Comment quitter sa famille à 19 ans ?

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par slippin, le 25 mai 2014.

  1. slippin

    slippin
    Expand Collapse
    Guest

    Salut les filles !

    Je vais vous expliquer ma situation.
    Je vais faire 19 ans en juin et je passe mon bac (ouh la redoublante !). Du coup plus de lycée. Je voulais profiter de ça pour - je vais dire ça aussi simplement que possible - ME BARRER DE CHEZ MOI.
    La situation devient de plus en plus critique. Ma mère, une vieille aigrie ne me laisse vraiment aucune liberté (dernier coup en date : m'empêcher d'aller au bal de fin d'année, LE BAL PUTAIN --").
    Mon idée était de passer le bac, passer deux mois à travailler comme une dingue, avoir l'espoir que mes parents me payent mon permis (mais bon chez moi c'est plus rsa que prime de fin d'année..) et me barrer en septembre.
    Sauf que j'abandonne l'idée qu'ils me payent mon permis, j'abandonne l'idée qu'ils me paieront pendant deux mois supplémentaire mon forfait (20€) et mon crédit d'ordinateur (40€) (non je ne suis pas vénale!).
    Je veux juste me barrer de chez moi le plus vite possible parce que j'étouffe. Je ne veux pas passer un mois à faire semblant de faire le ramadan (parce que ma mère n'accepte pas que je ne le fasse pas, bien qu'elle même diabétique, mon père et mon frère ne le fasse pas). Je ne veux pas passer deux mois à ne pas aller à la plage (depuis que mes seins ont poussé ça fait trois ans que je n'y suis pas allée alors que je suis de Marseille quoi...). Encore deux mois sans voir mes amis le soir, sans faire la fête, pour combattre ne serait-ce que pour passer une après-midi au cinéma ou en ville..

    Mais vous raconter ma vie n'est pas vraiment mon but. Je me demandais à qui je devais m'adresser pour avoir un studio pendant l'été (en espérant que ma demande de logement étudiant soit acceptée pour la rentrée). Je veux dire, une fille à la rue en général ça trouve vite un logement non ? (non???). Enfin j’espère..
    Je me demandais aussi comment faire pour changer mon code bancaire, et si j'avais le droit à une CAF étant donnée que ma bourse ne rentre qu'à la rentrée..
    Je ne peux vraiment plus rester chez moi mais je n'ai aucun ami qui puisse m'héberger aussi longtemps.

    Donc si vous avez quelques idées j'ai vraiment besoin d'aide :/
     
  2. slippin

    slippin
    Expand Collapse
    Guest

    Il s'agit de quelle notification ? Comment fait-on pour l'obtenir ?
     
  3. Fleur dAvalon

    Fleur dAvalon
    Expand Collapse

    Va voir une assistante sociale pour cet été, mais non, ce n'est pas si simple...
     
  4. Fleur dAvalon

    Fleur dAvalon
    Expand Collapse

    Je parle de trouver un logement pour les 2 mois d'été sans argent ni caution...

    Les logements d'urgence existent mais il faut remplir les conditions etc.

    Ou alors il faut qu'elle aille chez une connaissance.
     
  5. slippin

    slippin
    Expand Collapse
    Guest

    @xmonochrome
    @fleur-davalon

    Le truc c'est que c'est vraiment invivable, cet été va être un enfer et je peux vraiment plus tenir. Ma mère ne me frappe plus maintenant qu'elle est trop vieille, mais tant que je suis sous son toit elle a une autorité sur moi, autorité dont elle abuse comme je 'lai expliqué dans mon premier message.
    Je ne sais pas si ce sont des conditions suffisantes, mais il n'y a aucune aide venant de la CAF ou des APL pour aider à payer le loyer, la caution (et de quoi vivre évidemment). Car si je trouve un travail pour cet été, ma premier salaire sera fin juillet.
     
  6. Modesta.

    Modesta.
    Expand Collapse
    Non, pas maintenant.

    Je suis désolée, je suis un peu bouchée, mais pour être sûre de bien comprendre tu as établi un projet pour la rentrée, tu seras sûre d'avoir un logement ?

    Alors premièrement si tu n'as ni revenus ni garant ça s'annonce très difficile pour te loger cet été, même dans ta situation. Tu es toujours scolarisée alors tu ne peux malheureusement pas te faire aider par la Mission Locale, tu n'es pas encore étudiante donc tu n'as pas droit aux logements Crous... Et je te déconseille de partir de chez tes parents sans avoir vu au moins une fois une assistante sociale pour tout t'expliquer comme il faut. Je ne vois qu'à la mairie ou dans les maisons de quartier où tu peux t'adresser pour rencontrer une assistante sociale. Je suis désolée je ne peux pas t'aider plus, je n'en sais pas davantage.

    Par contre étant donné que tu comptes bosser cet été est-ce que tu as pensé à postuler pour un job qui te permettrait d'être logée ? Tu peux partir au pair, animer des colos (même sans le BAFA), rejoindre une structure associative ou un club de vacances...

    Je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais à ta place c'est ce que je ferais. Si tu pars comme ça de chez tes parents tu es sûre que vous resterez en bon terme et qu'ils t'aideront un minimum à la rentrée ? C'est un truc auquel il faut penser, je comprends ton empressement mais il vaut mieux agir la tête froide en réfléchissant aux possibles embûches à l'avenir ! Alors que si tu pars cet été pour du boulot la donne n'est pas tout à fait la même, et au moins tu ne perds pas une partie de ton salaire dans un loyer, tu ne galères pas à chercher un logement et ça te permet de sortir la tête de l'eau, de t'éloigner d'eux et de faire ton expérience seule.

    Pour la CAF je ne vais te dire que ce que je sais, mais il y a peut-être d'autres solutions. Pour avoir les APL en fait tu dois déjà être locataire car tu dois faire remplir un document obligatoire par ton propriétaire. Je n'ai pas connaissance d'une aide aux jeunes qui n'ont jamais travaillé.

    Concernant ton code bancaire tu envoies un courrier recommandé à ton banquier dans lequel tu fais la demande et tu peux (c'est mieux) préciser le motif (si tu as peur qu'il ne soit pas valable tu ne te prends pas la tête et tu dis que quelqu'un t'a vue le taper par exemple).

    Et je tiens à te préciser que malheureusement non, une fille de 19 ans à la rue ne trouve pas facilement de logement. :erf:

    Bonne chance !

    edit : je viens de vérifier et non, tu n'as pas droit à une aide de la CAF avant d'être logée.
     
    #6 Modesta., 25 mai 2014
    Dernière édition: 25 mai 2014
  7. Vanities

    Vanities
    Expand Collapse
    Faut pas le dire mais c'était court. Faut pas l'écrire ça pue l'amour.

    Que tu veuilles partir au plus vite de chez parce que tu ne te sens pas bien dans ton cadre familiale, je comprends mais derrière cette envie hâtive, il faut savoir comme l'ont souligné d'autres personnes que ça ne se fait pas du jour au lendemain. Après tout se joue aussi par l'aspect financier parce que finalement tu trouves facilement des sous locations l'été qui nécessitent pas de garants. C'est déjà une solution à condition d'avoir de quoi payer le loyer mais saches qu'il est fort probable que tu ne bénéficies pas d'APL.

    Une fois en septembre, si tu obtiens un logement, saches qu'il existe Locapass, un organisme qui peut se porter garant pour toi et payer ta caution que tu dois bien entendu rembourser selon un certain délai.

    Aussi, avant de partir, parles en à tes parents, car si tu es boursière, bien tous les ans, tu as besoin des fiches d'impôts de tes parents pour compléter ton dossier DSE. Bon après, je sais qu'en cas de rupture familiale, il est possible de s'en passer, mais encore une fois, les conditions sont très strictes.

    Voila, bon courage!
     
  8. slippin

    slippin
    Expand Collapse
    Guest

    De toutes façon ma mère ne veut pas que je vive seule une fois étudiante, et surtout pas dans une autre ville.
    Donc même si je reste deux mois ça ne fera que retarder l'échéance.
    Pour le bafa (j'ai le stage théorique, il me manque le pratique et l’approfondissement) je ne pense pas pouvoir partir pendant deux mois complet. Pas sans avoir tout finit, et une fois que ça sera fait il sera trop tard pour me faire embaucher, c'est pour ça que je compte sur un travail dans un magasin à la caisse par exemple.

    Et donc pour être bien sûre d'avoir tout compris, je n'obtiendrais rien de la CAF ou autre ? Ni RSA ou autre aide d'urgence ? Juste livrée à moi même ?

    C'est franchement dommage étant donné que ma première paye serait en fin de mois de juillet, mais bon il va bien falloir se démerder.

    Dernière question pour le logement : du coup vu que pour la location ou sous location c'est assez mort sans aide financière, il n'existe pas des structure d'hebergemment avec des volontaire ? Comme une personne lambda qui serait d'accord pour héberger une autre personne gratuitement pour quelques semaines ?
    C'est sûre que c'est pas les bisounours aussi mais bon on ne sait jamais ! Et pour les foyers je ne sais pas si on peut y entrer comme ça, s'il n'y a pas une liste d'attente longue comme mon bras :/


    Du coup je vais voir si l'ami d'un ami ne pourrait pas m’héberger durant deux mois bien que ça me semble compromis :/


    PS : Je sais que vous me conseiller de tenir encore deux mois mais ce n'est juste plus possible. Ma mère ne me frappe certes plus vraiment (trop vieille, c'est elle qui se ferait mal !) mais ça reste une situation invivable. Je ne sais pas vraiment comment expliquer mais ça me rend malade, je pense tout le temps à me jeter par la fenêtre, quand je suis chez moi (la majorité du temps), je ne fais rien à part entendre mes parents me rabaisser, me hurler dessus quand ils ne le font pas déjà entre eux, ou m'ordonner de faire des choses. Rester sur le pc m'ennui, lire m'ennui, regarder une série m'ennui. Je n'ai vraiment plus goût à rien, je reste juste là à dormir toute la journée en voyant le soleil dehors. Et quand je passe une bonne journée avec mes amis, j'ai l'impression qu'elle me le fait payer au centuple. Je rate plein de chose alors que c'est l'âge où je suis censée vivre le plus.
    Je sais que vous devez vous dire que je dois être capricieuse à faire ma crise d'adolescence ou autre. Mais c'est vraiment réel. J'étouffe et comme je l'ai dis je ne pourrais vraiment pas tenir plus longtemps :/
     
  9. Vanities

    Vanities
    Expand Collapse
    Faut pas le dire mais c'était court. Faut pas l'écrire ça pue l'amour.

    @Slippin : Il existe des logements intergénérationnel mais je pense que ça s'adresse aux étudiants seulement, renseignes toi tout de même.
     
  10. morrigan

    morrigan
    Expand Collapse
    Keep the smile Guest

    Si je peux me permettre, j'en suis pas sûre, c'est qu'une supposition :
    Mais pour l'Etat tu n'es pas considérée comme "a la rue" puisque tu vis et tu es sous la charge de tes parents... :erf:

    L'assistante sociale serait la meilleure des choses!

    (Pour trouver du job, dépêche toi, les demandes d'emploi c'est en ce moment!)
     
  11. Cocoeau

    Cocoeau
    Expand Collapse

    Bonjour,
    Il existe une association qui met en contact des personnes en galère (expulsées, entre deux logements, ou des jeunes dans des situations du même genre que la tienne) avec des particuliers qui les aident à se loger. Ca s'appelle le "115 du Particulier", ils ont un groupe FB sur lequel tu peux expliquer ta situation. Dans une grande ville comme Marseille tu trouveras surement une personne pour t'aider au moins jusqu'à ton premier salaire.

    Essaye aussi de trier tes affaires et de revendre ce que tu peux (un stand sur une brocante ça ne coute pas très cher à la journée et tu peux te faire pas mal de sous, mais sinon tu peux vendre sur le net aussi). C'est ce que je fais en ce moment car je suis en galère financière, j'ai ton âge, je suis étudiante et aidée par mes parents mais ils n'ont pas des moyens immenses alors j'essaye de gagner un peu de sous par moi-même...

    Pense aussi en plus d'un petit boulot déclaré comme caissière par exemple, à tout les services aux particuliers pas forcément déclarés car ponctuels : baby-sitting, ménage, repassage, dog-sitting... C'est tout à fait compatible avec des études ou avec ton job d'été.
     
  12. Iscambe

    Iscambe
    Expand Collapse
    Almostspring

    Je pense comme les autres Madz que tu dois procéder par étapes et ne pas les brûler. Si tu te retrouves à la rue sans le sou, c'est le meilleur moyen de t'empêtrer dans les emmerdes sans pouvoir t'en sortir et de te mettre en danger.

    La première chose à faire, c'est de te tourner vers une assistante sociale, comme l'ont dit les autres madmoizelles. En fonction de ce qu'elle te dira, tu aviseras. N'hésite pas à te rapprocher du CROUS, ils proposent parfois des petits boulots, peuvent débloquer des aides si vraiment t'es dans le besoin... et se déplacer de toute façon c'est toujours plus payant qu'un coup de téléphone.

    Parallèlement, cherche un ou des petits boulots, même si c'est pas grand-chose. Cherche à te faire un peu d'argent par tous les moyens : revendre, rendre service, job(s)... Ca t'occupera et au moins t'auras un petit pécule à la fin pour voir venir.

    Si tu n'as pas le logement étudiant, essaie de te tourner vers le locapass pour t'avancer la caution et se porter garant de toi auprès d'agences immobilières ou de particuliers pour louer dans le privé.

    Dès que tu auras un logement (étudiant ou privé), tu pourras bénéficier des APL. Mais pas avant.

    Malheureusement, je ne sais pas trop ce que tu pourrais faire de plus. Effectivement, ça implique de rester chez toi pendant ce temps, à moins que tu trouves un boulot d'animatrice en camping ou camp de vacances logée sur place (mais dépêche-toi, ça part vite !). Mais ça vaut le coup. Faut serrer les dents encore un peu et après, libertééééé ;) !

    En tout cas, bon courage, tu vas y arriver. Mais je le répète, ne te précipite pas sans réfléchir. Avoir un toit sur la tête, c'est à mon avis le plus important. Etre dans la rue ou aller à droite à gauche sans domicile fixe, surtout pour une jeune femme, c'est les galères assurées. Même si c'est dur, mieux vaut ça que les dangers de l'instabilité.
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. Slushpuppy
    Réponses :
    3
    Affichages:
    1118
  2. Fab
    Réponses :
    0
    Affichages:
    147
  3. Fab
    Réponses :
    0
    Affichages:
    175
  4. Fab
    Réponses :
    0
    Affichages:
    130
  5. Fab
    Réponses :
    0
    Affichages:
    114