Comment j'ai failli coucher avec mon prof de philo

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Jack Parker, le 24 juin 2011.

  1. Jack Parker

    Jack Parker
    Expand Collapse
    Génie incompris

  2. Aysechoupinette

    Aysechoupinette
    Expand Collapse
    Poulette coquette

    Arf', je me suis sentie irrésistiblement attirée par cet article comme une guêpe par un pot de miel parce que oui, je dois l'avouer aussi, j'ai dû passer toute l'année à fantasmer sur mon prof de philo hyper sexy. Enfin, le mien avait l'âge d'être mon père, mais il a quand même trop la classe et un putain de sex appeal. Il devait être casé mais pas marié, et quand il nous racontait le mythe de Don Juan en détails, il aurait pu parler de lui, ça faisait le même effet. A côté de tous mes potes mecs limite jaloux (je suis dans une classe quasi exclusivement composée de garçons), moi j'étais soumise à mes hormones (bref, en ruth, quoi). Je lui ai jamais fait d'avances (ça aurait été irréel, quand même), mais je l'écoutais parler des heures sans problèmes. Ah làlà ... Ils ont vraiment un truc en plus ces profs de philo !
     
  3. Wild Horses

    Wild Horses
    Expand Collapse
    Dingue de son mec

    Ah je connais bien cette espèce d'obsession douloureuse... C'est une horreur! ça m'est arrivé il y deux ou trois ans, un gars de ma classe, qui prenait le même bus que moi tous les matins, un jour il a pris contact avec moi par texto (aller savoir comment il avait trouvé mon numéro), mais on a quand même mis trois semaines avant de se parler vraiment. Lui aussi avait une copine mais je ne pouvais pas m'empêcher dans ne regarder que lui dans la salle... On se parlait de temps en temps mais c'était très très bizarre, j'étais tellement impressionnée que je n'arrive pas à avoir l'air intéressante et je crois que je passais pour une cruche à chaque fois. Mais j'avais quand même l'impression d'avoir une relation privilégié avec lui, du fait qu'on se retrouvait parfois dans le même bus, c'est fou... Faut dire qu'il parlait pas non plus à grand monde!
    Bref, maintenant j'ai connu d'autres personnes, je vois toujours ses actus sur facebook et je le croise de temps en temps, mais a part un bref "bonjour" de la tête, je n'arrive toujours pas a lui parler naturellement...!
     
  4. John-Lennon-my-father?

    John-Lennon-my-father?
    Expand Collapse
    Lena Kaligaris..

    c'était ça cette année x) Malheureusement, il a une vie de famille. Et moi, même si je ressemble pas à rien, j'ai l'air d'avoir 14 ans x) , j'étais tellement folle de lui, que la seule chose que je suis arrivée a faire en sa présence c'est me rendre ridicule x)
    Ton article m'a beaucoup plus et m'a rappelé des souvenirs :)
    bisous
     
  5. Dragib

    Dragib
    Expand Collapse
    You know nothing Jon Snow.

    Ahah comme on connait toutes bien ça. Moi y en a eu plusieurs, pas tous au même degré d'obsession, mais certain où encore maintenant rien que d'y penser ça me met en transe.
    Y en a que j'ai eu. Ça résout rien du tout.
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest


    Mince, si le message qui passe dans "concentrez vous plus en cours" c'est "arrêtez de fantasmer sur moi" , la moitié de mes profs doivent s'imaginer que je bavais devant eux...
    Oups :red:
     
  7. Sibérie

    Sibérie
    Expand Collapse
    -

    Mon prof de philo ressemblait à Cortex de Minus et Cortex :d

    [​IMG]

    Petit avec le front disproportionné...


    Par contre à la fac j'ai eu un prof japonais (de Japonais, haha), grand, carré, cheveux longs, la dégaine du samurai sexy dans les vieux films où ils se bastonnent et tout. J'ai pas souvent fantasmé sur des Japonais, mais alors lui... :bave:
     
  8. Believer

    Believer
    Expand Collapse
    C'est quand qu'on va où?

    Bizarre mais ce genre de fixette sur un prof (et plus généralement quelqu'un qui représente "l'autorité") ça ne m'est jamais arrivée!

    En même temps, y'avait pas foule pour rentrer dans mes critères canonesques ceci explique peut-être celà!
     
  9. Vilaine

    Vilaine
    Expand Collapse
    Milite pour la mort de l'expression "Paillettes et licornes".

    " j?ai repris les cours dans un lycée un peu particulier fait pour les cas sociaux déscolarisés dans mon genre, afin de passer mon bac. "

    le LAP ?
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ahlala ça me rappelle ma L1 de droit...J'avais un prof d'histoire du droit particulièrement classe, beau. Grand,brun, élégant, il avait 28 ans c'était un excellent prof. J'étais assise au premier rang avec une amie et on a passé le 1er semestre à baver sur lui. J'étais très,très attirée par lui. J'en suis même venue à le googliser et à tomber sur sa page myspace où il y avait des photos de lui en vacances. Il a reparlé en cours des photos en question et nous a dit d'un air amusé qu'il avait enlevé il y a peu de temps celles où il était torse nu, qu'on avait raté quelquechose. J'ai fondu sur place ce jour là. J'ai appris par la suite qu'il était à une soirée étudiante et qu'il ne s'est pas gêné pour draguer des filles de son TD. Avec du recul, je crois qu'il m'attire toujours autant je crois que jusqu'à maintenant je ne lui dirai pas non haha. Mais je crois que le fait qu'il soit mon prof y était pour quelquechose.
     
  11. Ellis

    Ellis
    Expand Collapse

    En terminale, je trouvais mon prof de philo très beau mais ça n'est pas allé plus loin que ça. J'avais seize ans donc j'étais mineure, il était prof et marié, et puis objectivement, je ne pense pas spécialement qu'il me regardait donc : rayé de mon esprit sans difficulté. (si tant est qu'il ait même été dans mon esprit !)

    Mais j'ai connu la situation où tu es attirée par quelqu'un que tu ne PEUX PAS avoir, et où, malheur, tu sais TRES BIEN que l'autre est également attiré par toi. Il y a eu des sous-entendus (parfois même des mots explicites), des regards, des sourires, tu sens que l'autre est particulièrement tactile quand il parle avec toi... C'est ultra difficile à gérer, il y a des moments où tu as juste envie de dire "fuck it" et de le plaquer contre un mur pour le faire hurler comme une fillette. :cretin: Et pourtant, pas possible. Tout ça doit rester fantasme, frustration, parce que... parce que bien trop de raisons. (soupir)
     
  12. Solger

    Solger
    Expand Collapse
    Moi,vous me connaissez...

    Oh ça me rapelle mon prof de physique, qui avait à la fois le physique et la physique (haha)... Je l'ai eu en seconde et puis en terminale j'ai tout fait pour changer de classe afin de l'avoir! J'ai fantasmé très très longtemps... Je l'ai en ami sur facebook et j'ai son adresse mail, je vais boire des cafés avec de temps en temps, je rougis comme une tomate quand il me fait la bise et met la main sur mon épaule style de rien du haut de son metre quatre vingt dix (pour 1,60m donc hein bon... on ne rit pas :) ), et puis je m'y suis faite, de toute façon, marié, trois filles, c'est tout bonnement impossible.
    Et finalement, j'ai jamais rien compris à cette matière, j'ai toujours eu 8/20 et avec lui 10/20, mais il m'a fait apprécier cette matière, et c'est lui qui m'a fait découvrir que l'enseignement c'était fait pour moi, et c'est ce que je retiens!

    Et maintenant... et maintenant mon copain est un de mes anciens élèves de terminale, irlandais, rencontré à l'école où j'ai travaillé en tant qu'assistante sur l'île d'emeraude... qui s'apprête à devenir prof de bio. Quand je vous disais que l'enseignement...
     
Chargement...