Comment le cancer affecte la vie des jeunes de France

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anne-Fleur, le 11 avril 2017.

  1. Anne-Fleur

    Anne-Fleur
    Expand Collapse

  2. Wallflower

    Wallflower
    Expand Collapse
    is back in the sky with diamonds

    J'ai eu un cancer il y a 3 ans, un médulloblastome. C'est une tumeur cérébrale que l'on trouve en général chez les enfants et plus rarement chez les jeunes adultes. Avant ça, je n'avais jamais pensé au cancer. Quand on m'a annoncé que ma tumeur était cancéreuse, j'ai eu peur , pas de la maladie mais du traitement. La chimio, les rayons et de tout ce qu'il y a autour. J'ai eu de la chance, un an après, j'ai pu reprendre la fac.
    Je me suis demandée si je devais en parler ou pas à mes camarades de classe. Et je comprends la réaction de William de ne plus vouloir en parler autour de lui. J'ai eu la même réaction que lui au début mais quand je suis revenue à une vie "normale" , j'ai eu comme une envie physique d'en parler autour de moi car justement le cancer est trop méconnue. Les gens ont peur parce qu'ils manquent d'informations et parce qu'ils connaissent des gens morts du cancer ou qui souffrent des traitements.
    J'ai eu de la chance, en 11 mois j'ai été opéré , j'ai fait peu de chimio et de rayons. Et depuis août 2014 je n'ai plus de tumeur. Et j'ai envie de le dire et d'en parler. Oui j'ai eu un cancer et je vais bien. J'ai envie que les gens aient moins peur de la maladie. Et c'est pour ça que j'ai envie d'en parler. Qu'ils n'aient pas peur de me poser des questions.
    Néanmoins, depuis j'ai peur de la récidive. Je suis suivie depuis la fin de mes traitements malgré ça, à la moindre douleur, je suis comme Aude, je m'imagine le pire.
     
    zazouyeah, Ahn, Mymy et 7 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...