Concours — 3x2 places à gagner pour voir « La danseuse » au cinéma à Paris !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Aki, le 16 septembre 2016.

  1. Aki

    Aki
    Expand Collapse
    Devant un musical.
    Membre de l'équipe

  2. Effing-Cookies

    Effing-Cookies
    Expand Collapse
    A bouffé du clown

    je tente ma chance !! C’est un biopic sur Loïe Fuller et pas Isadora Duncan nom de nom !
     
  3. Blustery

    Blustery
    Expand Collapse

    Oui! Oui! Oui! Je tente ma chance!

    C’est un biopic sur Loïe Fuller et pas Isadora Duncan nom de nom !
     
    BlueStories a BigUpé ce message
  4. Cake_Rainbow

    Cake_Rainbow
    Expand Collapse

    Je tente ! J'adore Soko je serais tellement heureuse de peut-être la voire ^^

    C’est un biopic sur Loïe Fuller et pas Isadora Duncan nom de nom !
     
  5. elyhoult

    elyhoult
    Expand Collapse

    « C’est un biopic sur Loïe Fuller et pas Isadora Duncan nom de nom ! » <3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3
     
  6. Salaambo

    Salaambo
    Expand Collapse

    JE DIS OUI!
    « C’est un biopic sur Loïe Fuller et pas Isadora Duncan nom de nom ! » <3<3:highfive:<3<3
     
  7. ehtaga

    ehtaga
    Expand Collapse

    Ouuuuuuuuuuuui !
    C’est un biopic sur Loïe Fuller et pas Isadora Duncan nom de nom !
     
  8. geraldine93

    geraldine93
    Expand Collapse

    :jv: chouette !
    C’est un biopic sur Loïe Fuller et pas Isadora Duncan nom de nom !
     
  9. CabroCarus

    CabroCarus
    Expand Collapse
    De Terre et d'Eau

    C’est un biopic sur Loïe Fuller et pas Isadora Duncan nom de nom !
     
  10. Rainbowarrior

    Rainbowarrior
    Expand Collapse

    Le film est homophobe voir la chronique sur médiapart,

    "La danseuse est le premier film de Stéphanie di Giusto. Il s’attache au personnage de Loïe Fuller, icône de la Belle Epoque, admirée de l’avant-garde pour son audace et son inventivité (réussir le tour de force de tout à la fois révolutionner la danse, breveter ses propres dispositifs scéniques de lumière et de costume, fonder sa compagnie). L’audace de Loïe Fuller était aussi de vivre ouvertement son homosexualité, notamment auprès de Gabrielle Bloch, qui a été sa compagne pendant de longues années.

    Cette liberté et cette audace, Stéphanie di Giusto n’a pas hésité à les trahir, en falsifiant dans le film la vie intime de Loïe Fuller, en voulant à toute force la ramener dans le registre hétérosexuel… C’est même elle qui le dit : « j'ai également pris la liberté d'inventer le personnage de Louis Dorsay, qu'interprète Gaspard Ulliel. J'avais besoin d'une présence masculine dans ce film peuplé de femmes. Loie Fuller était homosexuelle et il était important pour moi de ne pas en faire le sujet du film. Louis Dorsay me touche beaucoup : c'est l'homme sacrifié du film. » (extrait du dossier de presse)"

    https://blogs.mediapart.fr/aude-fonvieille/blog/150916/chronique-de-la-lesbophobie-ordinaire

    C'est du straight-washing, laver l'histoire avec l'hétérosexualité pour en effacer les lesbiennes. C'est un acte politique terriblement lesbophobe il est capital de le dénoncer.
     
    Belisha, La Ninã et Meluzine973 ont BigUpé ce message.
  11. Meluzine973

    Meluzine973
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Merci, j'attendais ce commentaire ! Ça m'étonne de la part de Madmoizelle.com de faire un jeu concours pour aller voir un film homophobe. C'est dommage.
     
  12. BlueStories

    BlueStories
    Expand Collapse

    Aww oui :d

    C’est un biopic sur Loïe Fuller et pas Isadora Duncan nom de nom !
     
    Blustery a BigUpé ce message
Chargement...