Comment faire croire... que tu te la racontes

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 17 juin 2015.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Ju-

    Ju-
    Expand Collapse

    J'adore.

    Pourquoi faut pas regarder le haut du crane ?
     
    MoniMa a BigUpé ce message
  3. Alt + Tab

    Alt + Tab
    Expand Collapse
    Moi je vous dis bravo et vive la mort.

    Je viens d'apprendre que derechef signifie "de nouveau" et non pas "tout de suite". Les rares fois où je l'emploie, c'est aussi dans ce sens là, et personne ne me l'a jamais fait remarquer non plus :ninja:
     
  4. Ju-

    Ju-
    Expand Collapse

    Genre "il vint derechef", ca veut pas dire "il vient en vitesse" mais "il revint" ?
     
  5. the-spare-key

    the-spare-key
    Expand Collapse
    I have done nothing wrong ever in my life.

    J'ai un pote super snob qui me le fait tout le temps le "tu connais pas ?" mais elle c'est plus avec l'air gentiment condescendant.
    ...bon c'est un peu une ex-pote maintenant.
     
  6. Leshayaa

    Leshayaa
    Expand Collapse
    Par principe, je n'en ai pas.

    Sinon quand on connaît pas une oeuvre y'a le fameux "j'ai été déçu/e par la fin mais je veux pas en parler pour pas spoiler les autres/ne pas remuer le couteau dans la plaie"

    :cretin:
     
  7. Marcelline P.

    Marcelline P.
    Expand Collapse
    Aérodynamique comme une madeleine.

    HIHIHI Qu'il est bon d'être mauvais.
    Regarder le haut du crâne... Je connais la variante beaucoup moins subtile du regard qui va du haut vers le bas pour remonter enfin au visage avec une moue déconcertée, ou de dégoût (et là tu te fais catégoriser "pétasse niveau 9000" en moins de 4 secondes, ce qui n'a pas de prix parfois).
    @Ju- "Derechef" veut dire "à nouveau", ce qui ne connote pas la même chose que le préfixe "re-" : dans ton exemple, si je dis "il vient derechef", j'entends "il arrive à nouveau dans un lieu qu'il avait définitivement quitté" (parce que la racine "chef" dénote un commencement, non la poursuite d'une action). C'est pour ça que "revenir" ne me paraît pas une bonne paraphrase, parce que quand on dit "il revient", ça indique un retour sur un procès qui n'a pas vraiment cessé (c'est peut-être lié aussi au sémantisme du verbe de progrédience "venir", qui possède un aspect imperfectif).
     
Chargement...