Comment l'inceste a détruit ma famille

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 17 novembre 2014.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. PieMaker

    PieMaker
    Expand Collapse
    Euh ?

    Cela a dû être très dur d'apprendre ça ... :sad: je ne peux même pas imaginer (et encore moins imaginer ce qu'ont vécu la mère et les tantes de la Mad'moizelle).

    J'ai un peu du mal à imaginer aussi comment sa mère a pu envoyer ses enfants - seuls - chez les grands parents :/ après je ne connais ni la famille ni le contexte ^^' mais je crois que j'aurais préféré couper les ponts que de prendre des risques (mais bon, encore une fois, je n'ai jamais été dans cette situation donc difficile à dire)
     
    Lilmivaness, Shadowsofthenight, Blumeen et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. li-loo

    li-loo
    Expand Collapse
    féminazgul <3

    :cupidon: déjà tout mon soutien et tout mon amour à la madz qui a publié cet article
    et aussi à toutes les madz, qui vivent des choses tout autant dramatiques dans leur famille.
    je compatis, je comprends et je partage votre douleur, votre rage, votre incompréhension et toute la haine que ça peut générer.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    et le dernier paragraphe, quand elle parle de la souffrance qui ne nous appartient pas qui s'infiltre partout, ça m'a fait penser à quelque-chose que j'ai testé et qui m'a permis de prendre conscience d'à quel point on est porteur de tout un héritage familial émotionnel et traumatique : la constellation familiale.
     
    Pawline, Shadowsofthenight, Freehug et 8 autres ont BigUpé ce message.
  4. Nestya

    Nestya
    Expand Collapse

    Moi aussi, je ne comprends pas. C'est arrivé à de la famille un peu éloignée. La mère a laissé ses 3 filles côtoyer les grands-parents pensant que le grand-père était maintenant trop vieux pour faire du mal. Sauf que ce n'était pas le cas. Il s'est attaqué à la fille du milieu. Aujourd'hui, la vie de celle-ci est détruite, elle a développé une haine à l'encontre de ses parents car ceux-ci ne l'ont pas protégée alors qu'ils connaissaient parfaitement les vices du vieux.
     
    sophiebrld, Shadowsofthenight, ben quoi ? et 15 autres ont BigUpé ce message.
  5. Bûcheronne

    Bûcheronne
    Expand Collapse

    Ça peut effectivement paraître "absurde" ou choquer de l'extérieur, mais malheureusement, j'ai bien peur qu'il faille le vivre pour le comprendre.
    Quelque chose de très similaire est arrivé dans ma famille, ma mère a subi des attouchements par son père et j'ai été agressée par lui aussi dans ma jeunesse.
    J'ai fait une thérapie récemment pour me reconstruire parce que cette histoire glauque m'étouffait et m'empêchait de m'épanouir. A l'issue de cette thérapie, j'ai discuté avec ma mère et les larmes ont été au rendez-vous.
    Elle m'a dit qu'elle s'en voulait terriblement, qu'elle pleurait et faisait des dépressions lorsque les vacances d'été arrivaient et que mon frère et moi partions chez nos grands-parents. Elle ne comprenait pas que je ne lui en veuille pas et que je l'aime toujours, elle était désolée de ne pas avoir été capable de me protéger.
    Mais comment j'aurais pu lui en vouloir? Je pense que dire "En tant que mère/victime elle aurait du mieux protéger ses enfants" c'est aussi faire du victim blaming. Ma mère n'est pas celle qui m'a fait du mal. C'était à mon grand-père de changer, pas à elle d'adapter sa vie et celles de ses enfants en fonction de ses déviances. Elle s'inquiétait pour moi mais avait également envie (ou besoin?) de croire en son père, se dire qu'il avait changé et qu'il ne recommencerait plus de telles horreurs, ce que je peux tout à fait concevoir. Est-ce si étrange que ça?
    Dans les cas d'incestes, il s'agit aussi et malheureusement surtout de famille. Se dresser contre son agresseur ça peut aussi vouloir dire être rejeté-e, perdre tous ses proches, et c'est un choix qui est très difficile à prendre.

    Voilà, désolée si ce message sonne un peu agressif ce n'était pas mon but. Je tenais juste à exprimer mon point de vue en tant que personne qui a vécu ça.
    L'article m'a beaucoup touchée et je tire mon chapeau à l'auteur. Il faut beaucoup de courage pour en parler.
     
    BastetAmidala, L'océan de la vie, sophiebrld et 54 autres ont BigUpé ce message.
  6. PieMaker

    PieMaker
    Expand Collapse
    Euh ?

    @Bûcheronne Oui c'est sûr que n'ayant jamais été dans cette situation, on ne peut pas vraiment comprendre, et merci pour ton témoignage touchant et explications.

    Je voulais pas du tout blâmer la mère, c'est sur que de l'extérieur c'est facile de dire "il aurait fallu qu'elle fasse ça" quand on est pas dans ses chaussures. J'étais juste étonnée que l'auteure n'ait pas évoqué ce point.
     
    Chryseïs, Shadowsofthenight, maicpavvrai et 5 autres ont BigUpé ce message.
  7. poupettasse

    poupettasse
    Expand Collapse
    Mélange instable

    C'est vrai que c'est surprenant qu'elle ait laissé ses enfants partir chez ses grands parents, ça interpelle. Mais j'imagine qu'on ne peut pas vraiment comprendre quand on ne vit pas la chose, ou quand la personne concernée ne l'explique pas. C'est un peu, je pense, comme pour les femmes battues qui ne quittent pas leur mec et qu'on se demande juste "mais pourquoi tu es restée ?".

    Bref, les secret familiaux ça fait bien trop de dégâts. On peut se demander aussi si 9 et 11 ans ce n'est pas un peu jeune pour savoir tout ça mais au final, je pense que bien souvent, il vaut mieux le savoir (même trop jeune) plutôt que de ne rien savoir du tout, ou de savoir des choses, mais à demis mots.

    Courage et câlins et la madmoizelle en tous cas :fleur:
     
    Pawline, Shadowsofthenight, Freehug et 5 autres ont BigUpé ce message.
  8. Philibelle

    Philibelle
    Expand Collapse
    Comme l'aiguille d'une boussole pointe le Nord, le doigt accusateur d'un homme trouve toujours une femme. Toujours.

    Je ne vient pas critiquer quoi que ce soit mais si ça avait été moi jamais je n'aurais laissé mes parents voir mes enfants et j'aurais même coupé les ponts.A 18 ans je serrais partis sans jamais revenir.
    Tout ça sa me fait penser au très bon film Detachement.
     
    Shadowsofthenight et ben quoi ? ont BigUpé.
  9. Biscottine

    Biscottine
    Expand Collapse
    ET HOP !

    Merci beaucoup pour ce témoignage, car en ce moment j'y pensais pas mal suite à une histoire entendue récemment.
    Ce que je retiens surtout de cette histoire c'est que l'inceste reste encore beaucoup trop tabou au sein même des familles et même pour ceux qui l'ont vécu, une amie à ma mère a subi (survécu ?) également à des viols commis par son oncle, il a fallut 10 ans pour que sa mère accepte la vérité et pour que son oncle soit condamné.
    Je trouve ça bien que la mère de l'auteur ait pu en parler, car ce genre de non-dit sont toxiques à mon sens...
     
    #9 Biscottine, 17 novembre 2014
    Dernière édition: 17 novembre 2014
    Shadowsofthenight, Freehug, Blumeen et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. Zgu

    Zgu
    Expand Collapse

    Chaque famille a un secret et rien que ça c'est malheureux... Ce secret là est assez lourd, chacun réagit comme il peut j'imagine. Je ne viendrai pas critiquer ne sachant même pas comment moi je réagirai.
    Ce qui m'interpelle c'est pourquoi les victimes de sévices sexuels reproduisent le même schéma dans la plupart des cas. C'est une vraie interrogation.
     
    Shadowsofthenight, Freehug, HarryJoe et 5 autres ont BigUpé ce message.
  11. velma

    velma
    Expand Collapse

    J'ai été victime pendant ma petite enfance (4/5 ans) d'abus sexuel de la part de mon oncle et je ne comprend pas non plus...
     
  12. Zgu

    Zgu
    Expand Collapse

    @velma et ton commentaire me fait prolonger ma pensée, c'est souvent chez les hommes que ça se reproduit (il me semble que j'avais lu des stats là dessus). Pourquoi ? :dunno:
     
    Shadowsofthenight et Peaudouce ont BigUpé.
Chargement...