Comment vous voyiez vous aujourd'hui il y a dix ans?

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par KittyKiller, le 15 avril 2009.

  1. KittyKiller

    KittyKiller
    Expand Collapse
    Penistration Crew

    Quand on est adolescente, on rêve d'indépendance, de liberté, et on imagine souvent sa vie future comme un monde intérieur, peuplé de petits détails qui nous plaisent. On s'imagine par exemple vivre dans un loft géant avec une bande d'amis, sortir au bras d'un guitariste tatoué, faire du jogging tous les matins à 5h30, avoir un chat qui s'appellerait Puke et une pièce entièrement dédiée aux consoles de jeux.
    Une fois passée à l'âge adulte, on regarde en arrière et certaines de ces images nous font sourire, d'autre nous semblent ridicules, certaines encore se sont concrétisées, et il en reste quelques unes après lesquelles on court toujours.

    Alors, comment imaginiez-vous votre vie actuelle quand vous étiez ado? Cela correspond-il à votre idéal actuel? Avez-vous concrétisé certaines de vos envies de l'époque? Est-ce consciemment, ou bien les aviez-vous oubliées et vous vous rendez-compte seulement en y réfléchissant que ça correspond à ce que dont vous rêviez? Rêvez-vous toujours secrètement d'équiper votre cave d'un sound-system et d'une machine à pop-corn géante?
     
  2. Julina.

    Julina.
    Expand Collapse
    Happy kitty, sleepy kitty

    Moi, vers 13-14 ans (oui, ça s'est arrangé par la suite), je rêvais d'être majeure pour me faire plein de piercings et de tatouages mouahahah. J'ai 3 piercings, pas encore de tatouages, et je me dis heureusement que mes parents ne m'ont pas laissé faire à l'époque, sinon ça serait pas forcement beau aujourd'hui ce que je voulais à l'époque...

    Je m'imaginais vivre en coloc aussi, mais vraiment. Je pensais que j'irai à la fac avec mes supers copines de l'époque et qu'on vivrait ensemble. Bah nan, et c'est pas plus mal.

    Le truc le plus flagrant : je ne m'imaginais pas du tout casée, au sens où je pensais avoir des copains (bah oui...), mais pas être casée, comme je le suis, depuis 4 ans avec le même garçon. C'est ça le plus étrange, car jamais je n'aurais pu l'imaginer et le concevoir je pense.

    La seule envie non concrétisée qui est vraiment restée, c'est de passer quelques temps à l'étranger. Je n'ai pas fait une croix dessus, c'est juste que pour le moment, je fais autre chose, mais j'espère vraiment pouvoir le faire. Bon, par contre, j'ai élargi mon choix, car à 15 ans, je me voyais vivre uniquement à Londres. Mouahah.

    Le reste, en ce qui concerne les études, le mode de vie, c'est à peu près ce que j'imaginais.
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Il y a dix ans ... ben j'avais dix ans.
    Je voulais être graaaande, mince, mettre des robes, vivre toute seule, avoir des cheveux très longs et ressembler à Françoise Hardy.

    Je suis grande et mince, je ne porte que des robes et j'ai les cheveux très long ; je ne vis pas toute seule - chez mes parents, ou chez moi mais en colocation avec une amie - et ça me convient très bien, et je ne ressemble toujours pas à Françoise Hardy.

    Je voulais être illustratrice. Maintenant je m'oriente plutôt vers l'enseignement des langues ; et le dessin n'a plus cette grosse place qu'il avait avant.

    Qui sait, peut-être que si on attend encore dix ans, je finirai par devenir illustratrice et être le sosie de Françoise Hardy !
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Il y a 10 ans j'avais 11 ans, j'étais donc en sixième ou cinquième. Je n'imaginais pas trop ma vie. Je voulais être journaliste, architecte ou ingénieur forestier, avoir un cheval, les cheveux courts, avoir une grande baraque avec des tableaux de femmes nues dedans. Je pensais que je serais grande, adulte, déjà installée dans ma vie avec un boulot. Dans ma grande baraque, je voulais du bois, des fauteuils en osier, beaucoup de livres, des plantes, des animaux dehors, deux enfants (un garçon et une fille), un mari pas trop présent, et des copines. J'aurais eu une pièce secrète rien qu'à moi, au "grenier", avec une ouverture sur le monde extérieur. J'aurais accroché sur un fil à linge des peintures que j'aurais faites, ou des croquis en noir et blanc. Je m'imaginais manger biologique et écrire beaucoup. Ma maison se trouvait dans une clairière isolée, humide, avec derrière des bois.

    Aujourd'hui je ne suis ni architecte ni ingénieur forestier, par contre j'ai une formation qui m'a orientée vers le journalisme, milieu dans lequel j'ai travaillé. Je n'ai pas de cheval, par contre j'ai les cheveux courts, et dans ma grande baraque à moi (mon 9m²) il y a un de mes dessins avec une femme nue en effet. Pour le reste c'est encore un peu tôt. Néanmoins mon lieu de vie actuel me convient : il y a du bois, des plantes (une plante d'appartement qui est à moitié morte et que je viens de ramener chez ma mère pour qu'elle y fasse un stage, néanmoins je ramène souvent de mes sorties une fleur, du bois, une plante...), beaucoup de livres ; il fait aussi office de cette pièce secrète que je me rêvais. J'ai un balcon qui l'illumine de façon tamisée, je suis à hauteur d'un grand arbre, j'ai l'impression d'être perchée quelque part dans les bois. Je n'ai pas de fil à linge qui traverse toute la pièce pour accrocher mes créations, mais j'ai mon mur et mon sol... Je mange principalement biologique, et j'écris énormément.

    Je n'ai pas le mari ni les deux enfants, et pour le moment, tout ça me convient bien !
     
  5. Nadja__

    Nadja__
    Expand Collapse
    Miou.

    II y a dix ans, j'avais onze ans, ado je voulais être styliste, j'étais amoureuse de Trezeguet (oui oui le fouteux) et je voulais qu'il quitte sa femme, je me voyais classe, cultivée et indépendante. Je voulais un bébé léopard et un bel appart. A part ça je ne sais plus. Une amie m'avait écrit dans mon livre de poésie "je te souhaite un mari gentille (avec la faute, oui) et mignon" et ça me tentait moyen, comme le mariage d'ailleurs. J'avais aussi d'autres amies qui se disaient "Quand on sera grandes on vivra toutes ensemble dans une grande maison à la campagne", mais moi ça me tentait pas, même si je faisais croire le contraire, ni la campagne, ni la colloc entre amies. Physiquement je ne sais plus ce que je m'imaginais.

    Dix ans plus tard je ne suis pas styliste, j'étudie l'Histoire de l'art, je n'ai pas d'animal, je n'ai pas de mari gentil et mignon et le mariage me parait toujours aussi absurde, j'habite seule dans une cité U merdique ...en ville. Vu que ça, ça semble assez pourrave mais je crois n'avoir jamais été aussi heureuse et épanouie alors ... je crois que c'est parce que j'ai l'indépendance, et c'est tout ce qui compte.
    Par contre je suis bien plus curieuse de savoir à quoi ressemblera ma vie à trente ans.
     
  6. little_light_in_darkness

    little_light_in_darkness
    Expand Collapse
    Fuck

    Il y a 10 ans j'en avais douze...je dessinais tout le temps, je voulais aussi être styliste, je me voyais dans les flashs, reconnue pour mon talent, et à St Tropez ou je rêvais de vivre à l'époque (influence de sous le soleil ouais!).
    Je m'immaginais bien dipômée, avec un travail qui me plaisait (c'était assez flou ce que je voulais en fait), avec une belle garde robe et un chéri.
    Je ne suis pas tombée si loin du compte, la seule chose c'est que je vis dans ma région: l'Est de la france où pour le soleil, on repassera!!!! :stressed:
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Il y a 10 ans j'avais 7 ans, presque 8, et j'imaginais qu'en réalité j'étais une sorcière. Je pensais que mes parents me révéleraient ce secret à 13 ans, et qu'à partir de là ma vie serait cool et pleines d'aventures.
    Autant dire qu'aujourd'hui il y a de quoi être déçue :XD:.
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Exactement la même chose. Et quand j'étais en CM2, il y eu une grosse innondation dans ma région, notre car a faillit se renverser et je me souviens que j'avais pris ça comme un signe du destin, comme si ça voulait dire que je ne méritais pas d'aller en 6e, que je mourrais avant. Ca me l'a fait en 3e aussi. Maintenant je me rends compte que c'était ridicule de penser ça. Il y a 10 ans j'avais 7 ans, je pensais pas trop à ce que j'allais devenir dans 10 ans, je me souviens juste que je voulais absolument faire un métier où l'on voyage. C'est plus vers mes 12-13 ans que je commencais à imaginer ma vie dans 10 ans. Je m'imaginais à la fac, vivre en colocation avec mes meilleures amies et changer de copain toutes les semaines. J'imaginais avoir une grosse poitrine aussi, j'men suis sorti avec une moyenne. C'est à peu près tout. :v:
     
  9. KittyKiller

    KittyKiller
    Expand Collapse
    Penistration Crew

    J'adore lire vos réponses. C'est génial que la "grande maison avec plein de copines - celles de l'époque" soit aussi redondante, bon rien d'étonnant mais ça dépasse le cliché.
    Et comme Lucy, il y a (plus de dix ans), je rêvais que mes pouvoirs de sorcière ou de super héroïne me seraient révélés un jour.

    Il y a une dizaine d'années, j'imaginais m'expatrier, à Londres ou à New York, pour quelques années. J'aurais vécu dans un deux pièces avec de la moquette noire, une cuisine américaine et un très grand canapé rouge vif, et j'aurais eu une lava lamp et des cactus. Je pensais me couper les cheveux au-dessus des épaules et me les teindre en noir, porter des minijupes avec des bottes, et des vestes en cuir. Je pensais que je deviendrais super sociable, que je sortirais souvent avec des amis. J'aurais eu un petit ami bassiste dans un groupe de rock, maigre avec des joues creuses et des cheveux noirs.

    Finalement, j'ai toujours les cheveux longs et blonds, j'ai porté des minijupes mais sans bottes et maintenant je flippe chaque fois que je montre mes jambes, j'ai jamais vécu à l'étranger (projet d'expatriation au Japon raté), mon petit ami est super baraqué, ne comprend rien au rock et ne sait jouer que l'intro de "Come as you are" à la guitare, et jamais une lava lamp n'entrera chez moi.
    J'ai beaucoup porté de vestes en cuir, j'ai eu de la moquette noire, un canapé rouge et une cuisine américaine, mais chacun dans un appart différent, j'ai eu plein de cactus tout du long, et je suis devenue sociable, j'ai beaucoup fait la fête et rencontré plein de gens pendant mes études.
    Et pour les super pouvoirs, j'attends toujours.
     
  10. Powpy

    Powpy
    Expand Collapse
    Challenge accepted.

    Il y a 10 ans, j'avais seulement 6 ans et j'avais une image très précise de moi plus tard. Je me voyais riante, entourée d'amis, descendant les marches d'un établissement huppé et sur mon 85C un T-shirt représentant le drapeau du royaume-uni.
    Ce détail peut paraître étrange mais je m'imaginais qu'à 16 ans je serais déjà une femme parcourant le monde (d'où le 85C et le drapeau du royaume-uni). Je ne sais plus quel métier je voulais faire ce devait être quelque chose comme coiffeuse ou actrice mais en tout cas je n'associais jamais mes futures études avec cette image ancrée dans ma tête.

    Au final, oui j'ai des amis, mais je ne rigole pas tous les jours. Non je n'habite pas en ville et je ne fréquente pas un lycée aussi sublime que je l'imaginais. Je suis déjà allée en Angleterre mais j'attends toujours le 85C. :XD:
     
  11. Voodoo.

    Voodoo.
    Expand Collapse
    La vie est ailleurs

    J'avais donc huit ans. Je pensais que je serai très grande et très mince avec des cheveux blonds et excessivement longs. Je m'imaginai toujours avec des lunettes de soleil et en train de manger des glaces (en riant à gorge déployée avec mes copines, bien entendu). Malgré ce cliché barbiesque un peu effrayant, je me voyais surtout de retour en Angleterre, à Oxford ou à Cambridge, dans la troupe de théâtre de l'université. Je voulais vraiment être une grande tragédienne ou une compositrice de musique de film.

    J'ai arrêté ma croissance à 1m64, il ne fait pas toujours assez chaud pour manger des glaces, je me suis bêtement coupé les cheveux, et je suis toujours à Paris. Pour ce qui est des études, je m'en suis à peu près tenue à ça, une prépa à Henri IV, ça revient à peu près au même. J'ai arrêté le conservatoire un an avant le diplôme et n'ai jamais pris de cours de théâtre, tant pis pour mes carrières hypothétiques... Mais tout de même, j'avais bien perçu que j'aurai un petit côté littéraire, qui s'exprime peut-être plus par des cafés en terrasse avec mes petits camarades que par des fous rires sur des greens anglais...
     
  12. Pretty_C

    Pretty_C
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Y'a dix ans de ça, bah j'avais dix ans... -_-"

    Je me voyais aller à la fac (ça c'est bon...) en voiture (pas encore ça...), genre comme dans les scènes qu'on a tous vu sur les campus américains à la télé: la fille insouciante qui arrive le sourire aux lèvres avec tous ses cartons, et qui emménage avec une coloc qui va devenir sa meilleure amie pour toute la vie. Bien sûr, ensuite elle rencontre un garçon avec qui ça va être le grand amour et tout et tout... Elle est entourée de plein d'amis fidèles et elle a vraiment hâte d'aller en cours parce que les profs sont intéressants et pédagogues! Bien sûr, à la fin elle finit major de sa promotion.


    Je sais, je regardais trop la télé à dix ans.


    Mais bon, la réalité n'est pas tout à fait la même. :d
    J'arrive à la fac en bus et c'est à peine si je connais le prénom de trois personnes dans mon amphi. Mon appart est tout pourri et c'est avec joie que j'accueille le vendredi aprèm' pour le week-end!
    Arfff... dure la vie quand même!! :)
     
Chargement...