Comment surmonter un deuil ?

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par stef76, le 12 mars 2007.

  1. stef76

    stef76
    Expand Collapse
    Pas encore amoureuse

    Bonjour à toutes. Je suis depuis peu sur madmoizelle et je trouve ce site vraiment très bien. Il parle de tout et de rien et s'intéresse vraiment à toutes les filles et à toutes les femmes. Le sujet de mon post n'est pas très guai. Je suis très triste depuis quelques temps car j'ai perdu un être cher. Très cher... Plus cher encore que mon ami... J'ai perdu ma maman... Elle est partie très vite et de manière brutale... elle n'avait que 52 ans et tellement de belles années encore devant elle... Elle ne supportais plus le poids de la vie depuis quelque temps et a choisi d'en finir. Par ce message, je vous demande de l'aide et des conseils. Certaines d'entre vous ont-elles perdus quelqu'un de cher et de proche ? Comment avez vous fait pour faire votre deuil ? Y a t'il des périodes de souffrance même des années après ? Ma maman est partie le 2 Mars... Les funérailles ont eu lieu la semaine dernière et j'ai la sensation que l'on ma arrachée quelque chose, mon coeur est déchiré (au sens propre comme au figuré) et je me demande ce que je vais devenir, je me vois mal continuer ma vie sans mon guide, sans ma maman... D'autant plus que je cherche du travail, du coup, j'ai mis ma recherche en stand by et je refuse les missions intérimaires depuis et je sais que si je continues comme ça je vais sombrer aussi. Je suis restée digne et forte mais là le contre coup, la conscience qu'elle n'est vraiment plus là me fait chavirer... J'ai eu mal aussi quand je me suis aperçue que c'était une "belle défunte", sur son lit de mort, elle était belle et sereine, il me semble qu'elle a trouvé la sérénité qui lui manquait... J'ai peur pour moi maintenant et pour l'avenir. Je suis fille unique et j'accompagne mon père dans toutes les démarches... Et les administrations semblent si cruelles dans de tels cas. Le fait de voir un certificat de décès ne les touche même pas... Je reste forte pour mon père mais je suis tremblante en écrivant ce message et je cherche mes mots... Alors merci d'avance pour vos témoignages et vos conseils...
     
  2. lisa-loup

    lisa-loup
    Expand Collapse
    Cassoulet!

    Ton message m'a mis les larmes aux yeux, parce que je suis moi-même confronté au travail de deuil en ce moment.
    On se raccroche à l'espoir. Tu vas avoir des longs moments dur, la première année surtout. Noel, les anniversaires, la fête des mamans...Ce sera dur. Mais il faut se dire que même si c'est dur, la vie continue. Ta maman ne voudrait surement pas te voir sombrer dans la dépression. trouves un boulot, pour elle. Continue à vivre pour elle.
    Une maman c'est une maman, on ne peut pas la remplacer, et dans ton coeur, elle sera toujours là. Quand tu te poseras des questions auxquelles tu aurais aimé qu'elle réponde, tu sauras toujours au fond de toi ce qu'elle t'aurait dit.
    Confie toi un maximum, parles en avec tes proches, et avec ton père. Soutenez vous.
    Ton travail de deuil se fera petit à petit, même si tu ne seras jamais consolée vraiment de son départ. Tu continueras ton bout de chemin, tu vivras avec les souvenirs, et ça c'est important.
    Il ne faut pas se laisser abattre, dis toi que ta maman veut te voir vivre.
    Je te souhaite beaucoup de courage.
     
  3. lycantrophie

    lycantrophie
    Expand Collapse
    Musique Addict

    steph76, j'ai perdue ma maman il y a tout juste 2 ans, elle avait 45 ans, façon brutale et rapide egalement...j'ai pas envie de m'étaler sur ce forum maintenant...mais si tu veut envoie moi des mp et on pourra meiux en parler...j'espere que tu le fera. courage !
     
  4. chupssette

    chupssette
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement

    Avec le temps la douleur s'atténue et se sont souvent les bons moments qui restent. Je suis convincue que ta maman, même si elle a décidé de mettre fin à sa vie, ne voudrait pas que la tienne s'arréte. Et ta vie elle est devant, tu parle de ton mari, il y a ton pére, surment tes amis.. Et puis la vie qui a elle seule vaut d'être vécue. Et si ça deviens vraiment trop difficile, il faut savoir se faire aider avant qu'il ne soit trop tard. Je te souhaite tout le courrage qu'il faut pour surmonter cette épreuve et n'hésite pas.
     
  5. solaris

    solaris
    Expand Collapse

    Je suis dans le même état que toi. J'ai l'impression que tout s'effondre. Pour moi la cérémonie s'est déroulée hier alors c'est tout frais. Pour l'instant je ne pense qu'à une chose : faire les choses qu'elle aurait aimé que je fasse. Comme je suis un peu croyante je pense qu'elle me voit et qu'elle m'entend si je lui parle alors je lui parle beaucoup. Cette douleur est terrible. Mais je n'aimerais pas qu'elle me voit m'effondrer et me laisser tomber, c'est pourquoi j'essaie d'avancer même si je sais que ça va être très difficile. Gros bisous!
     
  6. stef76

    stef76
    Expand Collapse
    Pas encore amoureuse

    merci à toutes pour votre grand soutien, désolée de ne pas répondre tout de suite mais ces derniers jours mon emploi du temps est quelque peu chamboulé. Déjà à cause de toutes les histoires administratives à régler suite au déscès de ma maman et aussi au niveau boulot. Encore un grand merci à toutes vous êtes géniales.
     
  7. Business Class

    Business Class
    Expand Collapse
    I am very busy.

    J'ai perdu mon papi il y a plus de dix ans maintenant, j'étais petite oui, mais assez grande pour comprendre ce que voulait dire mourir, je ne me souviens pas de tout, mais j'ai été très triste, et même récemment, lorsque j'y repense, par des photos, des sons, des personnes lui ressemblant dans la rue, je ressens un profond pincement au coeur, et il m'arrive d'en pleurer aussi.
    Ma maman est en vie, Dieu merci, alors je ne pourrai pas comparer la douleur que j'ai ressentie par rapport à la votre qui est bien plus déchirante indéaniablement, mais je vous souhaite à toutes (et surtout à toi, Camille) beaucoup de courage.
     
  8. stef76

    stef76
    Expand Collapse
    Pas encore amoureuse

    Je me demande également comment continuer sans elle, c'était mon guide comme je disais plus haut. Le plus dur n'a pas été le moment où le lieutenant de police m'a annoncé sa mort, je devais soutenit mon père. Le plus dur a été au moment de la pose des scéllées sur le cerceuil, au moment de la msie en bière... Je me suis éffondrée... Je me suis vraiment rendue compte que je ne la verrais plus... Ce qui m'a fait mal et rassurée en même temps, c'est que c'était une "belle défunte"... Elle semblait simplement dormir... Elle était belle... Elle a trouvé la sérénité qui lui manquait... Et je garderais cette image d'une femme belle malgré la mort...
     
  9. orange juice

    orange juice
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement

    moi, c'est mon père que j'ai perdu...
    ça fait 7 ans...longtemps...
    et pourtant, rien ne sort, rien n'est sortit..si moi, physiquement, mais pas mentalement, rien est finit, ce n'est que le début. J'y ai déjà laissé des plumes, je suis devenue assez asociale. Au début, je me croyais dans un cauchemar, mais non, c'était bel et bien la réalité, une réalité qui fait mal.
     
  10. stef76

    stef76
    Expand Collapse
    Pas encore amoureuse

    Je vivrais toujours dans son souvenir... Et j'essaierais de vivre pour elle... Du moins à chaque fois que je ferais quelque chose, je penserais à elle... Il y a déjà tellement de choses depuis quinze jours qu'elle est partie qu'elle a manqué...
     
  11. orange juice

    orange juice
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement

    et donc, si tu ne veux pas devenire comme moi, la seule chose que je puisse te dire, c'est de parler, il n'y a que ça, ce ne doit en aucun cas devenire un sujet tabou...
     
Chargement...