Colocation mon amour

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Adawen., le 2 mars 2010.

  1. Adawen.

    Adawen.
    Expand Collapse
    Screen 5 !

    Parce que même si on ne vit pas au pays des bisounours, la coloc peut aussi être une super expérience non?

    En ce moment je suis en train de faire une danse de la joie avec ma coloc haha!
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je ne suis pas sûre que ce sujet ait autant de succès que l'autre =).
    Mais oui, la coloc ça peut être très cool aussi. Samedi j'étais à une soirée et j'ai fini en vieil alcool triste, j'arrivais plus à m'arrêter de pleurer. Donc quand mes copines ont décidé d'aller en boîte à 3h du matin j'ai préféré rentrer chez moi, et je m'apprêtais à finir dans mon lit comme une merde à pleurer, et en fait mon coloc était encore réveillé. Et donc j'ai été bien obligée de faire bonne figure, on s'est posés 1/2 heure ensemble dans le salon, on a fumé des clopes et bu du schnaps en discutant un peu de tout et de rien, du coup quand je me suis couchée je n'avais plus envie de pleurer. Enfin ce que je veux dire c'est qu'une présence, ça fait du bien parfois.

    Sinon j'habite donc avec deux mecs, deux Allemands qui sont plus âgés que moi (l'un a 28 ans et l'autre 29, j'en ai 21), qui sont amis depuis des années et qui, forcément, partagent beaucoup plus de choses entre eux qu'avec moi. Ca me pesait un peu au début de me sentir "à l'écart", d'autant plus qu'avec la barrière de la langue, les discussions entre nous sont quand même souvent limitées par ma capacité de compréhension (ou d'incompréhension). Mais dans la vie en commun ils ne sont vraiment pas chiants, chacun respecte les autres, quand je ferme ma porte je suis sûre qu'ils ne viendront pas me déranger et quand je me couche, ils baissent d'eux-mêmes la musique. Après ma rupture ils ont été adorables, ils ne me laissaient pas bader toute seule dans ma chambre, me proposaient de faire des trucs et ça m'a beaucoup aidée à faire face aux 3-4 premiers jours, les plus difficiles. Bon, ils ne sont pas des pros du ménage ni de la vaisselle, mais bon, comme je sais que je ne suis là que pour quelques mois, je m'y fais asses facilement.
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Moi je n'y suis pas, mais mon mec est en colloc' avec deux de ses meilleurs potes et... tout roule depuis six mois.
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Comme tu dis Lio. la colocation c'est génial pour le fait d'avoir une présence bienveillante (évidemment dans le meilleur des cas)., qui t'empêche de ruminer dans ton coin.

    Avec ma coloc espagnole en ce moment c'est à la vie à la mort, on fait tout ensemble : restaurant, soirées, bars, footing, shopping, repas, brossage de dents, essayage de fringues, maquillage, photos, vaisselle etc etc. Ses amies sont devenues un peu les miennes et vice versa. C'est quelque fois étouffant mais au final super bénéfique parce que mine de rien mes week-ends sont très vides et heureusement qu'elle est là. Elle illumine mes journées, voilà =)
     
    Irene Adler a BigUpé ce message
  5. accroche-coeur

    accroche-coeur
    Expand Collapse
    est partie.

    Oh ce topic est trop bien.
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ma coloc française et moi passons notre temps fourrées ensemble à tout critiquer et à râler sur à peu près tout.
    Ma coloc allemande m'a présenté à un garçon charmant que je vois en ce moment et qui pourrait bien devenir mon nouveau mec ; et mes deux coloc espagnols sont juste trop chous et trop marrants, surtout quand ils essaient de parler français avec leur accent trop mimi !
    On se fait à bouffer ensemble, on sort ensemble, on bosse ensemble ...
    Ils s'en vont dans deux mois et moi je reste. Je sens qu'ils vont affreusement me manquer.
     
  7. Ambre

    Ambre
    Expand Collapse
    Hyène

    Là, mon coloc que je déteste est en train de jouer Oifn pripetchik au violon, du coup je chante par dessus. Trop shtetl quoi comme ambiance
    Et il vient de passer à Minor Swing de Django Reinhardt. Et tout ça c'est cool
     
  8. ayla-ann

    ayla-ann
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Je vis en colocation avec une amie, on se connait depuis longtemps mais on s'était perdues de vu pendant 6 ans. Et par hasard, on s'est retrouvé en colocation. On vit dans 20m 2, ouais je sais c'est surréaliste. ça se passe très bien, on ne sait jamais disputées et pourtant on est très différentes. ça fait 1 an et demi qu'on habite ensemble et il nous en reste autant, j'espère que ça va continuer comme ça :)
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je suis chez mes parents après 2 mois à Paris et ça me fait bizarre de ne pas passer le week-end avec ma coloc. Elle m'a envoyée un texto adorable en me disant que je lui manquais. Bizarrement je redoute un peu mon emménagement seule parce que je me suis tellement habituée à l'avoir tout le temps avec moi. Même si je vais habiter à 2 mn à pied, ce sera différent. L'autre soir au resto pour son anniversaire avec toutes ses amies, je me sentais privilégiée. De faire partie de son monde et de rentrer avec elle chez nous. C'est fou cette osmose que j'ai à chaque fois dans mes différentes colocations.
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Y a deux filles adorables qui viennent de visiter l'appartement pour me remplacer. Ma coloc leur a pas trop parlé et quand elles sont parties, elle est venue dans ma chambre avec sa petite tête toute triste et m' a dit "j'ai pas envie d'une nouvelle personne".

    Et moi j'ai les larmes aux yeux.
     
    Irene Adler a BigUpé ce message
  11. Arc-en-Ciel

    Arc-en-Ciel
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Dimanche matin ma coloc arrivait dans ma chambre en pleurant parce qu'elle cherchait un sens à sa vie, ce soir c'est moi qui réfléchissais à "pourquoi au fait suis-je sur cette terre ?" et c'est quand même super cool de savoir qu'à l'autre bout de l'appartement il y a toujours quelqu'un d'aussi cinglé que soi pour partager un questionnement métaphysico-existentiel de comptoir, au-dessus d'un gratin de courgettes !
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai été courir deux heures dans un parc forestier avec l'une des miennes.
    L'autre a regardé un film de guerre en buvant du vin avec moi hier soir.
    Elles me soutiennent à fond pour arrêter de voir C. que je fréquente depuis quelques semaines !

    Peace and love in this world !
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. Ruska
    Réponses :
    0
    Affichages:
    569
  2. creamm
    Réponses :
    49
    Affichages:
    5381
  3. Tinana
    Réponses :
    3
    Affichages:
    1018
  4. lucilange
    Réponses :
    23
    Affichages:
    4684