Comment mon tatouage m'aide à me défaire de mes complexes

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Une madmoiZelle, le 14 avril 2015.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

  2. Angel_Margo

    Angel_Margo
    Expand Collapse

    Il faudrait que je me tatoo le ventre pour enfin accepter mes bourrelets alors? C'est si simple que ça? ^^

    Comme la madZ du dessus mes tatouages font partie de moi. Tatouée aux poignets, au niveau du décolleté (pour les plus voyants) et bah je n'y fais plus attention et les oublie. Pour le sujet, je me suis faite tatouer à la cuisse une grosse pièce il y a 3mois maintenant et je l'aime, il me sublime c'est certain, mais en rien il ne m'a fait accepter ces cuisses qui ont du mal à rentrer dans des jeans qui iraient pour mon tour de taille..

    J'aurais bien aimée que ça marche pour moi, mais seule une perte de poids me fera perdre cette vision horrifiée quand je me vois dans le miroir.
     
  3. laurabio

    laurabio
    Expand Collapse

    C'est fou j'aurais pu écrire ce témoignage ! Tout pareil sauf pour le motif !
     
  4. -Popi-

    -Popi-
    Expand Collapse

    C'est bien si ça a marché pour cette mad' mais .. Pour ma part, je me déteste déjà tellement par moments que je serais du genre BIEN regretter un tatouage, à me dire "pourquoi j'ai pris cette décision, je suis encore plus moche comme ça",...
    Déjà, m'accepter comme ça serait pas mal.
     
  5. WildUnicorn

    WildUnicorn
    Expand Collapse

    Je n'ai pas mon tatouage depuis très longtemps, mais je dois dire que, même si il ne me donne pas l'impression non plus de m'être soudainement transformée en une bombe atomique, les matins ou je me trouve une sale tête, je le regarde et je l'aime tellement et le trouve si joli, que ça va tout de suite mieux.:jv:
     
    la louve du coin a BigUpé ce message
  6. Choucki

    Choucki
    Expand Collapse
    take life by the balls :cretin:

    Je me reconnais aussi dans le témoignage, mon petit tatoo visible par moi me rassure et m'aide à avoir plus confiance en moi.
     
  7. Suricate suricatta

    Suricate suricatta
    Expand Collapse
    En construction

    J'ai trois tattoos, un sur l'omoplate gauche, un sur les côtes à droite et un qui recouvre tout le côté gauche de ma cuisse. Ce dernier tatouage, je l'ai fait en partie pour cacher une partie de mon corps que je n'aime vraiment pas mais je dois avouer que je suis toujours complexée par mes cuisses, même si j'adore mon tattoo :-)
     
    Choucki a BigUpé ce message
  8. Ariel rebel

    Ariel rebel
    Expand Collapse
    Soudeuse et délicate, oui oui c'est possible!

    J'ai un tatouage, étonnamment quasi invisible pour moi car situé en bas de mon cou jusqu'entre mes omoplates (je l'entre-aperçois de temps en temps dans le miroir par hasard et ça me fait toujours quelque chose de le voir un chti peu, parce que généralement j'oublie qu'il est là :happy:). Ce tatouage représente une partie difficile de ma vie dont je n'arrivais pas à me défaire, je vivais constamment avec, c'était pas si terrible, mais c'est comme un boulet au pied, on finit par ne plus le sentir mais ça n'empêche qu'il est là et bien là...bref, du jour ou j'ai fait ce tatouage, et même si je ne le vois presque jamais, j'ai complètement arrêté de vivre avec cette période douloureuse et je suis passé à autre chose, ça m'a libéré, un truc de malade! Donc pour ma part effet thérapeutique du tatouage validé!
     
    la louve du coin, loxlady et Choucki ont BigUpé ce message.
  9. Destiel Mok´

    Destiel Mok´
    Expand Collapse
    "-You can fly? -I'm a bird Poh..."

    Je peux comprendre ce temoignage meme si apres mon premier tatoo j'ai attrape le "virus" et je viens de faire mon quatrieme, a six mois d'ecart avec numero 3. J'etais toute fiere de mon etoile dans le coup a 18 ans, puis toute fiere de mon flash (un genre de fleur stylise sur mon omoplate) a 23 qui me semblait enorme a l'epoque et qui me semble tout petit maintenant que je suis passee a la "vitesse superieur" (couleur et taille, j'ai decouvert que je preferais les tatoo en couleurs, style aquarelle).
    Et je les aime d'amour, je ne trouve pas que mon corps soit a son maximum ces dernieres annees, pas mal d'exces alimentaires plus tard j'ai pris du poid, mais ces tatouages me subliment, et puis ils me rendent fieres. En fait je trouve ca trop cool les gens tatoues et du coup je me trouve trop cool (sur ce point la, je ne me trouve pas trop cool de maniere generale). Bref ils ne reglent pas mes complexes mais ils me donnent une image agreable de mon corps. Il faut dire que ma derniere piece, la plus imposante, est magnifique. J'ai une enorme pivoine et des roses pompons sur le flanc, on a fait la compo nous meme donc unique et je dois dire que je ne vois plus mes poignees d'amour pareil.
     
    Black Phillip et Choucki ont BigUpé.
  10. LouiseScheuh

    LouiseScheuh
    Expand Collapse
    Faut pas respirer la compote, ça fait tousser.

    Merci pour vos réactions ! (Oui j'avoue, c'est moi) Le tatouage n'a pas les mêmes vertus sur tout le monde, bien malheureusement, et même pour moi ça ne sera pas forcément définitif et je suis pas complètement sortie de l'auberge. Les bourrelets je les vois encore, ils me font encore coucou haha :hello: J'aime bien le terme de rassurant utilisé par
    !
     
  11. Jacqueline

    Jacqueline
    Expand Collapse
    se demande, oui demande, où se cache la vraie vie

    C'est ce genre d'article qui me donne envie de me faire tatouer un peu plus. :)
    Merci d'ailleurs de m'avoir fait découvrir Tarmasz Madmoizelle hein parce que maintenant non seulement je dois passer outre le fait que je sois une vrai chochotte mais en plus je dois monter sur Paris... félicitations.
     
Chargement...