Comment je suis devenue la mère de mon mec — Carnet de Rupture #2

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Une madmoiZelle, le 20 février 2018.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

    ----- Publicité -----
  2. Lilas DUPONT

    Lilas DUPONT
    Expand Collapse

    C est vrai que mtn que j y pense je faus bcp de to do list mais pour nous deux ! Et c est juste par oeur d oublier qch. Svt c est pour etre fait dans la semaine. Et surtout parce que on est tous les deux tetes en l air --'
     
  3. NanaCoubo

    NanaCoubo
    Expand Collapse
    Freedom You've gotta give for what you take Merci George <3 !

    Article intéressant n'empêche ! J'aimerais savoir, je suis assez intéressée pour participer au carnet de rupture, comment on s'y prends du coup ?
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Mellana, Lioncourt, Emel- et 24 autres ont BigUpé ce message.
  4. marinelsr

    marinelsr
    Expand Collapse

    Je me reconnais tellement dans cet article !

    J'ai eu des copains pour qui je faisais presque tout : à manger, le ménage, et même les trucs administratifs relou.

    Mais maintenant avec mon copain je lâche plus. Quand ça me fait chier je lui dis qu'il abuse. Et je lâche pas sur les trucs qui me font chier. Il a toujours pas payé ses impôts, il a déjà reçu 2 courriers de rappel et il s'est pris une majoration sur le montant à payer, il a 2 amendes à contester parce qu'il lui reste pas beaucoup de point sur son permis, ça va faire 3 mois qu'il doit s'en occuper et il l'a toujours pas fait. De temps en temps je lui rappelle qu'il doit s'en occuper mais sinon j'y touche pas. Ses amendes, ses impôts = sa merde.

    Le truc que je me dis c'est que si je lâche maintenant, le jour où on a un chien ou des gosses, tous les trucs administratifs et chiants ce sera pour bibi. Au début ça me stressait mais maintenant ça me passe au dessus de la tête. J'ai appris à relativiser !

    Et dès qu'il y a quelque chose qui m'énerve, je lui en parle. Il a toujours tendance à faire passer ses envies avant tout. Ce weekend par exemple on va faire les soldes et je voulais passer dans une jardinerie pour acheter des plantes. Ca fait plusieurs semaines que je veux le faire, je l'avais dit en arrivant au centre commercial. Et vers la fin de la journée il me sort "on va acheter mes trucs en premier, tes plantes tu pourras le faire une autre fois". Du coup je l'ai envoyé chier et il a compris qu'il abusait.

    Au final ça reste un combat de tous les jours, mais je commence à voir les progrès ! :)
    Ca finit par rentrer et j'ai bon espoir qu'un jour il y pensera tout seul et qu'il sera complètement autonome.
     
    Giacomo, Irma Bud, Eliantha et 36 autres ont BigUpé ce message.
  5. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    L'histoire de ma vie :facepalm:

    Ca va être bien compliqué de lâcher prise avec le prochain compagnon s'il n'est pas déjà ultra organisé...
     
    BulleColoree, Biousse et A2 ont BigUpé ce message.
  6. RosEstivale

    RosEstivale
    Expand Collapse

    Ce serait bien de rajouter dans l'article des liens vers les travaux de Jessica Benjamin.
     
    couillllère! a BigUpé ce message
  7. Sa_ku_rah

    Sa_ku_rah
    Expand Collapse

    Merci pour cet article intéressant.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Irma Bud, Grumpy Bunny, Sugar&Sarcasm et 48 autres ont BigUpé ce message.
  8. Laurigine

    Laurigine
    Expand Collapse

    @Sa_ku_rah C'est très intéressant ce que tu dis, ce côté "c'est de ta faute" qui revient en effet très souvent.
    J'ai toujours l'impression que ce débat est insoluble (quand est-ce que ça a commencé ? Qui de l'oeuf ou de la poule était là en premier , ^^).
    Je suis tout à fait d'accord avec le fait que la responsabilité est entièrement sur les épaules de la personne qui ne fait rien, et dans les couples hétéro cis, c'est très (très) souvent du côté de l'homme que ça pêche... Toutefois, pour faire changer cet aspect des choses dans une relation, il faut nécessairement que le partenaire éduque l'autre.
    Car les gens reproduisent les schémas qu'ils ont vu toute leur vie (aka les filles s'occupent de la maison et de l'organisation). Et pour sortir de ce carcan lorsque l'autre personne n'y trouve pas son compte, il faut malheureusement en passer par un moment d'apprentissage (parce qu'en fait c'est exactement ça).
    Et c'est là où le bat blesse parce qu'on n'a jamais envie "d'éduquer" son partenaire sur des trucs aussi basique que la gestion quotidienne d'un foyer/couple.
    Mais pour l'instant, la reproduction des schémas est trop ancrée pour avoir le luxe de se passer de cette étape (elle n'est bien évidemment pas systématique...juste fréquente). Un jour peut être...
     
    Irma Bud, Grumpy Bunny, Mellana et 19 autres ont BigUpé ce message.
  9. Sa_ku_rah

    Sa_ku_rah
    Expand Collapse

    @Laurigine : c'est exactement ça, c'est une question d'éducation qu'il faut (re)faire. Les gens ont dû mal avec ça ils préfèrent penser qu'on est des mères poules qui étouffent leur conjoint sans lui laisser la chance de faire quoique ce soit.
     
    Irma Bud, Laurent-Olivier, Coahoma. et 3 autres ont BigUpé ce message.
  10. LisaouasiL

    LisaouasiL
    Expand Collapse

    Article intéressant ! Il y a aussi une autre réalité qui amène à ce genre de situation c'est le fait d'avoir des attentes particulières sur la tâche à remplir.
    Par exemple il faut vider le lave vaisselle et pour nous c'est à faire avant de sortir alors que la personne l'aurait vider mais pas forcément dans le délai "voulu". Donc c'est compliqué parce que ça nécessite aussi d'accepter que les choses soient faites autrement. Et c'est encore plus fatiguant parce qu'il ne faut pas céder mais aussi être suffisamment patiente.
    Dans le livre que je lis en ce moment (En avant toutes), Sheryl Sandberg prend l'exemple des enfants : le fait que l'autre ne change pas parfaitement la couche au début etc. et souligne que le le risque c'est de vouloir reprendre le truc en main direct et donc d'habituer l'autre à être dans une position de passivité alors qu'en fait il faut accepter de laisser l'autre galèrer et prendre ses marques. Pas simple quoi !
     
    Sylves, Irma Bud, zazouyeah et 15 autres ont BigUpé ce message.
  11. NanaCoubo

    NanaCoubo
    Expand Collapse
    Freedom You've gotta give for what you take Merci George <3 !

    @marinelsr Il est sérieux lui ? Pfiou l’égoïste mais au moins, il s'est remis en question apparemment
     
    Laurent-Olivier, Maud Kennedy, PingouinMasqué et 7 autres ont BigUpé ce message.
  12. Papy

    Papy
    Expand Collapse

    Aie aie aie, ça pique quand je me rends compte que c'est pareil pour moi...

    @Sa_ku_rah je suis d'accord avec toi, il y a des choses où tu ne peux pas attendre que ton partenaire le fasse. Par contre maintenant je ne me gêne plus pour lui dire, et ça l'énerve tellement qu'il commence à faire les choses de lui même pour pas que je sois sur son dos :rire:

    Par contre pour les choses qui ne me concernent pas je n'interviens quasiment jamais, sauf à sa demande et si c'est justifié, quitte à le laisser foncer dans le mur. En tête de liste: la CAF, l'entretien de sa voiture, les relations avec sa famille (cadeaux etc..); Bref, tout ce qui touche à sa vie à lui, même si ça m'impacte aussi, j'ai déjà assez à penser pour moi. Et ça a commencé très simplement à force qu'il me dise "Tu m'y feras penser" pour tout et n'importe quoi, j'ai fini par lui dire qu'il n'avait plus 5 ans et que, s'il a peur d'oublier, il fait comme tout le monde, il note, et je lui ai offert un agenda star wars pour faire passer la pilule :P
     
    Grumpy Bunny, zazouyeah, couillllère! et 17 autres ont BigUpé ce message.