Comment le mariage pour tous m'a aidé à faire mon coming out

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Un madmoiZeau, le 30 avril 2018.

  1. Un madmoiZeau

    Un madmoiZeau
    Expand Collapse
    Gentilhomme anonyme

    ----- Publicité -----
  2. cococat

    cococat
    Expand Collapse

    Le père qui demande de ne rien dire comme si c etait un secret honteux...c est pathétique. Ça devient insupportable de voir tant de gens considérer le coming out comme une faute à avouer, au même titre qu un délit ou qu un crime... le coming out ne devrait même pas exister, on a pas besoin « d avouer » ses préférences sexuelles au monde qui nous entoure. On ne le fait pas quand on est hétéro donc ça devrait être pareil pour tous.
     
    ben quoi ?, MidoriNoHikari, minachka et 7 autres ont BigUpé ce message.
  3. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    "Il n'est d'autre chose à tuer dans cette vie que l'ennemi intérieur, le double au noyau dur."

    Je suis assez d'accord avec @cococat : je trouve déplacé qu'un parent - qui est censé aimer son enfant comme il est - se permette de demander ça. Après, est-ce que c'est pour le "protéger", car les réactions de ce côté-là de la famille seraient violentes ? Dans tous les cas, ce n'est pas au jeune homme qui a témoigné de s'adapter à sa famille, ça me semble fou :oo: :scream:
     
    minachka, Thinocephale, BulleColoree et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. Nedjma

    Nedjma
    Expand Collapse

    Je suis d'accord avec vos remarques à toutes les deux, @Léona B. et @cococat
    En tant qu'éternelle optimiste, j'ai bon espoir qu'au fil des années, on aille vers une acceptation totale de l'homosexualité, puis de la non-binarité etc. J'ai l'impression que les choses s'améliorent petit à petit, et j'ose croire que la tendance progressera toujours en ce sens :)
     
  5. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    C'est quand même paradoxal que l'organe qui symbolise la virilité soit aussi le plus fragile.

    @Nedjma L'augmentation des agressions homophobes et du score électoral des cathos d'extrême droite, perso, j'appellerais pas ça une amélioration.
     
  6. Nedjma

    Nedjma
    Expand Collapse

    @skippy01 d'accord avec toi, mais il y a aussi d'autres choses positives si l'on regarde dans l'ensemble et sur une échelle plus grande que les deux dernières années. Encore une fois, j'ose espérer que l'on va aller dans le sens d'une progression positive ( mariage pour tous, plus de visibilité dans les médias, moins de stéréotypes ) plutôt qu'une rechute :dunno:
     
    severuspotter a BigUpé ce message
  7. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    C'est quand même paradoxal que l'organe qui symbolise la virilité soit aussi le plus fragile.

    @Nedjma J'ai plutôt l'impression que la tendance est à la rechute, suffit de voir le succès des avatars de la fachosphère, particulièrement auprès des jeunes.
     
  8. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    "Il n'est d'autre chose à tuer dans cette vie que l'ennemi intérieur, le double au noyau dur."

    Je pense qu'on est à une époque compliquée où on n'a aucune idée de comment ça va évoluer :hesite:
    D'un côté, les minorités, les stigmatisés et les "délaissés" (pardon si c'est maladroit comme formulation) commencent à avoir des droits et à se faire entendre : le mariage homosexuel est un exemple mondial, mais si on parle du féminisme et de la lutte des Noirs (notamment aux Etats-Unis), on commence aussi tout doucement à écouter ce qu'ont à dire les gen.te.s concerné.e.s.

    De l'autre, à mes yeux, il y a vraiment un clivage dans les populations (qui se reflète parfois dans la société ou les sociétés) et qui tient à la fracture sociale et donc financière qui se fait sentir depuis 10 ans : les populations "éduquées" le sont de mieux en mieux, mais celles qui ne le sont pas ou auxquelles on ne prête pas assez attention, restent campés sur des positions religieuses (la Marche pour tous, les critiques de l'avortement en Espagne :scream:) ou culturelles qui, à nos yeux "modernes" ou progressistes, semblent complètement dépassées.

    On vit dans un monde intéressant parce que les choses sont en train de bouger mais rien n'est gagné.
    La lutte n'est pas terminée :supermad:
     
    MidoriNoHikari, Kaylie, Nedjma et 3 autres ont BigUpé ce message.
  9. Cococinulle

    Cococinulle
    Expand Collapse

    Ce n'est pas simplement un problème de classe sociale et financière : dans la Manif' pour Tous, il y avait beaucoup de monde qui faisaient partie d'une classe sociale favorisée. Les gens comme Christine Boutin, Frigide Barjot, ... sont des gens éduqués, et pourtant :mur:
     
    ben quoi ?, MidoriNoHikari, LaBeletteMasquée et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. Nedjma

    Nedjma
    Expand Collapse

    Parce qu'il y a aussi une question de conditionnement culturel. Certains grandissent dans des milieux assez pauvres mais sont très stimulés sur le plan intellectuel, sont emmenés à la médiathèque, au musée etc.
    D'autres grandissent dans des familles aisées, mais sont peut-être issus de parents qui eux-mêmes n'ont pas été assez stimulés sur le plan culturel/intellectuel quand ils étaient petits. Ce qui fait que cette " non-culture " se transmet, même si le niveau social s'est élevé.

    Alors après, bien sûr que tout cela n'est pas que de l'inné et que l'on doit sortir de ses schémas pour grandir. Mais ça peut expliquer en partie :dunno:
     
    Cococinulle a BigUpé ce message
  11. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    "Il n'est d'autre chose à tuer dans cette vie que l'ennemi intérieur, le double au noyau dur."

    C'est pour ça que je disais aussi que c'était une question "culturelle" ... c'était maladroit, mais c'est une question de milieu. Même si je ne suis pas certaine que tous les catholiques favorisés soient vraiment des Christine Boutin :happy:
     
    Cococinulle a BigUpé ce message