Cinq leçons apprises en 3 années à bosser en freelance

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 4 novembre 2017.

  1. Amelie

    Amelie
    Expand Collapse
    La boule magique.
    Membre de l'équipe

    #1 Amelie, 4 novembre 2017
    Dernière édition par un modérateur: 5 novembre 2017
  2. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    A toutes celle-eux qui se lancent et qui veulent plus de précision:
    -free lance c'est un statut déclaré en micro, c'est à dire que l'administration prend ton chiffre d'affaire et enlève 34% de celui-ci qui correspondront à une estimation de tes charges. Les 66% restants seront ton bénéfice, celui que tu déclares aux impôts sur le revenu. Le plafond pour le micro c'est 33200 en 2017. Tous les ans ça change et tous les ans il faut faire le calcul si t'es aux alentours de ce chiffre d'affaire:
    ex: une année le plafond était vers 32600€, j'ai gagné 33000. Si j'avais dit non à un boulot j'aurais gagné moins que 32600 et j'aurais eu l'abattement forfaitaire de 34% c'est à dire 11000, j'aurais déclaré 21000 aux impôts. Là comme je dépassais le plafond j'ai du déclaré en frais réels et je n'avais que 4000€ de charges réelles, j'ai donc déclaré 28000 aux impôts. Pour résumer en gagnant 1000€ de plus, j'ai déclaré 4000€ de plus.
    Donc même en freelance il faut tenir sa compta, savoir où vous en êtes par rapport à ce plafond, conserver toutes ses factures de charges pour pouvoir les estimer (avec le barème kilométrique si vous prenez votre voiture pour aller à votre espace de coworking) et si vous approchez des 33000 cette année, bien calculer pour savoir si dépasser le plafond vous fera perdre de l'argent ou non (si vous avez des charges supérieures à 34% du CA, ça vaut le coup, sinon ça se calcule). Clairement ça peut valoir le coup de refuser un contrat en fin d'année parce que vous allez dépasser le plafond de quelques centaines d'euros. Ou alors vous vous faîtes payer l'année suivante (mais il faut que l'entreprise en face accepte le deal)
    -je plussoie grandement le comptable, j'ai fait sans (mais je ne suis pas freelence, je suis profession libérale), je me suis bien planté, j'ai trop payé à l'URSSAF pendant deux ans (le truc cool c'est que ma régulation est toute petite!). Faîtes marcher votre réseau pour les comptables, il y en a des biens comme des nuls. En tant que free lance logiquement la compta n'est pas très compliquée donc ça ne doit pas coûter trop cher.
    -aller à l'URSSAF dès que vous pouvez pour demander des rendez-vous. En vrai ils sont sympas là-bas, n'hésitez surtout pas à vous déplacer plutôt que d'envoyer des mails ou de les appeler. C'est tellement plus simple d'expliquer une situation un peu bizarre ou de demander des explications à quelqu'un en chair et os.
    -les deux premières années vous êtes en forfaitaire. C'est à dire que l'URSSAF estime combien vous aller gagner et calcul vos cotisations sur cette estimation. Il est possible que vous ne fassiez que très peu de CA et que l'URSSAF vous réclame plus que ce que vous avez gagné. Dans ce cas, vous vous déplacez, vous donnez votre CA réels et ils vont vous recalculer vos cotisations en direct.
    -votre CA n'est pas votre revenu! Deux ans plus tard vous allez avoir votre régularisation (c'est à dire que vous déclarez exactement combien vous avez gagné et l'URSSAF calcule exactement combien vous auriez du payer. Si vous avez trop payé, vous êtes remboursé, mais la plupart du temps vous n'avez pas assez payé et vous vous payez une régul'. Celle-ci peut être très très salée.)
     
    #2 Gringo, 4 novembre 2017
    Dernière édition: 4 novembre 2017
    zazouyeah, Erinnern, Sherlocked et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. Sorbitou

    Sorbitou
    Expand Collapse

    @Tu as raison
    Pour le rattrapage URSSAF/RSI c'est tout à fait normal.
    En fait, ces charges sont calculées sur ton chiffre d'affaires que tu ne connais pas lorsque tu viens de commencer.
    Du coup, tes 2 premières années ils te calculent tes cotisations sur un CA "fictif" qui est en réalité très bas, c'est pourquoi tu ne payes pas beaucoup. Mais au bout de 2 années, il y a une régularisation des cotisations sur tes CA réels, c'est pour ça qu'il faut faire attention et mettre de l'argent de côté comme l'a fait Amelie.

    Après je crois que tu peux faire une estimation de ton CA et demander à ce que tes cotisations soient calculées dessus et donc à la fin, la régularisation fait moins mal
     
    Nunaa a BigUpé ce message
  4. Lili Liane

    Lili Liane
    Expand Collapse
    "Ça veut dire que tu es un babouin. Et moi pas."

    Altaïr. a BigUpé ce message
  5. Catatonic Sex Toy

    Catatonic Sex Toy
    Expand Collapse
    Lunaire

    Excellent article :top:
     
Chargement...