Comment le théâtre m'a aidée à prendre confiance en moi

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 31 janvier 2015.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Shana68

    Shana68
    Expand Collapse
    Relax ! Take it eaaaaaasy

    C'est beau, c'est vrais, c'est authentique !
    Avant j'étais hyper introvertie, très timide, je n'osais pas prendre la parole en public et même au sein de mon groupe d'amis, beaucoup de gens ont même crus que j'étais muette. Puis j'ai découvert le théâtre, et au bout de quelques mois je me suis métamorphosé, ça m'as vraiment aider à prendre confiance en moi. gros big up au témoignage de Sarah ! <3
     
    marion-perso, Melodrama Chanel, Eugenye et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. Melodrama Chanel

    Melodrama Chanel
    Expand Collapse

    Le théâtre :puppyeyes:
    J'en ai fais 7 ans, de mes 6 ans à mes 13 ans, et je suis certaine que si je n'en avais pas fait je serais de nature timide. Je pense ça parce que je suis assez introvertie (j'aime beaucoup être seule) MAIS je ne suis pas timide, et j'aime prendre la parole en public, et ça je suis SURE que ça me vient du théâtre. :disco:

    C'est vraiment à conseiller ça tout le monde, en plus d'aider à être à l'aise ça booste la mémoire et ça permet de se cultiver, que du positif. :rainbow:
     
    marion-perso a BigUpé ce message
  4. marion-perso

    marion-perso
    Expand Collapse
    Mieux vaut être une vieille moche tatouée, qu'une vieille moche tout court.

    J'ai fait du théâtre pendant mon adolescence, durant 3 ans, ça m'avait pas mal aidé mais en arrêtant je dirais que ma phobie sociale/timidité s'est accentuée. Aujourd'hui je stresse de nouveau quand je dois appeler quelqu'un, je ne suis pas à l'aise avec les inconnus ni même avec des personnes que je connais depuis un petit bout de temps, je m'emmitoufle dans mon écharpe quand je sors mon chien pour fuir les regards...
    Je pense que mon projet pro va m'aider à vaincre ce souci mais quand j'arrivais à l'amoindrir il réapparaissait toujours malheureusement...
     
    ceriize-bleue a BigUpé ce message
  5. ceriize-bleue

    ceriize-bleue
    Expand Collapse
    Impatience chronique

    J'ai fait du théâtre pendant 6 ans, de 11 ans à 17 donc dans la magnifique période qu'est l'adolescence...!
    Au début mes parents m'ont un peu "forcée", en pensant que ça me ferait du bien, j'étais extrêmement introvertie à ce moment là...

    Alors oui, j'ai adoré le théâtre, même si avant chaque représentation j'avais envie de disparaitre sous terre! Je me promettais de ne pas recommencer puis l'adrénaline me faisait signer pour l'année d'après...! J'ai eu la chance de jouer rapidement avec les adultes dans des pièces de plus de 2h avec des personnes qui jouaient super bien.

    MAIS ce n'est pas pour autant que je suis débarrassée de ma timidité, loin de là... Oui, je fais le pitre avec mes amis et ma famille, mais dès que je dois faire une présentation orale, c'est toujours avec le rouge aux joues et un gros doute!
    Avant cela se traduisait par des crises de larmes (souvent avant les oraux), mais c'est un réel travail de transformer des peurs en énergie positive. Aujourd'hui à bientôt 23ans il m'arrive de ne pas oser aborder quelqu'un, ou de rester paralysée pendant un oral.

    Donc oui, le théâtre ça aide vraiment, mais il faut aussi faire un travail sur soi-même énorme pour prendre du recul si on veut prendre confiance en soi :)
     
    marion-perso a BigUpé ce message
  6. marion-perso

    marion-perso
    Expand Collapse
    Mieux vaut être une vieille moche tatouée, qu'une vieille moche tout court.

    @ceriize-bleue Ton message me rassure :fleur:. Je me disais "oh mais je dois avoir loupé quelque chose ça aurait pu être miraculeux pour moi aussi".

    Je pense qu'il faut bien distinguer le théâtre de la vie de tous les jours justement. Si demain je devais retourner sur scène je pense que je serais toujours à l'aise même si angoissée avant le levé du rideau (comme tout le monde) mais c'est totalement différent d'un oral ou d'une situation où tu dois être toi-même. Pour moi, le fait de jouer un autre personnage me permet de ne pas avoir peur du regard des autres. Mais dans le cas d'un oral ou d'un entretien d'embauche (mon pire cauchemar :gonk:) c'est toi qu'on juge et dans ce cas, Molière ne pourra pas changer grand chose malheureusement.
    De plus, au théâtre tu pousses ta voix et les tremblements vocaux sont peu entendus et amoindris alors que pour les oraux j'avais la voix qui tremblait et je n'arrivais pas à l'estomper.
    Peut-être que j'aurais dû m'aventurer dans l'improvisation pour sortir de mes sentiers battus car si j'étais si à l'aise sur scène c'est aussi parce que je connaissais parfaitement mon texte (et même ceux des autres). Ça me permettait de me rattacher à quelque chose de stable.

    D'ailleurs dés que j'avouais que j'avais fait trois ans de théâtre on me regardait du style "ah bon et bien ça ne t'a pas bien aidé ma petite". :sweatdrop:
     
    Balakazam a BigUpé ce message
  7. ceriize-bleue

    ceriize-bleue
    Expand Collapse
    Impatience chronique

    @marion-perso C'est exactement ça !! En fait c'est "facile" de jouer, parce que concrètement c'est pas nous qui sommes jugés sur scène, les spectateurs voient avant tout le personnage.
    Alors que dans la réalité on a peur d'être jugée, de dire/ faire une bourde, parce que dans ce cas là ça nous atteint directement !
    Pendant les présentations j'essaye toujours de me dire que je suis dans la peau d'un personnage, ou alors de faire des jeux et démonstrations dans lesquels je me sens plus à l'aise.

    Du coup tu me rassures aussi :rire:
     
    Balakazam et marion-perso ont BigUpé.
  8. Balakazam

    Balakazam
    Expand Collapse
    If you are ever looking for me, in a crowd of people, look for the girl with the biggest smile.

    Et c'est comme ça que lors de la présentation commune d'un projet d'étude, mes amis et collègues ont tout à coup entendu un magnifique accent sudiste sortir de la bouche de Balaki :yawn:
     
Chargement...