Comment gérer quelqu'un à qui on n'a rien à dire

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lady Dylan, le 15 juin 2012.

  1. Lady Dylan

    Lady Dylan
    Expand Collapse
    Hazel Tellington

  2. Gros-Câlin

    Gros-Câlin
    Expand Collapse

    Il ne manque pas "avec" dans le titre (gérer avec quelqu'un à qui?) ou alors c'est fait exprès...
    EDIT : quoique j'ai un gros doute, parce que gérer est un verbe transitif direct, donc tu as surement raison. ;)

    Sinon c'est un peu ma hantise de n'avoir rien à dire à quelqu'un, ça me met vraiment mal à l'aise et limite j'ai envie de dire franco "bon bah on a rien à se dire, c'est pas grave ça arrive, vaut mieux abréger" mais ça se fait pas trop en pratique, parce que t'as peur de vexer et puis tu te dis que si tu trouves un sujet qui prend ça peut marcher (mais le sujet, il vient jamais ou il retombe comme un soufflet !)
    T'as rien contre cette personne mais t'as rien à lui dire, le courant passe pas, on sait pas pourquoi, mauvais timing peut-être...
     
  3. Glouns

    Glouns
    Expand Collapse
    Cinéphile accomplie

    Moi j'ai un problème assez similaire: la discussion avec quelqu'un qui n'a pas de conversation.
    En fait il s'agit d'un chinois que j'ai rencontré à une fête et que je croise régulièrement au pub. Il parle très bien français, mais le souci c'est que quand tu lui poses une question il répond un mot ou deux. Par exemple: "et tu habites où ?" "A telle ville." Ah OK...
    Et lui ne pose pas énormément de questions non plus, et je sais que c'est pas un souci de langue parce qu'il parle vraiment très bien français, du coup, j'essaie de l'esquiver quand il arrive (et je suis la seule dont il connaît le prénom, c'est embarrassant).
     
  4. Hypsoline

    Hypsoline
    Expand Collapse
    Pourquoi devrais-je regarder la télé ? Est-ce qu'elle me regarde, elle ?

    L'esquive, plus qu'une technique : un mode de vie.
     
    Emily's et Tigre ont BigUpé.
  5. MacadamCowboy

    MacadamCowboy
    Expand Collapse
    C'est la moule à la plage. Awouchacha.

    Y a carrément la technique du malaise : tu dis rien, tu soupires, tu jettes des petits "voilà, voilà" et tu attends que l'autre te dises "bon béh je vais te laisser", oui voilà, laisse-moi, adieu ! Et tu peux rire seule de ton moment de sadisme et du malaise que tu auras créée. VOILA VOILA !
     
    lucie19, °Oo Ln oO° et Emily's ont BigUpé ce message.
  6. Wade.

    Wade.
    Expand Collapse
    Ti bouzin

    Alors moi je suis capable de rester des heures sans parler. Je n'ai pas de méthodes pour combler les blancs, si la personne veut parler tant mieux.
    Je n'ai pas de sujet bateaux, j'assume ...
    A part avec la voisine "Bonjour, ça va?! Ok bon je dois y aller au revoir +sourire hypocrite"

    MacadamCowboy ça marche vraiment :oo: ?! (Je crois que le "voila voila" peut me ruiner mon humeur pour la journée, c'est horrible)
     
  7. MacadamCowboy

    MacadamCowboy
    Expand Collapse
    C'est la moule à la plage. Awouchacha.

    Oui ça marche ! C'est justement le "voilà voilà"-briseur de moral qui fait que. :v:
     
  8. joyce-3

    joyce-3
    Expand Collapse
    Mélange instable Guest

    Personnellement ça m'arrive avec ma famille (genre oncles, tantes, grands-parents). Du coup j'esquive autant que possible les moments avec eux. Mais genre durant les dîners où mes parents partent dans la cuisine, pendant que nous (mes frères et moi) sommes avec les invités dans la salle à manger et qu'aucun de nous ne sait quoi dire c'est un peu (carrément) ma hantise. Du coup avec mes frères on a trouvé la parade : on va aider en cuisine. Et on passe pour des enfants TROP serviables 8)

    Par contre, le pire du pire, c'est quand on me demande d'aller chercher un membre de ma famille à la gare, je sais que je ne vais rien avoir à dire durant le trajet en voiture... Alors bin je fais mon asociale et je dis un "non" catégorique à mes parents pour ne pas aller chercher la personne :erf:
     
  9. TKT

    TKT
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Ignorer totalement la personne genre « je t’ai pas vu, t’es un fantôme ».

    Non mais sa c' est mal élevé au possible !!!! Du délire quoi pour moi esquiver une personne c
    ' est tout faire pour éviter d' avoir a lui parler à la croiser à partir du moment ou la personne vient t' aborder c' est trop tard tu peut plus l' esquiver faut assumer moi si quelqu' un me fais sa jpe dire que si je la recroise je lui crache dessus
     
  10. Krispy

    Krispy
    Expand Collapse
    Ben voilà.

    Comme je te comprends ! Cette situation, je la retrouve parfois avec mon frère : tu lui poses une question, il répondra uniquement à cette question. Surtout il ne prendra pas l'initiative de développer. Du coup, ça fait un peu "interrogatoire" donc bon c'est pas toujours top...En tout cas, je compatis ;)

    Sinon moi, jai déjà pratiqué le : " et t'as des nouvelles de Machin ? tu sais ce qu'il devient ?".
    Le problème de cette technique, c'est qu'elle n'est pas efficace sur la durée
    Alors du coup t'enchaînes : "et Truc alors ? il fait quoi lui maintenant ? " :cretin:
     
  11. Lisoren

    Lisoren
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Parler de l'ami commun ça marche toujours.
    Sinon rester sans rien dire, et au moment de se quitter dire simplement aurevoir ce n'est pas gênant dans les transports en commun (parce qu'on est occupé) mais si c'est dans l'attente (d'un bus, dans une file d'attente) on est pas occupé et ça peut être gênant.
     
  12. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    Je ne comprends même pas pourquoi avec certaines personnes il n'y aucune alchimie, rien à se dire, juste de gros blancs bien pesants, parfois, même en les connaissant depuis un moment... Au passage je connais un mec qui même en groupe, a un mutisme extrêmement communicatif, c'est assez hallucinant. Par sa seule présence il peut imposer un silence de mort pendant 10 minutes à un groupe de 3/4 personnes.

    Sinon j'ai pas mal d'anecdotes à raconter et en général je ne manque pas d'idées de conversation, mais il y a des gens avec qui elle s'essouffle très vite parce qu'ils ne développent pas leurs propos ou parce qu'on en fait le tour très rapidement tout simplement. Je dois dire que je n'aime pas avoir à fournir tous les efforts, je manque de patience à ce niveau-là, s'il n'y a pas de répondant en face, tant pis.
    Pareil pour les small-talk, au bout d'un moment, si la discussion n'évolue pas vers autre choses que le beau temps, l'inauguration du tramway ou que sais-je, je préfère encore me replonger dans mes pensées, quitte à avoir l'air malpolie.
     
    Kmarlou a BigUpé ce message
Chargement...