Complexée par mes poils, j’apprends doucement à les aimer

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lea.Castor, le 6 mai 2018.

  1. Lea.Castor

    Lea.Castor
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    #1 Lea.Castor, 6 mai 2018
    Dernière édition par un modérateur: 6 mai 2018
    ----- Publicité -----
  2. Lilas DUPONT

    Lilas DUPONT
    Expand Collapse

    Je souhaite bcp de courage a la madz car le regard des autres est jamais evident mais pour tous les mecs (et les filles ) qui diront que c est degeu franchement c est des gros connards y a pas d autres mots. Eux ca ne les derange pas d avoir une moumoute sur le ventre
     
    Lea.Castor, Youkky, LisaouasiL et 5 autres ont BigUpé ce message.
  3. Hey-ly

    Hey-ly
    Expand Collapse
    Je suis de celles qui aiment l'amour.

    Un témoignage qui aurait pu être le mien... J'ai toujours été brune, très brune, des cheveux très épais et bien évidemment de jolis poils très longs et épais aussi. Depuis que je suis au primaire, on m'a traité de singe et j'avais toujours eu des remarques comme quoi je devais être un garçon.

    Puis un jour, au collège, un garçon me dit "poilue comme tu es, tu n'auras jamais de copain". Il m'a fait pleurer, je ne me considérais pas comme une femme mais comme un homme à cause de tous ces poils, alors que les copines n'avaient qu'un petit duvet sur les bras...

    Depuis je me suis acceptée, pas pour les autres mais pour moi, en me disant que mon corps sans poils, ce n'est pas mon corps. C'est le mien, j'en suis fière. Alors courage à cette Madz, je suis aussi allee voir des spécialistes qui m'ont juste dit que j'étais "poilue pour une femme". Aujourd'hui, on peut les épiler, les blondir ou bien comme moi, les accepter.

    Merci de faire ce genre d'articles, ça aide beaucoup de personnes :loveeyes:
     
    greenapple, Lea.Castor, Youkky et 15 autres ont BigUpé ce message.
  4. Patatartiney

    Patatartiney
    Expand Collapse
    Petite jaunisse

    Je me suis sentie super triste à la lecture de ce témoignage. C'est terrible de dire des choses comme ça à une enfant.
    En plus, je me dis que j'ai "la chance" de pas être très poilue donc je les assume, mais je me dis que c'est tellement plus dur quand on se prend autant de remarques.
     
    Lilas DUPONT, ChansonMuette et Thinocephale ont BigUpé ce message.
  5. marie3009

    marie3009
    Expand Collapse

    Merci Léa pour ces articles et merci à la madz qui partage son expérience. Ça aide beaucoup.

    Moi aussi je suis très brune. Mon problème c'est les infections dues aux poils incarnés. J'ai réussi à arrêter de m'épiler les aisselles et le maillot mais les jambes je bloquais encore. Première sortie en robe avec mes jambes poilues hier...j'ai encore du mal avec le regard des autres et encore avec le mien mais nouveau pas vers la fin des poils incarnés !
     
    Lea.Castor, ChansonMuette, Youkky et 16 autres ont BigUpé ce message.
  6. Pink Bubble

    Pink Bubble
    Expand Collapse
    Membre à part entière des Pink Ladies.

    :hugs:

    Je me retrouve énormément dans ce témoignage.
     
    Lea.Castor, Eclaireur, Gabelote et 2 autres ont BigUpé ce message.
  7. Dulsao

    Dulsao
    Expand Collapse

    hey !

    je pense qu'honnetement ne pas s'épiler pour ne pas coller à une norme ne devrait pas devenir une injonction, si tu n'assumes pas certains poils et ne les assume jamais ou que c'est trop dur de les assumer eh bien assume ceux que tu peux et pas les autres, c'est aussi totalement ok comme diraient les anglais ! Et peut-être qu'un jour comme cela tu les assumeras aussi ou pas et ce n'est pas grave :)
    s'accepter comme l'on est ne doit pas devenir une autre injonction culpabilisante qui nous force à accepter ce qui ne nous plait pas, et peu importe pourquoi cela ne nous plait pas. Si l'on était dans cette injonction à fond personnellement je dirais à celles qui font leurs sourcils de cesser de les faire parce qu'il faut bien les accepter comme ils sont or je respecte qu'elles elles souhaitent le faire ! De même sur le poids, c'est bien de s'accepter mais l'on peut tout de même vouloir quand même perdre ou gagner ! Ce qui n'empêche pas de quand même s'aimer en plus... Un corps ennemi ce n'est pas forcément un corps mal aimé mais ce peut aussi être un corps que l'on se force à accepter sans le vouloir vraiment...
    du coup anyway tu fais ce que tu veux et si cela passe par la conservation de certains poils et pas d'autres alors banco tant que tu te sens vraiment bien et vraiment libre... Partir d'une injonction à l'autre n'est pas être libre. Quelle injonction toi te paraît la moins néfaste c'est cela le choix, et en choisissant ce que tu veux (telles injonction ou aucunes ou un mélange des deux) tu deviens vraiment libre :)
    en tout cas merci de ton témoignage !
     
    Lea.Castor, Catsounette, MAAAL et 7 autres ont BigUpé ce message.
  8. Nin'

    Nin'
    Expand Collapse
    " Ceux sont les rêves d'aujourd'hui qui créeront l'humanité de demain." (Bernard Werber).

    @Dulsao J'aurai pas dit mieux. Personnellement je n'aime pas les poils. Que ce soit sur moi ou sur les autres, filles et mecs confondus je trouve ça pas beau. Mais après j'ai un profond respect pour celles que ça ne dérange pas d'en avoir et qui osent sortir poils à l'air en disant fuck aux gens qui les regarde de travers. Tout est une question de goût et de choix, de liberté de son propre corps comme toujours. Et je trouve ce témoignage très intéressant aussi :)
     
    Lea.Castor, Dulsao et LittleCerys ont BigUpé ce message.
  9. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Momentanément en pause

    @Dulsao @Nin' : ouais, enfin l'injonction sociétale à rester au naturel et garder ses poils, elle existe pas. L'injonction body positive qui consiste à dire "faut apprendre à s'aimer et s'accepter comme on est" n'empêche pas de modifier son apparence extérieure (au contraire, elle permet à des gens d'adopter des modifications corporelles qu'ielles n'auraient jamais adopté.
    Quand on choisi d'enlever ses poils :
    On se fait pas regarder de travers.
    On ne se fait pas insulter.
    On entend pas de ricanements.
    On ne nous dis pas qu'on est sale ou négligée.
    On ne nous dis pas qu'on doit faire un effort parce qu'on est au travail et qu'on ne peut pas montrer des aisselles comme ça au travail.
    On ne nous dit pas "et ton mec il en pense quoi ?".
    On ne salue pas la tolérance et l'ouverture d'esprit du mec en question.
    On ne nous dit pas "j'admire ton courage, j'oserai pas".
    On ne nous pose pas de questions intimes (même le maillot tu le fais pas ?).
    On n'a pas des enfants qui nous demandent "pourquoi t'as pas de poils" (non, les enfants demandent "pourquoi t'as des poils ?" parcequ'ielles n'ont jamais vu d'autres femmes avec autant de poil que moi, et quand je leur dis que toutes les femmes ont des poils, ielles me disent que c'est pas vrai, le niveau où on en est !)

    Je comprends le fond de vos messages, mais il ne faut pas non plus inverser la tendance, l'injonction actuelle c'est d'enlever ses poils. L'inverse n'existe pas, tout simplement. A la limite on salue unanimement les filles qui assument, dans des milieux très limités, sur le forum de Madmoizelle par exemple. Moi aussi ça me fait du bien de venir ici pour sentir qu'il y a des gens qui voient cette démarche de manière positive. Et puis après je retourne dans le vrai monde, sur les réseaux sociaux, au travail, dans la rue, en famille. Et je sais que si je ne me suis jamais pris plus de commentaires que ça, c'est parce que j'évolue dans des milieux très feutrés, où on ne dit pas les choses en face.

    Il faut aussi savoir questionner ses goûts, et parfois reconnaître qu'on est conditionné à aimer quelque chose et ne pas aimer autre chose. Les préférences esthétiques ne sortent pas de nulle part, on ne les créé pas uniquement de nos expériences personnelles, elles viennent aussi de l'environnement dans lequel on vit.

    Cela dit, tout mon soutien à la mad qui témoigne : il faut vraiment beaucoup de courage pour témoigner, je lui en souhaite encore plus pour l'avenir. Et je lui souhaite de trouver des gens auprès d'elle qui l'acceptent et l'aiment telle qu'elle est.
     
    #9 Gabelote, 6 mai 2018
    Dernière édition: 7 mai 2018
    Mlle Esculape, Lea.Castor, ChansonMuette et 53 autres ont BigUpé ce message.
  10. mathxyz

    mathxyz
    Expand Collapse

    Moi aussi ce témoignage aurait pu être le mien...
    Je te souhaites beaucoup de courage!
    Moi aussi je suis très brune, et très poilue. Je detestais mes poils tellement, je ne m'épilais pas tous le corps, juste jambe/maillot/aisselles, la classique
    Mais j'en ai quand même aussi sur le ventre, le dos...
    Et puis l'été dernier mon épilateur m'a lachée, je me suis dit que c'était l'occas ou jamais d'arrêter de m'épiler, je le pensais pas vraiment
    Et puis finalement, une vidéo par ci, un témoignage par là, je me suis rendue compte que même en m'épilant j'étais pas satisfaite, il me restait toujours des poils, je perdais un temps fou bref ça n'allait jamais
    Alors quitte à être insatisfaite autant savoir pourquoi!
    J'ai arrêté de m'épiler en octobre, je suis pas encore sortie à l'air libre
    Le fait est qu'on entend beaucoup de témoignages de filles qui disent qu'au final ça se voit pas, mais moi ça se voit, pas besoin d'être à 20cm, ça se voit de biiiien plus loin!
    Alors je sais pas trop comment je vais gérer ça cet été, mais une chose est sure, c'est psychologiquement impossible que je me remette à m'épiler, alors surement qu'un jour j'aurais trop chaud et que ça va se faire tout seul...
    J'ai failli envoyer un mail à Léa pour écrire un témoignage et puis le temps a passé...je suis plus que ravie de voir celui-ci!
     
    Lea.Castor, ChansonMuette, Gabelote et 11 autres ont BigUpé ce message.
  11. Izeria

    Izeria
    Expand Collapse

    Bonjour, j"ai 21 ans et j'ai appris cette année que j'étais atteinte de SOPK, je suis pas hyper hyper poilu mais ça fait quelques années que je me trimbale des poils sous le menton bien noir (ce que je vis carrément mal). Je suis contente pour celles qui arrivent à assumer leurs poils ou qu'ils soient, j'espère en faire autant un jour ^^.

    PS : Je porte le même prénom que cette mademoiselle X), quand j'ai lu l'article je me suis dit " mais.....WHAT ?!?!? ".
     
    Lea.Castor, Madz-Nana, Shadowsofthenight et 3 autres ont BigUpé ce message.
  12. Evony

    Evony
    Expand Collapse
    Je sens que je devrais faire le ménage, alors je vais lire jusqu’à ce que ça passe.

    Merci, pour ce témoignage.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Mais c'est vraiment le regard des autres le plus dur à vivre. Moi, j'ose pas mettre de tee shirt ou de robe et jupe, si je ne suis pas épilée. Mais j'ai déjà du mal à aimer mon corps dans son entièreté.
     
    Lea.Castor, Dulsao, Chouette-Culotte et 3 autres ont BigUpé ce message.