« Comment un tweet peut vous gâcher la vie », le Ted Talk pertinent de Jon Ronson 

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sarah Bocelli, le 23 juillet 2015.

  1. Sarah Bocelli

    Sarah Bocelli
    Expand Collapse
    I had an amazing inner world before it was popular.

  2. Yoé

    Yoé
    Expand Collapse
    [insert inspirational quote here]

    Je rajoute juste que Jon Ronson est un journaliste auteur de non fictions plus ou moins humoristiques comme "the psychopath test" qui est vraiment intéressant (qu'est ce qu'un psychopathe? Qu'est ce qui en fait un? C'est comme une petite enquête qu'il mène auprès de différentes personnes scientifiques et autres) et euh voilà, il écrit des trucs plutôt cools et je voulais le souligner :happy:
    Le ted talk est vraiment intéressant, personnellement je suis pas sur twitter parce que je trouve la 'communauté' ultra polarisée et ça ne m'attire pas forcément (et puis euh.. J'ai rien de particulier à dire en 140 caractères je crois. Moi j'aime plutôt les pavés. :cretin:)
     
  3. Maud Kennedy

    Maud Kennedy
    Expand Collapse

    Ah,j'ai tout de suite pensé au cas de Justine Sacco quand j'ai vu le titre! La façon dont elle a été lynchée en place publique pour son tweet qui aussi bête qu'il soit n'aurait jamais du avoir de telles conséquences. Elle a été menacée de mort,de viol punitif,elle a perdu son boulot... Tout ça pour un tweet!
    Franchement,entre la connerie initiale de ce tweet et le déferlement de haine qu'elle a reçu,je ne sais pas ce qui est le plus problématique. Ou plutôt si,je sais et ce n'est pas à l'honneur de tous ceux qui l'ont harcelée.
    Elle ne s'en remettra sans doute jamais.
     
    Oyuna et Enlia ont BigUpé.
  4. Evony

    Evony
    Expand Collapse
    I gave wrong people the right pieces of me.

    Le problème, c'est que sous couvert qu'on est derrière un ordinateur, les gens se lâchent plus facilement. Je ne vais jamais sur Twitter, Facebook me suffit assez pour voir toute la bêtise et la méchanceté humaine.
    Je trouve honteux que les gens s'acharnent sur une personne pour un propos ou une action (moche).
    C'est comme les abrutis qui sortent, on devrait lui faire la même chose, ou les commentaires sur le viol... c'est une aberration.
    Moi, ce qui me fait peur, c'est que dans le fond les gens pensent comme ça, je sais qu'il a ceux qui ne disent rien, et ceux qui s'expriment en étant en désaccord.
     
  5. Tam_

    Tam_
    Expand Collapse

    J'ai beaucoup apprécié ce Ted Talk. En particulier sa conclusion : "The great thing about social media was how it gave a voice to voiceless people, but we're now creating a surveillance society,where the smartest way to survive is to go back to being voiceless. Let's not do that."
    C'est quelque chose que nous ressentons de plus en plus sur les réseaux sociaux, comment nous nous auto-censurons pour être sûrs de ne pas être mal compris, ou de ne pas être critiqué pour nos opinions trop arrêtées. Nous savons que nous n'avons plus le droit de nous tromper publiquement, parce qu'il y a cette espèce de police de la pensée sur internet qui se fera une joie de nous remettre à notre place, voire de nous détruire dans certains cas...
    La bonne nouvelle c'est que je pense que nous pouvons être une partie de la solution. En n'attaquant pas les personnes mais les tweets/articles/propos uniquement. En reconnaissant aux personnes le droit de se tromper. Et en mesurant nos propres tweets/commentaires/propos.
     
    Oyuna et Enlia ont BigUpé.
Chargement...