Flavia, éclaire nous sur toutes ces fois où l'on s'est demandé si un Italien nous aimait d'amouuur ou damitié.
     
  6. DolceVita

    DolceVita
    Expand Collapse
    home sweet home

    Pour moi aussi "Ti voglio bene" se traduit comme un "Je te kiffe".
    On peut dire ça à une copine sans qu'elle nous imagine amoureuse :shifty:

    Sinon pour les gentils clichés français, je suis d'accord avec l'huile d'olive, le chauvinisme typique et la grève, l'engagement politique des Français. Je suis moit-moit alors je me rend bien compte de certains traits de caractère exagérés décrit par Queen Bitch. Oui on râle beaucoup, oui on passe notre temps à courir, oui on met de l'huile d'olive voire du beurre (horreur!) dans nos pâtes...

    Pour finir je suis fière de ce que je suis, de mon caractère latin et des mes deux pays. Si y'en a un qui peut me faire oublier la France c'est bien l'Italie ! <3
     
  7. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    Bah tu dis ça, mais si ça tombe, une Italienne dirait la même chose de l'article d'Émilie :d
     
  8. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    J'étais sûre que j'aurai droit à ça, mais justement j'ai vraiment bien relu les deux, et non je pense pas, je trouve l'article d'Émilie vraiment très neutre, et même si c'est de l'ironie celui de Flavia le ton est plus virulent, mais bon ce n'est que mon avis (surtout que la moitié de ma famille est italienne donc c'est pas vraiment par "anti-Italiens" primaire hein ;)).
     
  9. lili.M

    lili.M
    Expand Collapse
    Moral au beau fixe

    Etant Française (et fière de l'être!), je trouve l'article relativement juste et vrai... sauf pour la partie 2 où je ne suis pas vraiment d'accord.
     
  10. Ataraxie

    Ataraxie
    Expand Collapse
    Des projets plein la tête.

    J'aime la France, j'aime râler, et je vouvoie les gens (et en effet, c'est parfois pour leur signifier "on a pas élever les cochons ensemble, garde tes distances espèce de mufle").
    J'ai beaucoup aimé "le français revendique". Bah ouais, on est des révolutionnaires, on a même coupé la tête du roi parce qu'on était pas content :raie:
     
  11. Black Mamba

    Black Mamba
    Expand Collapse
    Meurs, pourriture communiste.

    Comme celui d'Emilie, j'ai beaucoup aimé cet article. :d
     
  12. Bigbamturtue

    Bigbamturtue
    Expand Collapse
    Moral au beau fixe

    J'ai adoré cet article ! l'avertissement en début ("cet article est subjectif...") m'a fait un peu peur : comment moi "archétype de la fille française" selon un ami anglais, allais-je pouvoir supporter les (probables) reproches faits à l'encontre de la mère patrie et de ses enfants ?!
    Le style est léger et drôle tout en étant très fin, ainsi zéro agression mais réflexion !
    Oui nous sommes de grands relous mais nous avons les qualités de nos défauts également. Et finalement c'est comme ça pour tout le monde :)
     
Chargement...