Comment j'ai appris à assumer mes fantasmes

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par JulietteGee, le 19 avril 2018.

  1. JulietteGee

    JulietteGee
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    #1 JulietteGee, 19 avril 2018
    Dernière édition par un modérateur: 19 avril 2018
    ----- Publicité -----
  2. Dulsao

    Dulsao
    Expand Collapse

    Le seul petit truc gênant est que ce sont pas des petits fantasmes qui paraissent rien. Ce ne sont pas des trucs anormaux mais ce sont des fantasmes bien précis, qui se ressemblent en plus dans le côté soit bdsm soit relation libre, et ne parlent pas à tout le monde. C'est dommage, un petit fantasme jugé comme du rien du tout mais la peur juste de fantasmer même pour un rien cela aurait pu être sympa dans l'article... Là on a l'impression qu'il n'y a que ce type de fantasmes, ceux de l'article, qui sont difficiles à accepter mais qu'il faudrait accepter, alors que parfois même si on peut l'avoir en fantasme on n'a absolument pas envie de le remettre dans la vie réelle ou l'assumer, il est privé ; et non il existe d'autres fantasmes, ce peut être le fait même de fantasmer le souci.
    Donc je trouve juste cela dommage en conclusion. Sinon l'article, l'idée, les témoignages c'est bien !
     
    Carinee, severuspotter, Yquare et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. Poacée

    Poacée
    Expand Collapse
    Keep yourself alive.

    Eclaireur, PousseMoussue, babooz92i et 5 autres ont BigUpé ce message.
  4. Petite Chaussette

    Petite Chaussette
    Expand Collapse
    Et si on partait en vacances ?

    @Flowercream- bien sûr que c'est cool de ne pas parler de sa sexualité. Je pense que chacun fait bien comme il veut. Pour ma part (je suis l'une des personnes témoignant dans l'article), le fait de pouvoir parler de mes fantasmes m'a permis de mieux les accepter vis à vis de moi-même, de me rendre compte que je n'étais pas là seule à les avoir.

    J'aurais aimé avoir l'esprit assez fort et indépendant pour ne pas avoir besoin de cette espèce de validation mais ce n'est pas le cas...
    Au final en parler ça m'a beaucoup déculpabilisé et c'est pour ça que j'ai voulu témoigner, pour peut-être montrer à d'autres personnes que tant que tout est bien consenti, il n'y a rien "d'anormal"
     
    Flowercream-, nat_, Fondle et 2 autres ont BigUpé ce message.