Comment les appareils dentaires ont impacté nos adolescences

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lise F., le 5 octobre 2016.

  1. Lise F.

    Lise F.
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. LaubeD

    LaubeD
    Expand Collapse

    Ah l'appareil dentaire, ça a été assez traumatisant pour moi. Mais en même temps je ne vais pas me plaindre d'en avoir porté un vu le résultat (j'ai gardé le moulage de mes dents avant/après, c'est assez incroyable). Je l'ai mis en CM2 et je l'ai quitté en début de 4ème, j'ai eu droit à la totale, casque de robocop la nuit pendant 2 ans et un appareil en résine (toujours la nuit) jusqu'à la fin du traitement. Autant dire que le casque ce n'était pas la joie. La 1ère nuit a été atroce, j'ai pas dormi tellement j'avais mal et le lendemain impossible de le quitter (heureusement ma dentiste habite à 2 minutes de chez moi, elle a eu la gentillesse de m'aider). Le casque était vraiment très pénible, il tirait énormément et pour avoir une position confortable c'était pas le top. Et puis je suis passé à l'appareil en résine pour la nuit, je pensais revivre et ben pas tant que ça en fait. Ce n'était plus aussi encombrant mais toujours aussi douloureux, surtout sur la fin je crois. Bon je me plains mais vu le nombres de fois où je me suis fait traiter d'écureuil ou de lapin avant de le mettre, je ne suis pas mécontente d'avoir souffert pour arranger tout ça. Mais j'en suis ressortie un peu traumatisée du dentiste/orthodontiste. Déjà j'ai eu droit à l'arrachage de 4 dents définitives, c'était la première fois que j'allais au dentiste pour me faire arracher une dent. Autant dire qu'arrivée à la 4ème dent je n'avais aucune envie d'y aller. Sinon pendant le port de l'appareil mon orthodontiste n'arrêtait de me dire que je ne me lavais pas les dents correctement (comment te dire que c'est compliqué de passer partout mec?!). Je crois que c'est pour ça que je suis devenue maniaque avec mes dents maintenant. Je suis un peu parano aussi avec l'impression que des dents bougent. D'ailleurs elles se sont redéplacé depuis que je n'ai plus ce fichu appareil, je suis bien dégoûtée (sans être choquant mais pour moi ça l'est). Ah oui et maintenant j'ai un problème d'ATM et de mâchoire qui se bloque (youhou je vais sûrement porter une gouttière, ça m'enchante), du coup je me demande parfois si le traumatisme subis pendant le port de l'appareil peut être lié. Bref l'appareil c'est une bénédiction après mais un sacré enfer pendant.

    N'empêche ça déglingue à côté l'appareil. Tous les mois quand l'orthodontiste me le resserrait mes parents m'amenaient de suite chez l'ostéopathe, je ne les en remercierai jamais assez. Mon ostéo me disait que j'étais bloquée à mort juste après ça donc j'ose pas imaginer si je n'y étais pas allé.
     
    #2 LaubeD, 5 octobre 2016
    Dernière édition: 5 octobre 2016
    Madame escargot et MrsBlueSky ont BigUpé.
  3. Indigotine

    Indigotine
    Expand Collapse
    Special Agent Lundy

    Wow l'appareil dentaire. Que de souvenirs :')
    J'ai commencé l'orthodontie en CM2, avec une orthodontiste atroce ; elle a carrément sorti à ma mère que j'avais besoin de chirurgie esthétique parce que mon visage était "disgracieux" et que ça allait "empirer avec la croissance". Ambiance.
    Après un faux palais qui n'a pas servi à grand-chose parce que je le perdais en dormant, ma mère offusquée s'est démenée pour me trouver un praticien adorable, avec un cabinet high-tech aux consoles de jeu et Arte en fond sur écran plat... et bim dans tes dents (AHAHAHAH) la vieille, non seulement la chirurgie c'était pas la peine mais en plus, je devais porter un appareil pendant seulement deux ans.
    Outre la torture de la pose (en plus pendant il m'essuyait régulièrement la bouche, je pensais naivement que c'était du produit mais non, c'était ma propre bave eh oui), les élastiques que je semais partout et qui devenaient jaunes quand je m'envoyais la superbe paella de la cantine, mes joues en bouillie, les aphtes et les maux de tête h24, il m'est arrivé un truc digne de Mac Gyver.
    J'étais chez mes grands-parents, pas en France, à plus de 300 km du cabinet. Le lendemain de ma visite pour resserrer mon instrument de torture buccale, j'ai senti qu'il n'avait pas coupé assez court le fil de fer qui s'arrêtait au niveau de mes dernières molaires. Ca me rentrait dans la joue à CHAQUE MOUVEMENT de bouche. J'ai donc décidé d'emprunter une pince à mon grand-père, j'ai écarté ma joue au maximum et j'ai tenté de couper ce putain de fil. Et... j'ai réussi. J'en revenais pas. Je me suis sentie over badass tel Nemo qui coince le caillou dans le filtre.
    Mais tout de même, le meilleur moment a été celui où on me l'a enlevé. Des dents toutes droites, alignées, un menton existant. J'étais tellement boursouflée de confiance en moi que j'ai fait ma première fois ce soir-là :supermad:
     
    Salander, Madame escargot, MrsBlueSky et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Chuck22

    Chuck22
    Expand Collapse

    Les appareils, j'ai commencé tôt (aux environ de 1960...), avec un qui devait m'élargir la mâchoire et qui tenait avec des sortes de pics qui s'enfonçaient dans la gencive... Ca a continué quand j'ai eu 14 ans avec des bagues... qui à l'époque portaient bien leur nom puisque qu'il s'agissait de "cercles" de métal qui entourait toute la dent (couleur fer, les bagues...) et qu'on vous enfonçait en force sur des dents déjà trop serrées... 3 semaines d'aspirine...
    A l'époque, l'orthodontie était peu répandue, je ne connaissais personne d'autre portant des bagues. Les copains m'avait surnommée "vampyrus", sympa, non ? Est-ce que je parle de ma première sortie de "grande" ? Dîner avec des camarades de classe, premier couscous... La semoule dans les ressorts, géant ! Quand on est hyper timide et que déjà on se trouve moche, c'est dur !
    Et ça a duré jusqu'à mes 18 ans...
     
    Chouette-Culotte et Leviosa ont BigUpé.
  5. Owly Transluscent

    Owly Transluscent
    Expand Collapse
    Everything happens for a reason, an act of the pass. It's called "butterfly effect".

    Je ne vois et n'entends parler que des expériences négatives avec des appareils dentaires, c'est triste. :sad:

    J'en porte un depuis juin, il me reste encore 9 mois au minimum et ça ne me dérange absolument pas.
    Peut être parce que je l'ai dans une période de ma vie où j'ai (enfin) confiance en moi, mais je l'assume complètement.
    Je passe mes journées à sourire de toutes dents, c'est très agréable. Je n'ai jamais eu de remarques sauf une "amie" mais je ne prend plus en compte ses remarques qui sont très souvent désobligeantes.
    Et puis avec un appareil dentaire, ça fait de super grimaces, j'dis ça j'dis rien. Les cours passent plus vites quand on peut faire un concours de la plus horrible/moche/drôle tête. :taquin:

    Les seuls problèmes que j'ai sont techniques, plus précisément la bague du fond qui décide de se désolidariser de ma molaire.
     
    Salander a BigUpé ce message
  6. kawick56

    kawick56
    Expand Collapse

    J'ai détesté mon orthodontiste dès la première séance !
    Le mec pas sympa du tout du tout, limite il me faisait peur et avait une lueur perverse dans le regard...

    J'avais les dents du bonheur et d'après ce cher monsieur à 12 ans j'avais la mâchoire d'une enfant de huit ans et pas assez de place pour mes dents de sagesse.Bon ok va pour un appareil pour les dents du haut.
    Après la séance moulage des dents et chiffrage aux parents est venue la séance bagage et serrage d'appareil avec ce lourd d'orthodontiste qui me semblait bien sadique et qui me traitait de chochotte (non mais je voudrais bien t'y voir avec ma mâchoire d'enfant de huit ans, tes 4 ou 6 bouts de cotons coincés entre mes dents et ma joue et tes doigts dans la bouche!Si j'avais su je te les aurais mordus!) .
    Suite à cela rendez vous chez le dentiste pour arrachage de canine de lait et enlevage de bout de gencive pour découvrir un peu la canine définitive. Dès le lendemain suite à cet épisode sanglant chez le dentiste retour chez ce cher ortho-sado pour posage de bague sur mon bout de nouvelle canine et reliage à la barre en métal reliant mes autres bagues. La blague! Ma canine a pris sa place définitive en moins d'une semaine. Douleurs atroces, c'est clair ortho je te déteste!

    J'ai donc eu ce joli bijoux de bouche pendant deux ans alors qu'il avait dit c'est pour minimum 6 mois! Menteur!
    Après enlevage de l'appareil de torture j'ai eu le droit à un faux palais à porter H24.
    H24 quand on arrive au lycée c'est vite transformé en "viens donc dans ma poche de jean. Je te remets juste avant de rentre à la maison histoire de pas zozoter pour pas me faire prendre". Dernier RDV chez l'ortho il me sort avec son petit sourire à la noix "oh! Mais c'est bien tu l'as bien porter H24 ca se voit". Allez tchao C******!

    Au final je n'ai eu que trois dents de sagesse en tout et pour tout .Qu'on m'a arraché, dont une seule en haut. En clair j'ai pratiquement souffert 3 ans pour rien (2 ans et demi si on décompte les heures passées de mon faux palais dans ma poche) et j'aurais encore mes dents du bonheur. Et je reste assurée que ce foutu appareil m'a fait louper des tas de coups avec des potentiels petits copains.
     
  7. Ishq

    Ishq
    Expand Collapse
    "Tere ishq mein meri jaan fanaa ho jaye"

    Arg l'appareil dentaire.... j'en ai porté un de ma 5ème a ma seconde, ma tante était l'assistante dentaire de mon dentiste... a chaque repas de famille ou quand je venais voir la cousine c'était vas y ouvre la bouche montre tes dents ".... je détestais ça ... j'avais l'impression d'être un cheval.... la cousine (sa fille) c'était pire je ne me souviens pas d'elle sans appareil dentaire ou de gouttière de jour ou de nuit de mémoire elle en a toujours porté jusqu'en 3ème ... en plus personnellement je jouais de la flûte traversière et les bagues me coupaient les lèvres et les joues quand je jouais... le son de la flûte était horrible ! Quel bonheur ça a été quand on me les a enlevé ces bagues... pour moi c'est synonime de bcp de mauvais souvenir et de blagues connes de la part des autres collégiens... disons que le seul avantage ce sont les dents droites c'est sur que c'est plus esthétique.
     
  8. Neillagg

    Neillagg
    Expand Collapse

    Je me rappelle qu'a l'epoque ca ne me posait aucun soucis vis a vis des autres, puisque les 3/4 des jeunes de mon college en avait un, personne ou presque ne m'a donc jamais fait de remarque. J'avais juste peur de rester coincer en embracant un garcon pourvu du meme ustensile dentaire...
    J'ai eu le mien durant la 5eme et la 4eme je crois, avec un appareil au palais que j'ai finit par casser a force de jouer avec :cretin:
    Quand le dentiste me l'a enleve, il m'a demande de porter un appareil de nuit, vous savez ces trucs qui ressemblent a des proteges dents, qui font dormir la bouche ouvere et baver (glamour quand tu nous tiens).. J'ai du le porter 2-3 nuits a tout casser, car un jour je me suis reveillee et impossible de mettre la main dessus. Je me suis souvenue que j'avais reve le jeter par la fenetre, j'ai donc verifie et il etait bien dehors.. J'ai donc decide que mon cerveau le refusait categoriquement et que ca ne servait a rien :cretin:
    Aujourd'hui mes dents sont toujours bien alignees comme quoi cet appareil de nuit etait inutile :lalala:
     
    Chouette-Culotte a BigUpé ce message
  9. LiGie

    LiGie
    Expand Collapse
    * You're my end and my beginning *

    Niveau appareil dentaire, j'ai été servi, j'ai eu le truc au palais, les bagues en haut et en bas, les élastiques, la grande barre qui sort de la bouche à attacher derrière le crâne, et le truc de nuit à garder des années après traitement évidemment...

    Bref, tout ça pour avoir les dents qui se sont remises de travers :cretin:

    Par contre, je remarque que les ados d'aujourd'hui n'ont pas l'air de se formaliser beaucoup avec ça. Je les vois sourire à pleines dents, sans avoir l'air vraiment complexés :happy:
     
    Leviosa a BigUpé ce message
  10. Salander

    Salander
    Expand Collapse
    C'est super long !

    Avant la pose de l'appareil, on m'a enlevé les dents de sagesse pour faire de la place pour les autres. La pire douleur de ma vie. En plus on m'a enlevé les 4 d'un coup sous anesthésie générale parce que certains gamins les avaient fait une par une et dès la première faite, ils ne revenaient pas ensuite pour les autres à cause de la douleur. :happy:
    Outre les chouettes noms des différents élastiques (singes, tigres...), c'est une des choses qui m'a le plus traumatisé dans ma vie.
    Quand on me l'a enfin enlevé et qu'on m'a demandé si je voulais garder la barre derrière les dents de devant en haut et en bas, j'ai demandé à ce qu'on m'enlève tout parce que vraiment j'en avais TROP marre.
    Avec le recul, j'aurais peut être dû garder celle du bas parce qu'elles ont un peu bougés. (zut)
     
Chargement...