Créer son entreprise : mode d'emploi

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par -Abby-, le 24 octobre 2011.

  1. -Abby-

    -Abby-
    Expand Collapse
    admin MadmoiZerg

  2. Moko

    Moko
    Expand Collapse
    Amoureuse

    Salut Abby, juste un petit bémol, j'ai un pote qui est en auto entrepreneur (graphiste) et d'après lui il y a un très gros inconvénient à ce statut c'est que tu ne peux pas faire plus d'un certain CA par mois... (si je me souviens bien). as tu ce pb?
     
  3. -Abby-

    -Abby-
    Expand Collapse
    admin MadmoiZerg

    Alexandra 59 en effet il y a un plafond annuel de revenus à ne pas dépasser qui est de 32 000? à l'année. Ramené sur 12 mois ça fait quand même plus de 2660 ? par mois hors décompte charges ce qui est suffisant quand tu commences une activité ;)
     
  4. Wild Horses

    Wild Horses
    Expand Collapse
    Dingue de son mec

    Ah c'est intéressant et puis ça donne envie :) Moi aussi j'aimerais bien "créer mon emploi", j'ai l'impression que c'est la seule chose à faire pour travailler dans quelque chose qui te plait à 100%. Bien sûr on compte pas ses heures j'imagine et puis travailler à la maison après tout je sais pas si c'est une bonne ambiance de travail. Peut-être que ça me pousserait à faire autre chose que mon travail.
    D'ailleurs, je n'ai pas bien compris, mais c'est quoi ton entreprise? Tu fais quoi exactement
     
  5. -Abby-

    -Abby-
    Expand Collapse
    admin MadmoiZerg

    Carnaby_Street c'est sur que niveau ambiance de travail je suis un peu seule. personnellement ça ne me dérange pas tant que ça. Ca fait bientôt 2 ans maintenant et la vie de bureau ne me manque pas. Après c'est vrai qu'il y a des jours où j'aimerais bien pouvoir papoter entre deux taches mais bon...Il existe des espaces de co working ouverts dans plusieurs villes où les freelances peuvent venir bosser. Je pense tester prochainement.

    Sinon je m'occupe de créer et gérer des sites internet
     
  6. Wild Horses

    Wild Horses
    Expand Collapse
    Dingue de son mec

    Ah d'accord ^^
    Oui j'en ai entendu parler de ces espaces de co-working, ça doit être sympa :)
     
  7. -Abby-

    -Abby-
    Expand Collapse
    admin MadmoiZerg

    J'ai fais un an en BTS tourisme, 2 ans en fac de lettres, et une formation de webmaster en un an reconnu par l'état. Après y'a une grosse dose d'apprentissage personnel pendant et après les études (dans le web spécifiquement faut continuer à se former aux nouvelles techniques au jour le jour)
     
  8. Feeling-Good

    Feeling-Good
    Expand Collapse

    Article très intéressant, merci d'avoir partagé avec nous ton expérience!
    L'aventure de l'entrepreneuriat m'a toujours tentée, mais je ne suis pas dans un secteur d'activité hyper adapté (les RH) !
    Pas exclu que j'y revienne le jour où la bonne idée frappera à la porte !
     
  9. lopticienne

    lopticienne
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Le statut d'auto entrepreneur présente surtout l'avantage de limiter les risques. Quand le domaine ne s'y prête pas, créer une EURL (ou une SARL dans mon cas, je me suis associée avec mon ancien patron, mais sur un magasin que je gère seule) peut être la seule solution. Et malgré son nom (RL = Responsabilité Limitée pour info) les garanties personnelles sont quasiment obligatoires pour qu'un banquier joue le jeu.
    Personnellement, je suis à mon compte depuis novembre 2010, et... je ne paie pas depuis février ! Hormis l'enfer quotidien pour payer l'essence et l'assurance auto (hé hé, malin de vivre à 60km de son magasin), et la perspective moyennement joyeuse de fêter son 24e anniversaire en vivant toujours chez Môman (c'est dans 3jours d'ailleurs ^^), je ne regrette pas les efforts fournis, je ne pourrais pas vivre en me demandant "ce que ça aurait pu être", et gérer tout de A à Z, c'est assumer beaucoup de responsabilités, mais aussi de grandes satisfactions quand les clients reviennent juste pour dire salut parce qu'ils sont ravis, ou vous font une pub d'enfer(je suis opticienne).
    Mais je voulais juste dire que ce n'est pas toujours facile, et que les compromis ne portent pas que sur l'aspect financier des choses, je travaille 60h par semaine, je ne PEUX PAS être malade, ma vie sociale en a pris un coup, et les clients ne sont pas toujours des bisounours.
    Néanmoins, quand mon entreprise marchera du feu de Dieu (je ne dis pas si, mais quand, auto persuasion *ON*) et que je regarderais le chemin parcouru, je serais hyper fière.

    Et si par la plus grande des "pad'chance" je devais fermer, j'aurai une expérience béton à faire valoir à un éventuel employeur.

    Donc, je conclue (il était temps), j'encourage les Madmoizelles à bien mesurer les risques avant de se lancer, mais néanmoins je les encourage à le faire !
     
  10. lopticienne

    lopticienne
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Oups, j'ai juste oublié de féliciter l'auteure pour sa création d'entreprise, et sa réussite ! Longue vie aux jeunes auto-entrepreneuz !
     
  11. Black Mamba

    Black Mamba
    Expand Collapse
    Meurs, pourriture communiste.

    J'aurai bien aimé savoir quelle est justement ton commerce, qu'est-ce que tu fourni comme travail pour tes clients. (Oui c'est de la curiosité, toutafé)
    Sinon l'article est intéressant, j'aimerai bien également monter ma boîte dans quelques années quand j'aurai la maturité requise, car j'ai un peu de mal avec le statut de salarié.
     
  12. Crevette au sésame

    Crevette au sésame
    Expand Collapse
    Fashionista

    Merci Abby d'avoir fait part de ton expérience, ça me motive encore plus pour monter mon entreprise après mon Master. :joy:
     
Chargement...