Comment j'ai appris à sortir sans maquillage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Virginie, le 9 juin 2016.

  1. Virginie

    Virginie
    Expand Collapse

    flofliflou, Lowell, pastille et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  2. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    :jv: :fleur: :hugs:
     
    Nekhbet, flofliflou, Mlle C. et 5 autres ont BigUpé ce message.
  3. Andorinita

    Andorinita
    Expand Collapse
    Bien sûr que ça se passe dans ta tête, Harry, mais pourquoi donc faudrait-il en conclure que ce n'est pas réel ?

    Wow, quel témoignage :hugs:. J'étais déjà bien fan de toi avant, maintenant j'ai envie qu'on ouvre un fan club officiel :puppyeyes:

    J'espère que mon message n'est pas trop creepy :ninja:
     
    Nekhbet, lafillelabas, Mardy Bum et 14 autres ont BigUpé ce message.
  4. Virginie

    Virginie
    Expand Collapse

    J'aime le creepy ! Team creepy ! :cheer:
     
    Nekhbet, Mardy Bum, flofliflou et 6 autres ont BigUpé ce message.
  5. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    Comme je ne me maquille pas, c'est intéressant pour moi de connaître comment les autres perçoivent leurs maquillages (manque de confiance ? Envie de passer pour plus âgée ?). J'aimerais pouvoir dire que vu que je ne me maquille pas, j'ai hyper confiance en moi mais c'est complètement faux: c'est une grosse flemme et ma radinerie qui y sont vraiment et aussi quelques problèmes de peaux. Et quand j'essaye de me maquiller, j'ai le droit à des remarques assez gênantes: comme j'ai le peau très blanche (pas blanc normal mais plus comme Edward Cullen dans Twilight) quand je met du crayon noir et du rouge à lèvre rouge, ça ressort vraiment et on m'a gentiment fait comprendre que je ressemblais à une "prostituée": dans ce cas-là on essaie de me conseiller: met plutôt du rouge à lèvre rose, ça ressortira moins, augmente le fond de teint pour avoir un teint moins "maladif", t'as pas besoin de crayons: non seulement tes yeux sont sombres mais avec du crayon ça ressort trop vu que ta peau est très blanche, contente-toi de mascara. Parfois le contraire, par contre les avis sont unanimes sur le rouge à lèvre rouge :cretin:
     
    Chococahuete, Mad_Ame, Borealiane et 8 autres ont BigUpé ce message.
  6. Gadda

    Gadda
    Expand Collapse
    "Il se trouve que par hasard, j'ai justement un biscuit sur moi."

    C'est un très joli témoignage ! Je n'ai jamais été douée pour beaucoup me maquiller (puis trop fainéante, sacrifier du dodo pour me maquiller c'est pas possible). Depuis toujours, c'est crayon + mascara, c'est tout. J'ai du fond de teint mais je ne m'en suis presque jamais servi.
    Cependant, je me reconnais un peu dans ce que tu dis, même si je me maquille très peu, j'ai du mal à sortir non maquillée, j'ai l'impression que j'ai une tête de "salut-je-viens-de-sortir-de-mon-lit" et que tout le monde le voit. Alors que très clairement, vu le peu de maquillage que je mets, il n'y a que moi qui vois la différence à tous les coups :yawn:
     
    Nekhbet, Mlle C., Thedreaming et 5 autres ont BigUpé ce message.
  7. Castette

    Castette
    Expand Collapse
    Don't you know, they're talkin' about a revolution

    Cet article est très chouette :puppyeyes:
    Je me rends compte que j'ai vécu à peu près le même parcours niveau maquillage, mais en moins intense !
    Par contre quand j'ai encore besoin d'augmenter ma confiance en moi, je me tourne vers le maquillage... Soirée avec plein de personnes inconnues : je me maquille. Stage : je me maquille, etc... Il n'y a que quand je suis dans une routine où je me sens bien que je ne me maquille pas.
    Et lorsque le résultat avec maquillage ne me permet pas de me sentir belle et forte, c'est la crise de nerfs. Je l'ai vécu lors de ma soirée de désintégration il y a deux mois. J'ai passé deux heures à me maquiller, mais ma peau était dans un sale état avec le stress des exams : boutons, zones très sèches... Résultat, le fond de teint avait fait peler la totalité de mon visage. J'ai dû prendre sur moi pour pas aller au fond de mon lit me cacher pendant que ma promo faisait la fête.
    Pour ma part, le déclic qui m'a permis d'arrêter de systématiquement me maquiller a eu lieu quand je devais passer presque 30 minutes chaque soir à me démaquiller (lotion, savon, etc), alors que j'étais super crevée et que je m'étais déjà levée tôt le matin pour pouvoir m'appliquer ces fards.
    Maintenant, je me trouve assez jolie sans maquillage (bon, ça dépend encore des jours).
     
    Mardy Bum, Mlle C., Tippi et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. -Arwen

    -Arwen
    Expand Collapse
    Reine du Gondor

    J'ai commencé pareil, un peu de mascara, puis du crayon noir (dans la muqueuse inférieure, bad idea :lol:) et puis petit à petit le teint. Au bout de quelques années, j'adorais ça, je passais des heures sur les blogs, forums etc. pour tester des nouveautés. Et je ne sortais jamais sans maquillage. Jamais.
    J'en suis toujours au même point, je ne sors pas sans maquillage mais j'en mets déjà un peu moins même si ça reste énorme pour certaines. Mais j'arrive à recevoir du monde sans maquillage depuis cette année donc c'est déjà beaucoup. Je ne supporte pas mon teint au naturel notamment à cause de varicosités sur les joues et mes yeux sans mascara sont "fades". C'est le minimum pour moi mais j'ai l'espoir d'arriver un jour à m'assumer au naturel :supermad:
     
    Nekhbet, Mardy Bum, Mlle C. et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  9. Virginie

    Virginie
    Expand Collapse

    Touchée je suis :jv:
     
    Nekhbet, Mardy Bum, Mlle C. et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. *Gabrielle*

    *Gabrielle*
    Expand Collapse
    Que brûle mon cosmos ! è_é/

    Il y a tellement de femmes qui sont plus belles sans makeup...
    Perso je me maquille peu, par flemme surtout. J'aime mettre du noir sur mes yeux, mais tant pis si je suis trop pressée pour ça.
    La seule fois oû j'ai eu le makeup total, c'était le jour de mon mariage. Première fois que j'avais du fond de teint ! Je ne me sentais pas a l'aise...
    J'ai une vilaine peau (Rougeurs et boutons) mais tant pis, j'assume puisque rien n'y fait....
     
    Nekhbet, North sea, Mlle C. et 3 autres ont BigUpé ce message.
  11. Abs24

    Abs24
    Expand Collapse

    Pour ma part, c'est le boulot qui m'a dégueulassé mon rapport au maquillage. Ayant été scolarisée par correspondance, j'ai été peu exposée à l'omniprésence du maquillage... Ça ne m'a pas empêchée d'aimer ça, mais de moi-même. Je ne portais jamais d'anticernes, de fond de teint, juste des fards/crayons/mascaras, etc. J'en mettais par envie, parce que je trouvais ça joli.

    Et puis j'ai commencé la coiffure. Où on m'a plus ou moins ordonné de me maquiller, parce que c'était la norme, parce que sans ça je ne faisais pas soignée. Ça m'a scandalisée, j'avais des bouffées de colère en me maquillant, mais je n'avais pas le choix. En tant qu'apprentie, tu fermes ta gueule et tu fais ce qu'on te dit. Anti-cernes, fond de teint, et j'en passe...
    Jusqu'au jour où j'ai eu des soucis de peau (une tâche d'origine inconnue sur le bas de mon visage). En parallèle, j'avais la peau qui devenait douloureuse avec le fond de teint, donc j'ai demandé à la dermato que j'ai consultée d'explicitement m'interdire le fond de teint, ce qui a réglé le problème du boulot. J'ai pris soin de ma peau avec la technique du layering (technique coréenne qui fait des merveilles et que j'aime d'amour), et maintenant J'ADORE ma peau :cretin: <3
    Aujourd'hui je me maquille toujours un peu (eyeliner/mascara/anticernes/blush) car je sais que mon taff exige au moins ça... Mais j'en souffre beaucoup moins, donc tout va bien ^^ (et je compte me reconvertir dans un domaine où mon apparence aura bien moins d'importance, donc je pourrai diminuer d'autant plus les jours où j'en aurai envie !)

    Beau témoignage en tous cas @Virginie <3
     
    Marie-Gertrude, Nekhbet, JAK-STAT et 4 autres ont BigUpé ce message.
  12. Philippine-

    Philippine-
    Expand Collapse
    Eco-guerrière.

    Très chouette article ! J'ai eu la même démarche y'a quelque temps, d'abord par contrainte (psoriasis sur le visage ET sur les paupières, cimer albert! ). Une fois ce problème résolue j'ai quand même continuer à maquiller mes yeux par plaisir, puis au fur et à mesure j'ai tout lâcher, même mon anti cernes, quand j'ai commencé à passer aux produits naturels. La liste des ingrédients sur le make up me faisait halluciner, la poudre libre à base d'argile blanche marché 10 min, le démquillage à l'huile de coco c'est cool mais relou (surtout quand tu rentres de soirée ou du taff à 3-4h du mat'). La transition a été un peu longue mais en douceur. Aujourd'hui je recourbe juste mes cils et basta. Et je ne suis pas peu fière, puisque pour moi ce n'était plus un plaisir de me maquiller. Je me suis rendu compte quand je me maquillais, que j'étais contente de plus ressemble au moi "avant maquillage", c'est quand même dommage. Alors oui des fois quand j'ai les traits tirés, des cernes, ou le grain de peau dégeu (quand j'ai mes règles par ex) c'est relou MAIS c'est humain en fait, c'est juste pas grave. (Petit tip des jours peau dégeu : je met un foulard très coloré dans mes cheveux, pour faire diversion m'voyez :rire:)
     
    Tippi, Morisot, Lowell et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
Chargement...