Cinq problèmes dont j'ai réussi à me détacher pour être plus sereine

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 11 janvier 2017.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Naudhiz

    Naudhiz
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Le dernier problème m'arrive tellement souvent... J'essaie de m'en détacher mais parfois, quand ça me trotte vraiment trop dans la tête, je prends mon courage (téléphone) à deux mains et j'envoie un message à la personne concernée, à savoir celui ou celle que j'ai peur d'avoir gêné/mis-e dans une situation pas cool/heurté/etc. Et la plupart du temps je reçois une réponse à base de "Oh mais pas de soucis, d'ailleurs je ne m'en souvenait même plus" :v:
     
  3. TennanTen

    TennanTen
    Expand Collapse
    Détendue

    Le dernier est terrible et il arrive surtout aux moments où tu vas te coucher ou que tu t'emmerde un peu. Ton cerveau qui te fait "Tu te souviens de ce moment là, il y a X quand t'as fait Y. Et là tu te dis "Oh j'aurais du faire ça et ça et ça". J'arrive à relativiser heureusement.

    Sinon j'ai l'habitude de parler seule, que ce soit pour exposer une pensée, réfléchir ou m'exciter sur un truc bien ou pas. Tu te rend compte que c'est hyper gênant et qu'on te prend pour une tarée. Puis je me suis rendu compte que beaucoup de gens le faisait et que puis merde je ne fais de mal à personne. Juste que je suis plus discrète que quand j'étais gamine.

    La cellulite, je m'en suis toujours foutu.... par contre les boutons me prenaient sacrément la tête, avoir une peau acnéique c'est chiant. Et quand j'ai appris que cela n'avait rien à voir avec mon hygiène de vie, j'ai arrêté d'en faire un cas et je prend soin de ma peau pour qu'il y en ait le moins possible.

    Autre truc où j'ai arrêté de me prendre la tête, l'attitude des gens (précisément ceux que j'apprécie). Certaines personnes font des actes que je jugerais pas bien alors que moi je fais pareil. Appliquer la politique du miroir "Regarde toi ce que tu fais avant de critiquer les autres" ça fait du bien à la conscience.

    J'ai aussi arrêté de me soucier sans arrêt du regard des autres et de ce que pensent les gens de moi (Merci maman --'). Cela peut sembler parfois difficile parce que j'ai un manque de confiance en moi (Merci maman encore une fois --'). Mais voila, je pars du principe, que le gens "s'en fichent" de moi. Ils font leur petite vie et puis voila.... encore que même s' ils viendraient à me critiquer j'en ai rien à foutre, je ne fais rien d'illegal.
     
    Chlope et SinShara ont BigUpé.
  4. Ahn

    Ahn
    Expand Collapse

    Moi aussi je me cogne tout le temps partout et je trébuche super souvent. Mais il parait que ça peut se soigner pour de vrai car souvent ça vient des yeux qui sont pas bien "en face des trous" XD
     
  5. guerredesmiroirs

    guerredesmiroirs
    Expand Collapse

    Aujourd'hui, j'ai utilise le mauvais mot a mon tuteur, on m'a dit hier que je pouvais avoir une dyspraxie, j'ai confondu avec dysphorie... Il a du me prendre pour une conne Maintenant, je sais que je vais me torturer avec ca pour les 8 prochaines annees... Je suis obsedee par la peur de faire des erreurs et de me rendre ridicule, c'est pourquoi je parle peu/ doit reflechir a 10 fois avant de parler. Mon but dans la vie, c'est la perfection, l'absence d'erreur, c'est la purete, c'est etre pur de ne faire aucune erreur, c'est avoir une vie pure, comme ca on n'a aucun regret ou honte. Et c'est dur d'y arriver.
     
    MelPop21 a BigUpé ce message
  6. confused bee

    confused bee
    Expand Collapse
    :rainbow:

    ba dis donc on peut plus big up les articles? bon ba je big up par message alors il est super! :rainbow:

    perso quand je repense à des moments gênants je ne peux pas m'empêcher de grogner/chanter très aigus/ faire des gémissements bizarres, peut être pour dire à mon cerveau qu'il est temps de changer de pensée fissa, en tout cas une fois sur deux la personne à côté de moi me regarde d'un air mi-désolé mi-flippé mi-amusée (ce qui fait trois moitiés mais tant pis on est plus à ça près) ce qui enclenche... une autre situation gênante!
    Et c'est partie pour le cercle vicieux de la gêne, youpii!
     
  7. MelPop21

    MelPop21
    Expand Collapse
    Un poussin égal deux.

    Je compatis, c'est chiant d'être perfectionniste. Je le suis de plus en plus et la seule chose que ca m'inspire c'est que ma vie était beaucoup plus cool avant..

    Et sinon, 90% de filles qui ont de la cellule c'est juste pour nous rassurer ?! Ou alors je suis entourée que par des nanas qui font partie du 10% ...et c'est vraiment complexant.
     
  8. Aska

    Aska
    Expand Collapse
    “Vous voulez du courage ? Ayez déjà de la volonté.”

    Ah, je me flagelle souvent avec mes erreurs/gaffes qui se sont pourtant passées il y a perpette...
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Du coup ça serait bien que j'essaie de me guérir de ça car ça me bouffe la vie. En plus quand je repense à des moments gênants, je commence à jurer/chantonner/soupirer tout d'un coup comme pour dire "oublie vite ça!", on me prend pour une folle des fois lol... et je fais justement passer ça pour un grain de folie sur le ton de l'humour.

    Aussi il faudrait que je me fasse plus confiance, car j'ai tendance à me réveiller la nuit et paniquer direct "MERDE! il est où le tupperware que j'ai pas vu depuis 2 mois??? j'espère que je l'ai pas paumé!! merde merde!" et en fait il était juste à sa place dans le placard...

    Sinon moi mon problème ce n'est pas la cellulite (je sais que je n'arriverai jamais à m'en débarrasser) ni ma petite poitrine (je l'aime bien), mais les poils
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Le truc aussi qui me fait chier mais dont je ne suis pas prête à lâcher prise, c'est l'acné hormonale et les cheveux sales. J'aimerais bien ne pas y faire gaffe, mais depuis que j'ai arrêté la pilule, tout s'est déréglé d'un coup, et je veux pas que mes collègues me prennent pour une crado...

    Je suis également très maladroite, dans mes mots comme dans mes gestes. Alors les mots ça dépend si je suis d'humeur et si j'ai la patience de réfléchir à mes tournures de phrases. Sinon pour les objets, je deviens prudente assez excessivement pour éviter la casse, style j'ai acheter une sangle pour mon téléphone pour entourer mon poignet avec afin d'éviter une chute inopinée, lorsque je me promène dans le noir, je ne force plus dès que ça me résiste...etc.
     
  9. ben quoi ?

    ben quoi ?
    Expand Collapse


    La perfection ça n'existe pas... la preuve : moi !
     
    Kmarlou a BigUpé ce message
Chargement...