Comment vis tu avec tes origines étrangères ?

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par madmoizelle N, le 24 septembre 2009.

  1. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    Après un début de conversation sur "En ce moment..." je me suis dit que ce serait intéressant de savoir comment chacune vit avec ses origines étrangères ? Que tu sois asiatique, noire, arabe ou venant d'une autre planète raconte nous comment c'est perçu dans ton entourage, comment tu évolues dans la société française.
    Quelles sont les difficultés que vous avez rencontré à cause de vos origines ? Comment vivez vous avec cette espèce de schizophrénie entre vos origines et le fait de vivre en France ? Quelles sont aussi les richesses que ça vous apporte ?

    Ça marche aussi pour les françaises qui vivent à l'étranger ou qui ont tout simplement des trucs à raconter.
     
  2. Nyx

    Nyx
    Expand Collapse
    Bang Bang, Feuer Frei.

    Là tout de suite, ça me fait penser à un pote d'origine marocaine qui a fait (et fait) de très brillantes études, et a la certitude quand il sortira de sa grande école de commerce d'obtenir rapidement un poste très haut placé. Mais il a pu constater via tous ses stages qu'il est "victime" de discrimination positive. Dis comme ça, ça n'a pas l'air, mais lui il aimerait qu'en sortant de l'école, il ne soit pas embauché parce qu'il est d'origine d'arabe et donc permettre à l'entreprise de remplir certains quotas, mais pour ses compétences. Donc la discrimination positive, il ne la voit pas d'un très bon oeil non plus, il estime que c'est vraiment le stigmatiser "arabe", et être pris juste pour ses origines ça ne lui plaît pas du tout. Ca laisse toujours cette notion de différence arabe/français.

    Sinon quand j'ai vécu en Espagne, j'ai pu me placer du côté des "étrangers" et donc des remarques et attitudes que ça peut générer. J'ai connu la bêtise de certains espagnols totalement cons. Je me dis que "heureusement" que je n'étais pas en plus une française avec des origines africaines ou maghrébine, parce que je crois que ça aurait été encore pire. Mais en même temps, ça m'a amusé de les narguer avec les faits que ouais, je suis française, ouais Napoléon les avait envahi (oui oui, ils sont encore bloqués là dessus pour certains), et ouais on leur pique leurs oranges et tomates, et tout m'est passé un peu au-dessus. A part pour certaines insultes totalement gratuites où je sortais de mes gonds sans attendre.
    Et d'une certaine manière, je suis contente d'avoir apporté un peu de ma culture à mes potes espagnols, qui avaient leurs idées préconçues sur la France et les français, et leur avoir donné envie de venir visiter mon pays. Ca a vraiment été une année riche d'échanges entre cultures, et pour ça, j'ai vraiment aimé.
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Une petite anecdote :

    Samedi, au travail, un vieux monsieur me demande mon prénom, mon âge et mon origine pour faire la converssation quoi..Une fois que je lui ai répondu "franco-marocaine", il a poussé un "aah" (mais le genre de "aaah" négatif) et est sorti promptement du magasin x).

    Hormis ceci, j'n'ai pas vraiment de souci avec mes origines, on me dit souvent "oh je trouve que tu as l'accent français" ou "oh, les français sont tous des grandes gueules prétentieux" et pour le côté marocain, j'ai droit aux " oh l'arabe c'est une langue très dure, pas jolie" ou "tu te maries quand? Parce que chez vous hein.." etc etc..
     
  4. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    Je suis d'origine italienne principalement (et asiatique en minorité). Ce n'est pas une origine qui se voit, qui me colle à la peau, je pourrais aussi bien être espagnole, suisse, belge ou algérienne. Mais je suis très brune, avec des yeux très noirs. Aucun problème quand je suis à Paris. Mais j'ai remarqué que quand je suis dans le Nord de la France (pas le département en particulier, mais les alentours) où j'ai une maison, les gens me dévisagent, chuchotent sur mon passage (en particulier quand je suis avec mon père qui a la peau très mate), disent "tiens y a des touristes". Rien de bien méchant :) Mais c'est un stéréotype comme un autre (j'insiste sur le fait que c'est pas négatif, mais juste quelque chose que je remarque). Je suis très brune alors ça paraît particulier aux gens de la région (en général blond aux yeux bleus dans le coin où je vais) que je puisse vivre ici.
     
  5. Vice-Versa

    Vice-Versa
    Expand Collapse

    Je suis d'origine chinoise. J'en fait un "atout" pour mes études, études que j'ai choisies internationales. Et j'ai ce qu'on appelle une bi-culturalité, même si parfois, je me dis qu'en France, on me voit telle une Chinoise et en Chine, telle un Française, comme une impression d'avoir le cul entre 2 chaises

    Je vis généralement bien mon origine. Evidemment, on peut se moquer de moi dans le style des blagues sur les blondes ou autres, généralement, je le prends bien, sauf quand ça vient de personnes que je n'apprécie pas, ou de personnes qui le font sous un air hautain. Par contre, je déteste qu'on me dise "chinetoc".
     
  6. Marie Obrigada

    Marie Obrigada
    Expand Collapse
    en construction...

    Très intéressant ce sujet. Je suis d'originie franco-française, mais cela m'intéresse particulièrement quand même car mon copain est chinois, et donc je me demandais si certaines étaient concernées par des couples "mixtes" aussi (parents ou elle-même). J'obtiens ici une part de réponse.
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je suis d'origine franco-ivoirienne, métisse donc.
    Je n'ai encore jamais été victime de racisme ni d'acte/parole raciste (heureusement) mais des fois justes de petites remarques comme ci comme ça... Je considère que c'est plus de la curiosité qu'autre chose. & Je ne prend pas les "couleurs", religions, origines au serieux, je m'en fous et contrefous comme de ma premiere culotte, & plus il y'a de "diversité" (dieu que je deteste ce mot lisse, démago, tourné et retourné dans les médias) mieux j'aime, je trouve ça joli. C'est peut-être le fait d'avoir deux parents d'origines différentes qui m'habitue à cotoyer des milieux différents, ainsi je n'y attache aucune importance.
    Mais j'ai remarqué qu'il y'a des petites communautés, de certaines origines, et je trouve ça dommage, je regarde ça de loin.

    J'ai le cul entre deux chaises. Ici des fois on me prend pour une Arabe, une Noire, des fois même Latino, Indienne, Créole... XD & quand je suis partie en Côte d'Ivoire l'année dernière, on arrêtait pas de me regarder différement, de m'appeller "la Blanche". J'ai ressenti ça plus fortement qu'ici, peut-être parce que je n'avais pas l'habitude et pas de reperes. En tout cas ça m'a mis mal à l'aise, et j'ai compris qu'étant métisse, je n'aurais ma place nul part (ça me plait au fond).

    Des fois aussi je surprend quelques remarques un peu douteuses genre : "Ahh les Noirs ils ont un accent bizaaaouw" (déjà là grosse généralisation car les "r" roulés font partie de l'accent antillais, mais je trouve que c'est caricatural et de mauvais goût), "Ahaha les Noirs se ressemblent tous!", "Les Noirs ils ont des grosses fesses, des grosses lèvres, abusé", bon voilà, ça craint mais comme j'ai moi-même un humour douteux je peux comprendre qu'on rigole là-dessus. C'est si ça cache un sentiment sincère que ça m'enerve (et généralement je le vois).
    Je ne supporte pas les remarques racistes, comme quoi les Asiatiques sont tous des Chinois (de toutes façons c'est pareil), les Arabes sont barbares, aiment le couscous, les Blancs ont tous de l'argent, les Portugais sont poilus... Ce sont des préjugés à la con qui me donnent envie de foutre des tartes à la personnes en face (quand c'est pour blaguer je comprend et je ris, mais autrement... J'en ai connu plein des gens qui disaient ça serieusement).

    Une petite anecdote à ce sujet : une copine à moi, au début quand on ne se connaissait pas très bien m'avait sorti : "Les Noirs ils sentent les lentilles HAHAHAHAHAHA" (ne sachant pas que je l'étais en partie), et ce qui m'a le plus choqué, c'est qu'une autre copine à moi a ris. Je me suis sentie vraiment blessée, et je leur ai demandé des comptes. Elle m'a répondu qu'elle était sûûûûûûûrtout pas raciste, qu'elle avait des amis arabes/noirs etc., que c'était juste pour rire... Mais j'en garde un souvenir très cuisant. J'ai été blessée. Je ne sais pas comment je réagirais si j'étais victime d'un acte raciste.
     
  8. Marie Obrigada

    Marie Obrigada
    Expand Collapse
    en construction...

    Oui c'était ma question. Si vous êtes en couple mixte, comment cela se passe ou se passait pour vos parents ?

    Pour l'instant, la différence culturelle ne pose pas de problèmes dans mon couple, je ne les remarque même pas (lui plus mais il fait avec). Mais je suppose que cela peut engendrer quelques difficultés quand même, mis aussi être une force, bref...
     
  9. Bulle mousseuse

    Bulle mousseuse
    Expand Collapse
    *Pouf*

    J'ai un prénom assez particulier et même aujourd'hui on s'en moque encore...
    Je suis avec des personnes entre 16-18 ans.
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Tu l'as crée :)

    Alors moi je suis d'origine Franco-algérienne. Je le vis plutôt bien, enfin je me considère pas vraiment algérienne. Pourtant les gens ont du mal à accepter que je ne sois pas croyante etc ... enfin vous voyez pour beaucoup quand t'es d'origine maghrébine t'es forcément musulman. Mes parents le sont, pas moi ! J'ai souvent eu des remarques du genre : " tu fumes ? t'es pas musulmane ? " , " Tu bois ??????? " , " T'as un copain ? o_o" , "T'as déjà couché ? Tu dois pas attendre le mariage normalement ? " et j'en passe . Ou comme dit Gad Elmaleh : " J'adore le couscous ! T'en mange souvent ? " mais LOL quoi -_-'
    . Ou alors certains ne comprennent pas que mes parents gagnent bien leurs vies, que j'ai une jolie maison, trois voitures et des frères qui sont actuellement dans de grandes écoles. Enfin être "étranger" ne veut pas être voué à l'echec ni bête.
    Je reviendrai :)

    Comme je te comprend ... Je suis dans le meme cas !
     
  11. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    Tu te trompes ce sont les juifs qui ont l'argent, les blancs sont sales....

    J'ai lu plusieurs fois "J'ai le cul entre deux chaises" et mon meilleur pote (black) disait "On a pas le cul entre deux chaises, on a juste un fauteuil plus grand" J'adore me répéter cette phrase quand je me sens pas à ma place. Pour moi mes origines algériennes sont une richesse.

    Quant au racisme, je l'ai beaucoup vécu à l'école quand les filles refusaient de jouer avec moi parce que j'étais une "sale arabe" ou pire "un rat"; Souvent j'ai senti pendant des entretiens que je n'aurais pas le taf parce que mon prénom est compliqué à prononcer. Un agent immobilier m'a dit, quand je cherchais un appart' "Ça va être un peu compliqué pour vous mademoiselle". Il m'a même conseillé de ne pas présenter ma caution à ma proprio étant donné qu'elle est, oh mon dieu, noire.
    Une fois aussi, un mec dans une boutique a demandé à un vendeur de me surveiller "plus particulièrement" sauf qu'il avait pas compris que le blond aux yeux bleus qui lui demandait une info était mon mec.
    Dans ces moments là je réponds (et parfois je crache ou je gifle aussi) parce que je trouve ça rigolo. Je vis en France, je suis née ici, je suis française, il va falloir vous y faire les mecs. Je suis obligée de m'imposer, mon père me disait "t'as pas le choix, tu es une fille ET tu es arabe il faut que tu en fasses quatre fois plus qu'un mec français" Le pire c'est qu'il a souvent raison.

    Je reviendrais raconter ce que c'est d'être une "arabe en plastique", une "Bounty", une "traître", une "pute à blancs"
     
  12. Vice-Versa

    Vice-Versa
    Expand Collapse

    Et moi je suis une banane ou un citron...
     
Chargement...