Cliniques anti-gays : quand l'homosexualité est considérée comme une maladie

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Emilie Laystary, le 29 juillet 2013.

  1. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

  2. katnissvsw

    katnissvsw
    Expand Collapse
    Guest

  3. LaPirate

    LaPirate
    Expand Collapse
    You can't choose where you come from but you can choose where you go from there.

    Je sais que cette phrase saoule des gens mais là :

    I don't want to live on this planet anymore :sick2:
     
  4. moule

    moule
    Expand Collapse
    YO BITCH

    vous croyez qu'en récitant cinq avé maria je vais soudainement aimer la bite? :lunette:
     
  5. rumbleroar

    rumbleroar
    Expand Collapse
    Je veux un renard polaire. Guest

    Cet article m'a donné envie de vomir, je ne pensais pas possible une cruauté pareille, j'hallucine. Comment les gens peuvent être dérangés et à ce point par les attirances de quelqu'un ? C'est juste une question de goût et ça provoque des trucs comme ça quelle putain de connerie humaine.
     
  6. Brunette_

    Brunette_
    Expand Collapse
    En mode (Disciple) Ninja hyperactive \o/

    Putain mais *mode névrosée activé*... Qu'est-ce que c'est que ce bordel? Je suis absolument contre le fait de penser que l'homosexualité est une maladie. Et je trouve ça dingue qu'à notre époque où les mentalités évoluent, on trouve encore le moyen de dire que c'est une maladie.

    Mais c'est quoi ça putain?? Mettre les gens dans une clinique et les maltraiter en espérant et en croyant monts et merveilles que l'orientation sexuelle de la personne va changer mais... C'est pas humain de faire ça :eek: (d'ailleurs, je me demande comment une mère peut faire subir ça à sa fille, à moins qu'elle ne soit pas du tout au courant des traîtements). Puis même, pourquoi on se mêle de ça, c'est "personnel" non? Y'a pas de honte à aimer/être attiré(e) par une personne du même sexe quoi O_o
    Puis alors l'histoire des médocs, j'en suis sur les fesses. S'ils veulent trouver un remède, ils peuvent encore attendre longtemps XD

    Bref, je trouve ça révoltant que les choses se passent comme ça, putain. Our world is fucked up.
    Sur ce, je pars me frapper la tête contre les murs :mur:
     
  7. lilifreewild

    lilifreewild
    Expand Collapse

    Et la je me dis que malgré tout,j'ai beaucoup de chance de vivre en france...
     
  8. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    Mmmm.. pas sûr moi qui adore ça, je n'en ai jamais récité un seul..
     
  9. loulou33

    loulou33
    Expand Collapse
    Si tu savais... Guest

    La connerie humaine je crois que c'est la pathologie la plus fabuleuse et la plus répandue au monde!

    En même temps quand on voit qu'il fut un temps les roux étaient brûlés, qu'il existe encore (trop beaucoup trop) de pays au monde où les femmes sont lapidées, torturées ect pour des raisons aussi connes qu'absurdes...

    En fait je me dis qu'il existe sur terre des personnes se croyant bien pensantes qui mettent à l’écart de façon plus ou moins violentes ceux qui ne rentrent pas dans leur moule merdique et bien triste.. Mais c'est eux qu'il faudrait, enfermer, torturer, soigner et bien plus encore.

    Je ne suis pas violente mais putain j'en ai marre de cette violence faites contre des gens qui veulent seulement être heureux, putain mais est que nous on leur explique comment faire leurs prières? Est ce qu'on ce qu'on se permet d'aller juger le missionnaire de monsieur et madame de la tronche en biais?

    Non bon alors merde, c'est si compliqué que ça la tolérance???
     
  10. loulou33

    loulou33
    Expand Collapse
    Si tu savais... Guest

    Idem. :zizi:

    Par contre ça va peut être te filer la nausée..
    :sick2:
     
  11. katnissvsw

    katnissvsw
    Expand Collapse
    Guest

    Non mais ils ont une technique plus efficace s'après l'article:le viol correctif :sad:
     
  12. Joli-Coonie

    Joli-Coonie
    Expand Collapse

    Quelle horreur...
    J'ai du mal à croire que des médecins pensent réellement qu'après avoir été violée par un homme, une femme lesbienne va soudain se dire "ah oui, tiens, c'est tellement plus sain comme sexualité !"
    Est-ce qu'ils croient vraiment que c'est possible ou est-ce qu'ils aiment tout simplement l'idée de faire souffrir les gens qui ne sont pas comme eux tout en prétendant que c'est pour leur bien... Comment les gens qui les entourent font-ils pour ne pas voir que ce sont EUX les putains de malades et que ce sont eux qu'on doit essayer de soigner...
    Aaaargh... Je n'arrive pas à croire que des gens préfèrent consacrer leur temps et leur énergie à faire autant de mal autour d'eux. J'ai vraiment l'impression que l'espèce humaine est pourrie jusqu'à la moelle. Heureusement ce n'est pas le cas de tout le monde.
     
Chargement...