Comment vivez-vous vos règles ?

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par AnonymousUser, le 24 mai 2010.

  1. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Parce que ça me ferait du bien de ne pas me croire la seule à souffrir le martyr une semaine par mois, je vous propose un petit défouloir sur le mode : "Une semaine par mois, ma vie est un enfer, tout ça parce que.. je suis réglée".

    Si parfois, vous êtes tentées par l'envie de sauter à la gorge de votre employeur/de votre prof/de votre amoureux(se)/de vos voisins parce que ceux-ci ne se donnent pas la peine de cesser d'exister à cette période du mois,
    Si parfois, vous passez du rire aux larmes pour un rien,
    Si parfois, vous vous retrouvez clouées au lit pendant deux jours juste parce que ça fait mal, mal, mal, ou que ça entraîne des vertiges/des migraines/des hallucinations (:d) ou que sais-je encore..

    En gros, si vous êtes le type de fille avec qui l'expression " Woh, t'es réglée toi" prend tout son sens..

    Venez me raconter votre enfer, s'il vous plaît :)
     
  2. Romy.

    Romy.
    Expand Collapse
    Graouuw

    Moi je suis du genre à chialer, chialer et euh chialer.
    Pour un rien surtout.

    - Oh noooooooon j'arrive pas à faire mon DM de math.
    - Oh noooooooon Copain peut pas venir ce soir.
    - Oh noooooooon mon gateau vient de se casser dans mes doigts.



    Le truc qui fait plaisir? Elle vont tomber pile pdt la semaine du bac. Ca va être une joie :cretin: !
     
  3. Llits

    Llits
    Expand Collapse
    Vide

    Wah, je suis première !
    Depuis que je prends la pilule, ça s'est vraiment beaucoup arrangé. Avant, mon cycle c'était vraiment n'importe quoi, ça me faisait très mal au ventre, j'avais parfois des maux de tête et j'étais d'une humeur massacrante.
    Maintenant ça va mieux. J'ai toujours des maux de tête, mais pas à chaque fois. Par contre, je deviens facilement irritable, agressive. Je supporte rien et tout m'énerve. Du coup mon mec a intérêt à se tenir à carreau et à ne pas m'échauffer parce que je deviens vite mauvaise. Avec les autres, ça va, j'arrive à me contenir à peu près, même si je suis moins patiente.
    Mais la pilule, c'est quand même sacrément profitable sur ce coup-là.

    Edit : ah bah non, deuxième en fait ^^
     
  4. Javotte-

    Javotte-
    Expand Collapse

    Oh, finalement je me rends compte que j'ai bien de la chance. Non, vraiment, mes règles sont loin d'être un véritable enfer pour moi.
     
  5. accroche-coeur

    accroche-coeur
    Expand Collapse
    est partie.

    Depuis un peu plus d'un an, j'ai une pilule sur 28 jours alors je n'ai plus mes règles, plus du tout. Ça me manque parfois. Je ne me souviens pas d'avoir jamais eu des règles douloureuses. Dans le pire des cas, une bouillotte suffisait à calmer mon mal de ventre et encore, ça s'est bien calmé quand j'ai eu une pilule classique.
    Je me suis rendue compte que j'ai perdu la notion du temps qui s'écoule à cause de l'absence de mes règles. J'ai plus de difficulté à me souvenir si un évènement s'est produit il y a 2 semaines, 3 semaines... alors qu'avant je pouvais situer quelque chose dans le temps par rapport à mes dernières règles.

    Par contre, un ami très proche me dit que je continue à être très susceptible à certains moments dans le mois et que j'ai des règles psychologiques parce que je suis chiante et que je râle comme quand j'avais mes règles ou que j'étais sur le point de les avoir.

    Edit : 4 messages le temps que j'écrive. Ton topic va avoir du succès Lilou.
     
  6. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    Avant que je prenne la pilule, j'avais des règles difficiles.
    Elles étaient irrégulières, abondantes (miam), douloureuses. J'avais de fortes migraines qui duraient 2-3 jours (mais qu'un médicament calmait heureusement, je ne me rappelle plus son nom c'était un genre d'ibuprofène bleu qui commence par A). Ça m'arrivait de vomir tellement je me sentais retournée par ça. Je me suis même évanouie une fois de douleur. Mais c'était assez aléatoire, ça pouvait se passer relativement bien comme très mal. Par contre avec le temps elles ont été moins abondantes (elles l'étaient vraiment beaucoup beaucoup quand j'étais très jeune), et un peu moins gênantes (niveau douleur etc).

    Avec la pilule, elles sont devenues régulières (forcément), moins douloureuses, encore moins abondantes, beaucoup plus "cadrées". Plus de migraine (ou très rarement) ou autre. Par contre j'ai eu quelques spottings de temps en temps.

    J'ai changé de pilule il y a un mois et demi. Et mes "nouvelles" règles étaient assez hard : grosses bouffées de chaleur, migraines, nausées, vertiges, malaises. J'attends de les avoir une deuxième fois pour voir si ça continue comme ça, et si c'est le cas je changerai encore ...

    Mais en général tous ces symptômes se déroulent, un ou deux jours avant, jusqu'à 2-3 jours pendant. Mes règles durent 5 jours (et encore 2 vrais jours pénibles).

    Par contre je suis pas particulièrement sensible ou émotive, peut être un petit peu plus mais c'est pas flagrant. Peut être un peu plus de mauvais poil.

    Edit : Ah oui, avant j'avais toujours mal aux seins avant, et depuis que je prends la pilule ça ne m'arrive quasiment plus. Par contre mes hormones sont un peu en ébullition pendant cette période. Et mon ventre gonfle.
     
  7. Lezzie On X

    Lezzie On X
    Expand Collapse
    Freedom & Soul

    Une semaine avant c'est l'enfer : je suis sur les nerfs, agressive, de mauvaise humeur (forcément), je déteste tout le monde, je m'énerve pour rien, le moindre petit truc me fait fondre en larmes, je suis fatiguée, j'ai l'impression de porter toute l'horreur du monde sur mes épaules, je suis déprimée, et j'ai au moins 3/4 fois des grosses crises de larmes pendant lesquelles je me déteste. C'est vraiment la période où il ne faut pas m'énerver au risque de tout se prendre dans la tronche.
    Par contre elles ne sont pas (plus) douloureuses, c'est déjà ça.
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    La pilule a changé ma pilule. Non je ne rigole pas !
    J'avais des règles douloureuses, pas forcément super abondantes, mais des crampes qui m'empêchaient de dormir parfois, des douleurs insupportables. Il m'arrivait de faire des malaises. Je me pliais en deux pendant la journée, c'était parfois atroce.

    Maintenant, je n'ai presque plus rien, des simples règles qui dure 2-3jours, j'ai encore des crampes mais ça me gène plus tant que ça.

    La semaine qui précède, j'ai des sauts d'humeur, j'ai mauvais caractère, je suis presque invivable, tout m'énerve, je ne supporte pas grand chose.
     
  9. Pois

    Pois
    Expand Collapse
    {

    Je souffre surtout avant, c'est la période la plus difficile je crois. Je suis toute raplapla, autant physiquement que psychologiquement : j'ai envie de rien faire, je vais me prendre la tête pour un rien, je vais croire que tout le monde est contre moi, je vais me mettre à pleurnicher pour tout et rien, alors que c'est pas du tout mon genre d'habitude.
    J'ai aussi des seins douloureux, mais vraiment, et c'est de pire en pire, j'ai l'impression qu'ils vont exploser par moment tellement ça me fait mal. J'ai quelques nausées aussi.

    Après pendant, j'ai pas trop trop à me plaindre, elles sont pas spécialement abondantes, durent 4-5 jours. Bon j'ai quand même mal au ventre le premier jour, mais un petit médicament et ça passe. Et le reste des jours passe comme si je ne les avait pas finalement. Par contre après, c'est quand même la libération !
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'envie toutes les filles à qui leurs règles ne leur font rien à part quelques petits maux de ventre. Moi les deux premiers jours j'ai droit à des règles abondantes en plus des étourdissements, des vomissements, des vertiges et tout un tas d'autres festivités. J'ai toujours eu droit à tout un tas de remarques quand je disais à certaines filles que j'allais vraiment mal pendant mes règles.
    Je pense sérieusement à commencer à prendre la pilule même si je n'en ai pas vraiment besoin en espérant que ça les atténuent ou les écourtent un peu.
    Y a vraiment des moments où je me dit que j'aimerai ne plus les avoir et que "ça ne servira à rien". Quand je suis réglée je suis très grognon, pour ne pas dire amorphe.
    Je passe souvent en mode "Je vais finir vieille fille alors à quoi bon?!?!" Je pars dans des délires très pessimistes sur mon célibat une fois j'en suis même venu à me dire que ce serait le seul CDI de toute ma vie. Je m'arrête là pour ne pas vous effrayer plus que ça. :shifty: En fait, je suis excessivement fragile psychologiquement et physiquement.
    Pour tout ça je déteste avoir mes règles. J'ai vraiment du mal à voir ce phénomène physiologique comme une bonne chose.
    Un jour peut-être...
     
  11. Bulle mousseuse

    Bulle mousseuse
    Expand Collapse
    *Pouf*

    Chaque fois que j'ai mes règles, c'est tout d'abord une surprise. Je ne peux jamais les prévoir et à la seconde où je les ais, si je ne prends pas un médicament, c'est l'horreur pendant deux jours.
    J'ai des maux de ventre, maux de tête, fatigué, vertige, nausée et je ne peux quasiment rien avalé sans tout rendre (surtout les médicaments).
    Ajouté à cela, ce sont les chutes du Niagara. J'ai entendu plusieurs mad's qu'elles pouvaient garder la mooncup pendant 12h et qu'après ce temps, elle n'était toujours pas remplie. Pour moi, en 4h, c'est complet. Je ne vous parle même pas de mes nuits. si mes règles arrivent à ce moment, je ne m'en rends pas compte vu que je dors et je n'ai pas le temps de prendre mes médicaments.
    Le mieux est que celui que j'utilise m'a laissé tomber la semaine dernière. Pour la prochaine fois, je dois en prendre un autre et je crains qu'il n'ait pas beaucoup d'effet.
    Si ça tombe pendant mes examens, ce sera une catastrophe.
     
  12. Ziggie

    Ziggie
    Expand Collapse
    And the stars look very different today...

    J'ai pas trop à me plaindre parce que ça dure pas longtemps 3 jours, en général. Mais j'avoue que ça me saoule, pour le sexe en fait.
    Genre je vais les avoir ce wikend et voila, pile au moment où mon amant revient, c'est relou !
    Sinon j'ai mal au ventre et aux reins un jour avant, et un peu le premier jour, et je suis obligée de me doper à l'ibuprofène.

    Enfin voila, en gros, c'est pour le sexe la loose !
     
Chargement...