Comment le célibat a fait de ma vie un enfer

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Une madmoiZelle, le 10 septembre 2016.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

    #1 Une madmoiZelle, 10 septembre 2016
    Dernière édition par un modérateur: 10 novembre 2017
    ----- Publicité -----
  2. vega-n

    vega-n
    Expand Collapse

    Merci pour ton témoignage !
    Quand mon copain m'a quittée après 4 ans de relation, j'ai commencé à être vraiment en manque de sexe, et même si je me disais que les "plans cul" c'était trop chelou, et bah j'en ai eu vraiment envie. J'ai commencé à voir les hommes qui me plaisaient physiquement paaaartout et j'ai réappris à séduire. J'étais un peu en chasse comme tu dis ^^ mais il se trouve que je me suis vite recasée avec un gars qui me plait vraiment, et je suis heureuse que ce ne soit pas un plan cul en fait :)
    Je pense que tu trouveras le bon quand le premier soir tu verras dans ses yeux que tu lui plait vraiment et qu'il n'est pas pret de partir à l'aube. Pour ça je pense qu'il faut attendre le temps qu'il faut pour que cette perle se présente a toi. Et ça t'aidera a oublié l'ex certainement. ;)
    Je comprends que tu ai envie de te caser, apres tant d'année de relation, se retrouver célibataire d'un coup c'est vraiment dur

    (juste petite faute à la fin : dieu sait, et non dieu c'est) ;)
     
    just_in_case, Margay, Leviosa et 4 autres ont BigUpé ce message.
  3. @SwoonSwoon coucou, je voulais juste nuancer un peu le truc, je comprends parfaitement ce que tu dis, mais j'ai bien l'impression que cette madmoizelle est lucide sur ce qu'elle traverse : "L’enfer ce n’est pas tant le célibat, c’est plutôt ce que ce petit coquinou m’a renvoyé de moi-même en pleine figure"

    Visiblement elle sait qu'il y a un mal-être derrière tout ça, qui va bien bien au-delà du célibat, et que le fait d'être en couple faisait écran. Et ça peut prendre du temps pour sortir de comportements auto-destructeurs (relations qui ne nous conviennent pas, TCA) avant d'arriver à l'étape guérison= je suis bien avec moi-même :fleur:

    Ce que j'ai tiré de cet article c'est que cette madmoizelle a pris conscience de son mal-être et essaye de mettre des choses en place pour aller mieux (genre faire le tri dans ses relations par exemple). Et cette prise de conscience c'est le truc positif dans cet enfer..

    C'est un chemin difficile et il ne faut surtout pas culpabiliser par rapport au fait que ça prenne du temps, qu'on fasse des erreurs, qu'on mette du temps à réaliser que quelque chose ne nous convient pas : ça fait partie de la vie ! Et elle est lucide sur cette période-là : elle en appris plus sur elle-même, sur ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut plus.
    C'est pour ça que je pensais important de nuancer, même si l'objet de ton message est très positif : le plus important, c'est d'être bien avec soi-même, tout part de ça :) mais ça peut prendre du temps pour y arriver, tout le monde ne saute pas de suite à cette étape, qui en soit est déjà un gros travail :fleur: voilà j'espère que tu ne prendras pas mal mon message non plus :fleur: :happy:
     
    #3 la-dorure-en-reste-aux-doigts, 10 septembre 2016
    Dernière édition: 10 septembre 2016
    suricateflamboyant, Hikari78, Bulle mousseuse et 8 autres ont BigUpé ce message.
  4. Miniza01

    Miniza01
    Expand Collapse

    Le plus dur dans le célibat c'est ce manque de tendresse et de chaleur humaines, de voir le temps qui passe et de se sentir si vieille en se disant avec une ironique fatalité "de toute façon je vais finir vieille fille avec des chats".

    Je me suis beaucoup reconnue dans ce témoignage, à tel point que ça en est troublant, mais pour ma part ça fait un peu plus longtemps, et j'ai fini par couper les ponts avec cet ex qui m'avait tellement fait grandir.
    Alors c'est plus ou moins en connaissance de causes que je te dis que tout ça : ça passera, tu ne seras plus tout autant à l'affut de cette personne qui comblera ton vide émotionnel. Et comme tu as su faire du tri dans tes relations amicales, tu finiras aussi par supprimer celles plus charnelles qui te gangrènent, même inconsciemment. Chacun vit son histoire à son rythme, gère les aléas de la vie comme il peut. Tu finiras par réaliser que ça fait quelques jours, semaine ou mois que tu n'as pas ressenti le besoin de séduire pour te trouver belle. Cette solitude qui peut être dévorante, elle se dompte, et devient parfois même un agréable compagnon, car elle nous laisse du temps, pour comprendre et surtout pour apprendre à s'aimer. Alors c'est sur que ça peut se révéler difficile, c'est ici au final le gros du travail , mais il faut savoir que l'autre n'est qu'un miroir déformant et qu'il ne faut pas chercher absolument à s'y voir.
    Je suis persuadée d'une chose, c'est que le positif attire le positif, les autres le ressentent et la tendresse viendra d'elle même.
     
    #4 Miniza01, 10 septembre 2016
    Dernière édition: 10 septembre 2016
    Coahoma., lbrr, suricateflamboyant et 14 autres ont BigUpé ce message.
  5. @Miniza01 "la tendresse viendra d'elle-même" c'est vraiment une très belle façon de le dire. J'ai trouvé ton message percutant et bien tourné, je voulais juste te le dire :fleur:
     
    ForeverAgo, Onamam, Color Full et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. the-spare-key

    the-spare-key
    Expand Collapse
    I have done nothing wrong ever in my life.

    Le titre m'a fait hurler intérieurement en mode "LE CELIBAT N'EST PAS UNE TARE" et puis à la lecture de l'article j'ai bien compris le propos et j'espère que cette madz va réussir à dépasser cette mauvaise passe. :hugs:
    Pour rebondir sur quelques commentaires, je crois qu'on subit énormément l'image que la société a du célibat, plutôt que le fait d'être célibataire en soi. Je m'explique : perso je suis célibataire depuis quasi-toujours, pour moult raisons, et si à 17-18 ans c'était le drame, maintenant ça va très bien. Par exemple, je ne ressens pas du tout un manque de tendresse comme tu le décris @Miniza (mais je conçois tout à fait que tu le puisses !) parce que je me suis entourée d'amis proches, que je suis très proche de ma famille aussi. Je pense qu'on subit une énorme pression à être en couple, d'autant plus quand on est une femme, et ça va jusqu'à l'incompréhension quand on est célibataire : "Mais pourquoi t'as pas de copain ?" - et c'est d'autant plus incompréhensible quand on ne recherche pas spécialement à être en couple.
    Je pense qu'il faut se rappeler que ce n'est pas quelque chose qui nous définit. Je sais que c'est super dur, quand on a l'impression que notre entourage s'est concerté pour nous le rappeler (cf mes tantes à Noël), mais je peux aussi garantir qu'une fois qu'on a commencé à faire des choses toute seule et rien que pour soi, ça en vaut la peine. Je rejoins @SwoonSwoon sur le fait que c'est une occasion de se découvrir, de repousser ses limites perso (ça vaut aussi pour le sexe d'ailleurs : on n'est pas obligé d'avoir des coups d'un soir pour avoir des orgasmes :winky:).
     
    Coahoma., yuyunaâ, Hikari78 et 11 autres ont BigUpé ce message.
  7. the-spare-key

    the-spare-key
    Expand Collapse
    I have done nothing wrong ever in my life.

    @Kopses Omg je parlais de masturbation haha ^^
     
    ennA_, Leviosa, Erzsébet et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. cecelight

    cecelight
    Expand Collapse
    PILOU PILOU

    @Melissa Pouvez-vous changer le titre? J'ai lu l'article mais franchement je pense qu'on peut trouver un autre titre, car étant célibataire convaincue et ayant pris du temps pour accepter cette part et en être fière , ce titre m'a faite froncer les sourcils. C'est raccoleur et pas vraiment en adéquation avec ce que la Mad a dit sachant que dès l'introduction elle dit " pas de panique." Euh...? Peut-être que je surréagis mais bon...
     
    #8 cecelight, 10 septembre 2016
    Dernière édition: 11 septembre 2016
    Karamelle, Gabelote, Mad'moizelle Meredith et 6 autres ont BigUpé ce message.
  9. tupuducu

    tupuducu
    Expand Collapse
    Cinéphile accomplie

    Ach, j'ai l'impression que c'est mon moi de dans deux ans qui s'adresse à mon moi d'aujourd'hui :rolleyes:
    (à part que pour le coup, lui sera encore avec sa copine actuelle et que je pourrai toujours me brosser pour les câlins haha)
     
  10. cococo

    cococo
    Expand Collapse

    Je sort moi même d'une rupture après 4 ans avec un gas super chouette. On s'est rencontré quand j'avais 19 ans et on a fait nos premiers pas dans l'age adulte ensemble.

    C'est sur que la tendresse me manque aussi après en avoir eu en profusion en étant en couple mais c'est l'occasion de la savourer et de la vivre différemment; prendre ces amis dans les bras, sourire à un inconnu, profiter pleinement d'un massage.

    Il faut sortir des schémas préconçu qu'on a du sexe et de l'amour "copain", "plan cul", "coup d'un soir" qui sont d'ailleurs des termes pas jolis jolis. Tu peux avoir beaucoup de tendresse avec un coup d'un soir. Il faut savoir s'écouter et peut-être renoncer si la personne en face ne semble pas dans la même humeur que toi. Mais si tu te respectes et que tu respectes l'autre les choses se font naturellement. Mais surtout, SURTOUT, aime toi toi en première ! J'ai aussi souffert de TCA, n'hésites pas à demander de l'aide à un médecin, c'est comme ça que je m'en suis sortie. T'es pas obligé d'être toute seule face à ça.

    Des becs les Mad'z
     
    Coahoma., Morgane--, Catatonic Sex Toy et 2 autres ont BigUpé ce message.
  11. 0h-dear

    0h-dear
    Expand Collapse
    Entourée de personnes merveilleuses ! :rainbow:

    merci pour ton témoignage! ^^

    Je m'excuse d'avance si je donne l'impression que je juge, mais j'ai l'impression que le problème que te pose ton célibat est plus un problème de confiance en soi qu'un problème de ne pas pouvoir rester seule.
    Je m'explique:

    à quelques détails près, je me suis aussi séparée de mon copain au bout de plusieurs années aussi, et moi aussi je me suis beaucoup posé la question "et sans lui, qu'est ce que je vais faire?", j'y ai répondu comme toi en m'inscrivant sur des sites de rencontre et en couchant avec plusieurs garçons, j'ai l'impression qu'on a beaucoup de points communs là dessus.
    J'ai peut être eu de la chance en tombant sur un garçon qui m'a dit:"tu sais, c'est pas parce qu'une relation était bien qu'il faut l'idéaliser et t'enfermer dedans, ça t'empêche de faire de belles rencontres".
    Il me l'a dit à une période où je n'étais pas du tout réceptive vu que j'avais fait le deuil de ma relation avec ledit ex, mais cette phrase m'a beaucoup servi quand ce garçon m'a très méchamment fait comprendre que j'étais son coup de deux soirs.
    Ce que je n'ai pas apprécié, c'est le fait qu'il n'ait pas été assez honnête pour me le dire et qu'on n'ait pas parlé de nos attentes, c'est moche d'être dans le flou, je crois que ce que j'en ai tiré c'est que le plus important c'est de communiquer dans n'importe quelle sorte de relation, ne pas coucher avec quelqu'un parce qu'on a peur qu'il perde intérêt à rester avec nous, coucher parce qu'on en a envie tous les deux, pas seulement l'un, se respecter (j'entends surtout pas qu'une fille qui couche facilement c'est une fille qui ne se respecte pas, au grand jamais! J'entends que si tu couches avec quelqu'un, c'est parce que le partenaire est respectueux, et qu'il ne se sauve pas au petit matin, qu'il communique avec toi pendant le sexe, que vous parliez de vos attentes, même si ça ne dure qu'une nuit, et non pas coucher avec une personne avec qui tu n'as aucune affinité, qui ne te parle que de cul et pas de manière fine, qui ne te parlent qu'une fois qu'ils savent que vous allez coucher ensemble, puis une fois tous les trois jours juste histoire de garder une certaine tension, ce genre de gens est à éviter, d'expérience ils ne t'apportent que des problèmes) .
    Je ne m'empêchais pas de fréquenter d'autres personnes à côté, mais je ne le faisais pas, probablement par flemme de chercher et parce que je n'en éprouvais pas le besoin, mais ça a été pour moi le déclic qu'il fallait que je passe à autre chose, que si quelqu'un ne voulait plus de moi après avoir couché avec lui, ça ne voulait pas dire que je devais me dévaloriser.
    Je suis toujours intimement persuadée que je suis quelqu'un de bien, et que ça ne m'empêche pas de retomber amoureuse.
    Cet été j'ai rencontré un garçon pour qui j'ai eu un gros coup de coeur, et je me suis laissé le droit de l'aimer aussi fort qu'il me rendait heureuse, et mon dieu je l'aime :cupidon:
    c'est pas le même amour que pour mon premier copain, c'est pas du tout la même relation puisque je suis passée d'une relation monogame classique à une relation polyamoureuse, c'est pas la même histoire, mais c'est vraiment une très belle histoire, et je ne regrette pas de ne pas m'être morfondue dans ma rupture.

    Par rapport au fait que tu continues de coucher avec ton ex copain, je ne juge pas parce qu'il m'est arrivé de recoucher avec lui moi aussi, mais est-ce que tu penses que c'est bon pour toi sachant que tu n'as pas fait le deuil de ta rupture? Est-ce que si jamais vous vous remettez ensemble, il aimerait voir l'état dans lequel il t'a mise? Est-ce que ça l'attirerait?

    Je pense qu'il faut que tu fasses la paix avec toi même avant d'envisager de nouveau un couple.

    Love et je te souhaite un bon karma à l'avenir! :highfive:
     
    Morgane-- et the-spare-key ont BigUpé.
  12. Mad'moizelle Meredith

    Mad'moizelle Meredith
    Expand Collapse
    Don't grow up, it's a trap.

    Je suis aussi interpellée par le titre. Je pense que si on veut arrêter de mettre une pression sociale sur les personnes célibataires, il faudrait commencer arrêter les titres comme ceux là... :erf:
    J'ai été célibataire pendant plusieurs années, et juste j'en ai eu tellement marre des "bah alors pas de copain ?" et "tu te sens pas un peu seule ?" "ça doit être dur", alors que NON, je n'avais pas ENVIE d'être en couple.

    Voilà, c'est ma petite gueulante, mais j'en ai marre de tout ce négatif autour du célibat, moi il m'a permis de me découvrir en sortant d'une relation toxique, de mieux me connaitre et d'apprendre à vivre par moi même et pour moi même.


    Sinon je soutiens très fort la Madz qui a témoigné, j'ai cru comprendre dans la conclusions qu'elle était enfin apaisée et j'envoie pleins de fleurs sur elle :fleur::fleur::fleur:
     
    Akayala, Karamelle, Rocksteady et 12 autres ont BigUpé ce message.