Comment "bien" rompre quand on vit ensemble?

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Adalynn, le 15 novembre 2016.

  1. Adalynn

    Adalynn
    Expand Collapse

    Bonjour / Bonsoir!

    Surement un énième post sur la rupture, j'espère que je ne vais pas vous ennuyer avec ça! Merci d'avance pour vos avis et votre aide. C'est assez long alors j'ai mis en gras un peu les "thèmes" des paragraphes.

    Le problème de base est simple, je suis en couple depuis deux ans, on vit ensemble, mais je veux rompre.
    Je suis très sûre de mon choix. Je ne le supporte plus et je suis devenue sa maman. N'ayant plus de travail je suis réduite depuis plusieurs mois aux corvées de ménage et de popote. J'ai pris pas mal de poids, je ne prends plus vraiment soin de moi, je ne sors pratiquement pas, on se prends la tête très souvent et le peu d'amis que j'avais ne me parlent plus car ils ne l'aiment pas.

    Son comportement en gros: télé, télé, télé. Quand on s'est rencontré il n'étais pas comme ça, il avait des hobbies et des passions. Tous deux passionnés de musique notamment. Mais voilà quand on a prit un appart on a acheté une télévision et depuis elle est allumée à longueur de journée. Il reste assis sur le canapé et regarde des programmes abrutissants. Il perds toujours ses emplois. Depuis quelques mois il avait un CDI dans une petite entreprise mais il arrive toujours à avoir des embrouilles avec les gens. Il s'est fait viré et ne bosse plus depuis quelques jours. Il m'écoute à peine quand je parle et je me rends compte qu'on a des opinions très divergents sur certains sujets de vie comme de société. Il est très très collé à moi, réclamants câlins et bisous avec une voie de petit garçon (et je déteste ça), parfois même il me suis dans l'appart comme un chien. Il déteste que je n'aille pas dormir en même temps que lui ce qui m'a valu pendant un moment de négocier les soirs où j'avais le droit de rester éveillée quand il allait se coucher. Je suis quand même adulte, je fais ce que je veux! Quand il va se coucher avant moi il me réclame de le border! En gros l'accompagner au lit, lui mettre bien la couette et lui faire un bisous. Je ne vous parle même pas de ses passages à la douche et à la brosse à dent de plus en plus espacés....
    Voilà pour l'aperçu...

    Ce n'est pas la vie que je veux. Avant d'être avec lui je n'étais pas comme ça. J'étais plus mince, portait des vêtements que j'adorais, je voyageait à l'envie en covoiturage, je passais des nuits quasi blanches à écouter de la musique etc. Et je voyais encore mes quelques amis.

    J'ai donc décidé de rompre, mais ce n'est pas si simple. Je peine à retrouver un emploi et lui viens d'être viré. Nous avons un bail à nos 2 noms mais toutes les factures (electricité, Internet) sont à mon nom. Enfin mon père est le garant. Le loyer et les factures c'est moi qui les paye avec le RSA que je reçoit. Lui il paye les courses et le reste part en shopping (il est trop dépensier malgré tous les avertissements que je lui donne). Dernier problème, il est belge et habitait chez sa mère. J'ai fais des calculs et je peux continuer de tout payer seule, qui plus est j'ai des entretiens d'embauches, très très peu mais je ne lâche pas pour trouver un emploi.

    Mes questions:
    - Mais comment rompre? Dois-je lui demander de rentrer chez sa mère en Belgique et de me laisser l'appart? Que faire s'il refuse? Vu que c'est moi qui paye déjà les factures, que c'est mon père le garant et que n'ayant plus d'emploi personne ne me louera un autre appart j'ai peur de me retrouver à la rue (j'ai déjà connu, je ne veux pas y retourner).
    - Quasi tous les meubles et l'électroménager ont été payés conjointement sans faire attention de qui payait mais le plus gros c'est lui (vu que mon compte sert pour le loyer et les factures), que faire s'il souhaite tout embarquer?
    - Cela fait maintenant des semaines que je tourne en rond, je ne sais pas quand lui annoncer, comment lui annoncer, comment gérer sa très probable crise de larmes et d'excuses. Dois-je attendre plus longtemps et trouver un job avant (que je sois plus stable financièrement par le RSA c'est pas le top)?

    Merci à toutes celles qui ont lu tout ça et merci d'avance pour votre aide!
     
    PousseMoussue et Allitché ont BigUpé.
  2. Nonononononon

    Nonononononon
    Expand Collapse

    Coucou !!

    Déjà, bon courage, c'est pas une situation facile, et je respecte ta décision, tu as des raisons tout a fait valables. Je n'ai jamais été dans ta situation, mais je v pense que la première chose à faire, avant tout, c'est de le prévenir de ta décision. La situation n'est pas viable, t'as l'air vraiment à bout de patience, t'as considéré le fait de le quitter très sérieusement, alors je pense qu'il faut le prévenir, au moins pour qu'il te lache la grappe, parce que t'as l'air à deux doigts de péter un câble.
    Pour ce qui est du logement, peut être qu'il est plus simple pour toi de garder cet appartement en "colocation", si jamais vous avez un canapé, ou qu'il peut retourner chez sa mère le temps que tu te trouves un boulot. C'est sur qu'il est important que tu ne te mette pas dans la galère à cause de cette rupture.

    Ton père habite proche de là ou tu habites actuellemtn ? Si oui, peut etre passer du temps la bas ?
    Si la réponse est non, la colocation semble le choix le plus safe ... Il faut pas que tu laisses tomber ta recherche d'emploi si ça te tient à coeur, et ta stabilité est très importante, il ne faut pas l'abandonner.

    Tu penses qu'il est possible que ton copain refuse de te laisser l'appartement ? Il se doute que votre couple va mal ?
     
    CookylOve et Adalynn ont BigUpé.
  3. Adalynn

    Adalynn
    Expand Collapse

    Dormir sur le canapé oui, j'y ai pensé bien sûr.
    Non mes parents habitent assez loin, je n'habites pas dans ma ville native.Et je ne veux pas retourner chez eux, c'est compliqué, je suis partie quand j'étais jeune pour de sérieuses raisons...

    J'ai peur qu'il le prenne très mal et tu sais des fois passé les questions et la tristesse les gens peuvent se tourner vers la colère et la vengeance et peut-être qu'il refusera de partir ou peut-être qu'il me fera la misère pour prendre des meubles ou ci ou ça.
     
  4. PousseMoussue

    PousseMoussue
    Expand Collapse
    Better to be a wolf of Odin than a lamb of God

    Je pense que si ton père est garant, tu peux lui parler de cette décision ce qui fera qu'il pourra servir de "renfort" si ton ex-copain refuse de quitter l'appart (enfin ceci dit, ça dépend des rapports que tu as avec lui).

    Ensuite, logiquement tant que tu paies les factures le/la proprio puisse t'expulser, surtout si c'est toi qui les paies depuis le début et que tu n'y as jamais manqué. Par contre il y a sans doute deux trois papiers à signer mais je pense qu'il vaut mieux voir avec quelqu'un qui s'y connait en droit.

    Mais si l'idée d'entreprendre ta démarche de rupture de maniere concrète avant d'avoir trouvé un emploi t'angoisse (ce qui se comprend), je plussoie l'idée de la colocation citée plus haut.

    En tout cas je te souhaite beaucoup de courage <3
     
    Adalynn a BigUpé ce message
  5. Adalynn

    Adalynn
    Expand Collapse

    Merci à toutes les deux.
    Ce matin j'ai eu un rendez-vous avec une conseillère emploi d'un centre d'aide pour femmes et on en a parlé. Elle m'a donné les coordonnées d'une psychologue en centre médico social qu'elle connait et me conseille de prendre rendez-vous pour en parler (pour le côté décisionnel, émotionnel). Je pensais aussi éventuellement à l'issue de la rupture prendre rendez-vous avec une assistante / conseillère du CMS près de chez moi pour voir comment m'en sortir niveau loyer, factures etc. (le côté pratique, financement) J'ai peur que ça fasse un peu abusé, genre la fille qui réclame à toutes les portes....
    Sinon je pensais qu'il vaudrait mieux attendre que sa voiture soit réparée pour lui en parler, pour que le temps d' "attente" entre rupture et son départ soit le plus court possible. Et éviter des longs jours/semaines de tension. Car tant que sa voiture ne sera pas réparée il ne pourra évidemment pas prendre affaires/meubles démontés et repartir...
     
  6. Lualdi

    Lualdi
    Expand Collapse
    Electron libre

    Coucou :)

    Je rejoins la madz qui a suggéré de lui parler tout de suite de la rupture. Tu as pris ta décision et ce n'est que retarder sa douleur que de le lui annoncer aussi tard. Tu dis qu'il se comporte comme un enfant, cette rupture sera peut-être le moyen de le faire réaliser que lui aussi, il mérite mieux que cette vie. Je pense que tenter une rupture "soft" en passant par la case colocation est l'idée la plus saine, pour toi comme pour lui. Ce serait l'occasion de faire le point sur les meubles, qui paie quoi, etc. En fait j'aime beaucoup cette option parce que c'est le meilleur moyen de le faire grandir et tu n'aurais pas à affronter le côté financier toute seule. Quant au comportement qu'il peut avoir, seule toi peux savoir s'il est capable de devenir violent ou difficile. Je me doute qu'il aura le coeur brisé, des crises de larmes etc, mais ça arrivera un jour ou l'autre de toute façon. Quand bien même tu lui annonçais ta décision alors que tu as ton nouveau boulot et assez d'argent pour t'en aller de l'appart, s'il décide de te mettre des bâtons dans les roues il le fera. C'est pour ça que je pense que tu devrais être honnête avec lui et le lui dire tout de suite, pour au moins te soulager la conscience.

    Mais avant tout, si tu le peux, fais-en part à des proches, ton père si possible puisqu'il est garant de l'appart, c'est important qu'il sache que tu t'apprêtes à "stopper" ta vie de couple et qu'il y aura des conséquences à ce niveau. Mais surtout protège-toi ! On n'est jamais trop prudent.
     
    Adalynn a BigUpé ce message
  7. Adalynn

    Adalynn
    Expand Collapse

    Merci pour ces conseils très posés, ça m'aide vraiment. Lualdi (j'ai zappé comment on fait pour citer un pseudo dans un post???), merci de me dire de lui en parler maintenant, parce qu'en fait, j'ai vraiment envie de lui en parler maintenant, car j'ai peur de craquer, d'exploser, et de le faire de façon rude sinon, de manquer de tact, de l'envoyer juste "bouler".

    Un truc qui me gêne c'est que comme il n'a plus de boulot il ne pourra pas prendre d'appart ici dans notre ville, il sera forcé, je pense, de retourner en Belgique chez sa mère. Ce qui va "anéantir" ses "projets" en France: trouver un groupe (il est musicien et passe des auditions en ce moment), s'inscrire à Pôle Emploi, percevoir du chômage, immatriculer sa voiture en France... Alors je saiiis:
    1/ Rompt maintenant avant qu'il ne soit trop impliqué dans des projets en France.
    2/ Quand tu auras rompu le côté administratif, chômage etc ce sera à lui de le gérer, ça ne sera plus ton problème. Il a 32 ans, il doit savoir se prendre en main.
     
  8. Lualdi

    Lualdi
    Expand Collapse
    Electron libre

    Ses projets en France ne dépendent pas de toi (même aujourd'hui) et s'il souhaite les réaliser, il trouvera un moyen. Ce n'est pas à toi de t'enfermer dans cette situation sous prétexte que ça lui compliquerait ses projets. Il s'est lui-même mis dans cette situation en se faisant licencier et en regardant la télévision toute la journée. C'est à lui de gérer ses propres échecs et tu n'as pas à les essuyer à sa place.

    D'autant plus que le fait de faire colocation lui permet justement d'avoir du temps pour retomber sur ses pattes. C'est pas comme si tu le mettais dehors.
     
    #8 Lualdi, 18 novembre 2016
    Dernière édition: 18 novembre 2016
    Kmarlou, Tardigrade et Adalynn ont BigUpé ce message.
  9. Navia

    Navia
    Expand Collapse
    Flung out of space

    Pour être passée par là il y a plusieurs mois (la même situation, je ne l'aimais plus mais elle oui), tout ce que je peux te dire est de lui en parler. Cela va être difficile car ton copain est encore bien amoureux de toi d'après ce que je lis à travers tes mots.
    Mais ton honnêteté est tout à ton honneur et il vaut mieux s'y prendre le plus tôt possible pour éviter les complications.
    Pour le reste, je te suggère de commencer à faire des recherches du côté des foyers. J'ai passé 1 an et demi dans une ALJT. C'est un foyer pour jeunes travailleurs. A l'époque, je faisais un petit job sans prétention (je bossais en tant que serveuse dans un restau) mais cela m'a bien aidée pour mettre en avant mon dossier. Essaie de voir du côté des McDo également.

    Je viens également de Belgique et lorsque j'ai quitté mon ex, je me suis fait hébergée chez un ami le temps de me remettre en selle. A t-il des amis proches ? Des gens de confiance ? Même si ce n'est pas agréable, cela peut aider.
    En effet, c'est difficile lorsque l'on se retrouve seul mais ce n'est pas impossible s'il entame des démarches de son côté assez tôt. D'où le fait de lui dire le plus vite possible.

    Force à toi, je connais bien ce genre de situation. Ce n'est pas facile. :jv:
     
    Adalynn a BigUpé ce message
  10. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    @Adalynn (tu mets un @devant le pseudo et Il te propose une liste tu choisis qui tu veux citer) On dirait moi sauf que rien n'était à mon nom (sauf un truc que je traîne encore aujourd'hui).
    Pour le bail, c'est à lui d'envoyer une lettre de résiliation pour que le bail reste à ton nom uniquement, Il aura un préavis de 3 mois pendant lequel il est responsable du loyer. S'il y a une clause de solidarité Il est responsable jusqu'à la fin du bail actuel.
    Si j'étais à ta place, je romprais maintenant pour lui laisser le temps de se retourner. C'est un grand garçon il se débrouillera seul mais si tu lui dis rien Il se bougera pas. Il aura 3 mois de préavis pour décider de ce qu'il fait. Pose les choses à plat avec lui (qui garde quoi? Qui paie quoi?) et avance de ton côté. Tu n'es pas responsable de lui, tu n'es pas sa maman et il finira par le comprendre ou par devoir retourner chez lui. Mais ca c'est SON problème.
    Bon courage.
     
    Adalynn a BigUpé ce message
  11. Mainlinh

    Mainlinh
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Hello,
    Les madz ont bien répondu et résumé la situation.

    Personnellement je trouve le comportement de ton copain assez étrange, il me donne l'impression d'être sur un terrain dépressif, peut être même de l'être depuis un certain temps, sans s'en rendre compte lui même. Mon copain l'a été (l'est ?) et même quand c'est sous notre nez des fois on ne le remarque pas, on voit bien que ça va pas, qu'il y a de la mollesse, de la fatigue, de l'angoisse, sans forcément faire le lien.

    Ce que je veux dire c'est de ne surtout pas remettre ta décision sous prétexte que tu va lui faire trop de mal ou que tu as peur du pire. Mais il faut peut être en tenir compte pour anticiper la manière dont il va réagir. Il n'y a pas de règle générale, c'est compliqué de prévoir... :neutral:

    Est-ce que tu as déjà eu une discussion très franche et posée (pas de colère) sur son comportement et tes attentes ? Je suppose que oui, un peu, mais est-ce qu'il a compris ?
    Quand ça m'est arrivé cette discussion a été libératrice et depuis ça a remis les choses a plat. Si vraiment il est malade ça changera pas le souci de fond mais ça peut aider à amortir le choc. Après ça change rien a ton choix.
     
    Adalynn a BigUpé ce message
  12. Adalynn

    Adalynn
    Expand Collapse

    Voilà ça fait plusieurs jours, je ne l'ai toujours pas fais... En plus on a fait le sapin de Noël de tout...
    Il continue de m'énerver. Il avait passé une audition pour un groupe (de musique), il était sensé les revoir ce soir en répétition mais il a plus ou moins annulé (le jour même) et il m'a menti en me disant que c'est eux qui ont annulé pour telle et telle raison. Il m'a dit ça alors qu'il était en train de leur parler sur facebook alors j'ai été lire la conversation (j'en suis pas fière, c'est la première fois que j'espionne....) et j'ai eu confirmation qu'ils lui ont bien demandé confirmation pour ce soir. Il a même été leur déballé des détails perso sur notre situation financière pour justifier qu'il n'y irais pas ce soir.
    J'essaye vraiment de prendre mon courage à deux mains....
     
    Mainlinh a BigUpé ce message
Chargement...