D'acteur porno à prof : l'enseignant doit-il être irréprochable ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 8 décembre 2011.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Mylouze

    Mylouze
    Expand Collapse
    Sud un jour, Sud toujours

    o_O

    moi la vie privée des instits de mes gosses mais j'en ai strictement rien à foutre
    tant qu'il n'y a rien à tendance pedophile là dedans, moi ça me derange absolument pas

    c'est pas un serial killer, un violeur de mémés ou quoi que ce soit de REELLEMENT dangereux...
     
  3. salvia

    salvia
    Expand Collapse

    Pareil. Ils feraient mieux de virer tous ces profs incompétents et absolument pas pédagogues.
     
  4. Tchouit

    Tchouit
    Expand Collapse
    L'aiguille tourne à l'Est

    Aaaaaaah, Fox News, la qualité de l'info, tout ça, tout ça... Au point qu'une étude montre que les personnes regardant Fox News sont moins bien informées que... celles qui ne s'informent pas. Les téléspectateurs de Fox News moins bien informés que ceux qui ne s'informent pas | Slate

    Sur le fond du sujet lui-même, je ne vois pas de quel droit on pourrait reprocher à un enseignant son passé, dans la mesure où celui-ci n'est pas criminel ou délictueux... La pornographie est légale, les acteurs porno ne tournent pas leurs films clandestinement. Pourquoi lui reprocher d'avoir fait ces films alors? Tant qu'il ne montre pas ses "performances" à ses élèves et qu'il ne fait pas l'apologie de la pornographie (qui est un sujet socialement discuté) en classe, où est le problème? On doit le juger sur ses capacités d'enseignement, sa pédagogie, ses connaissances, etc., pas sur ses activités personnelles et légales.
     
  5. Chaïka

    Chaïka
    Expand Collapse
    Des pâtes et de la bière, nom de Dieu !

    Je crois que la société américaine est beaucoup plus chatouilleuse que la nôtre avec ce genre de choses. C'est un véritable paradoxe quand on voit la sexualisation progressive de leur environnement (musique, cinéma, publicité, télévision) - plus rien n'est tabou - alors que chez les M. et Mme Toutlemonde (ou devrais-je dire Mr. et Mrs. Smith), celui qui fait moindre pas de travers est cloué par les oreilles à l'entrée de la ville. Ca veut dire quoi, si c'est Scarlett Johansonn qui montre ses fesses c'est ok, mais si c'est le voisin c'est un suppôt de Satan ?

    Et je n'avais pas du tout entendu parler de cette histoire de séquestration - et je ne peux pas m'empêcher de sourire. Il y en a qui sont vraiment, vraiment barges. S'ils estiment qu'un instit' a des problèmes d'autorité, qu'il est trop ceci ou cela, eh bien qu'ils l'instruisent eux-mêmes ! Ils savent comment s'y prendre apparemment.
    Je suis fille d'instit' (ou de "professeur des écoles") et c'est absolument clair que plus personne ne respecte leur travail, alors qu'il est tout de même un pilier - si ce n'est le pilier central - de la future France. Qui veut voyager loin ménage sa monture comme disait l'autre. Eh bien je ne veux pas être pessimiste, mesdemoiselles, mais la monture est en train de se faire "dégraisser" sérieusement. Merci Claude Allègre !
     
  6. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    Ca c'est sur, il y a certains parents d'élèves que je n'aimerais pas me cogner!
    Ensuite, je suis très admirative des profs qui emmènent leurs classes en voyages scolaires. Si par malheur un élève a un accident et meure, ça retombe nécessairement... sur le prof, et ce quelles que soient les circonstances (sauf peut-être la force majeure?), autant dire que ça fout en l'air une carrière... Je me rappelle très bien qu'au cours de tous les voyages scolaires que j'ai faits, les profs étaient très loin d'être sereins et détendus...

    En tout cas quand je vois les responsabilités que représentent ce genre d'initiatives, je me dis que ces profs-là, doivent vraiment se sentir investis d'une mission éducative, et sont prêts à prendre des risques pour la mener à bien.
     
  7. tomiko

    tomiko
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    et pourquoi pas demander aux profs de faire v?ux de chasteté pendant qu'on y est... du moment qu'il n'a pas montré aux élèves le film on en a rien à battre u_u"
     
  8. Yana

    Yana
    Expand Collapse
    <<= Gauche // Droite =>>

    Pour répondre à la question de l'article, non, les profs n'ont pas a être irréprochables. On leur demande juste d'être compétents, et c'est la différence entre les deux exemples qui sont cités : l'enseignant américain était apprécié, l'enseignant français était une calamité.

    Edit : à la réflexion, je pense que si j'avais eu ce prof quand j'avais 15 ans, ça m'aurait vraiment fait rire. Puis dans un premier temps, à force de blagues, il aurait perdu un peu de crédibilité à mes yeux, mais je pense que j'aurais facilement dépassé ce stade idiot. Et avec du recul, ça aurait été une sacrée leçon de vie.
     
  9. Carmelita

    Carmelita
    Expand Collapse
    Ne comprend rien au nouveau forum !

    Au-delà du fait qu'on ne dit pas "quarantenaire" mais "quadragénaire" (et que retrouver sans arrêt ce genre d'erreur dans les médias m'agace :taquin: ) je ne vois pas qui ça regarde, ce que ce monsieur faisait de son zob par le passé. Il n'a rien fait de légalement répréhensible. Renvoyer un prof parce qu'il a un casier judiciaire, ça ok, ça se comprendrait (d'ailleurs en France, un prof étant fonctionnaire, ne peut pas exercer s'il a un casier) mais le virer parce qu'on se permet de juger son passé sexuel au nom de la bonne vieille morale puritaine, c'est inadmissible.

    Et les parents d'élèves qui ont séquestré une directrice d'établissement privé pour faire virer l'enseignant-e sous prétexte qu'il/ elle n'avait pas assez d'autorité ? On croit rêver. Ben non, surtout n'enseignons pas aux élèves de respecter leurs profs, si jamais ça se passe mal, on vire les profs et on séquestre les responsables éducatifs ! Non seulement c'est inacceptable, mais la directrice aurait dû porter plainte contre les parents d'élèves, enfin ! Dans quel monde on se laisse dicter sa conduite par des pratiques de voyous ?

    Les enseignants ne sont pas des chiens, hein, déjà que leur profession est constamment dévalorisée, qu'on supprime sans arrêt des postes, qu'on dévalue les concours, qu'on les projette sans formation de terrain suffisante en classe sans leur fournir d'encadrement suffisant... Après il ne faudra pas venir se plaindre d'avoir forgé des générations d'ignares qui ne savent plus réfléchir et n'ont plus conscience de leur histoire.

    Vous l'aurez compris, ce genre de pratiques et de raisonnements me révolte.
     
  10. Sinead

    Sinead
    Expand Collapse
    owlishly awesome

    Outre le coté complètement con de cette dénonciation puisqu'on on a tous des squelettes dans le placard, si ce monsieur a tourné dans des films X il peut avoir des milliard de raison et ça n'influençait visiblement pas son métier ni ses relations avec les gamins, je trouve extrêmement choquant que Fox News détruise la vie d'un homme en prime time, avec gros plan sur son visage qui se décompose.
    Ca donne à toute cette affaire un bon gros relent de coup de pub, puisque considérant la morale "petit doigt sur la couture du pantalon" US, il y aurait eu enquête même si cette affaire avait été révélée en privé (entre le prof et le dirlo de l'école par exemple, ou sans le sensationnalisme).
    Donc c'est rien d'autre qu'un buzz répugnant de la part de FN (oh, ça c'est rigolo ces initiales) qui se pose comme défenseur de la vertu et des bonnes moeurs. Erk.
     
  11. Zamora

    Zamora
    Expand Collapse

    Ah ah en effet c'est rigolo (enfin on se comprend !) !

    Sinon je vous rejoins sur tous les points, c'est juste honteux. Ce monsieur a bien pu faire ce qu'il veut de sa vie, je ne vois pas en quoi ça change le fait que ça soit un bon enseignant.

    Et détruire la vie de quelqu'un juste pour faire le buzz... non mais vraiment... Ce mec aurait pu rester dans sa profession première (qui n'est pas honteuse) pour se reconvertir, donc études, investissment financier et tout, parce qu'il avait une vocation. Et deux trois bien pensants détruisent tout ça ? Qu'y a t'il de charitable là dedans, d'humain etc ? et même si ces gens le font soit disant pour le bien d'autrui, et qu'ils considèrent ça vraiment comme mal (ce n'est pas du tout mon avis hein, je le redis ce monsieur n'a aucune raison d'avoir honte de ce qu'il a fait), ne croient ils pas au pardon, aux gens qui changent etc ces intégristes de la petite vie parfaite (et chiante) ? Ce mec il a décidé de se consacrer à l'éducation des enfants, au partage du savoir, à les préparer pour l'avenir, n'est ce pas l'une des plus belles missions possibles ? une des plus courageuses et ambitieuses ?

    Enfin bref ceci est honteux, et grave, et condamnable.
     
  12. joulic

    joulic
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    Ah merci Yana de remettre en perspective un peu les deux sujets !

    Le 1er est un scandale, Fox News devrait être poursuivi en justice pour ce type de pratique, c'est vraiment très grave. Violation totale de la vie privée.

    Le 2ème cas : certes la procédure est extrême, c'est facile d'aller direct à l'affrontement comme ça, maintenant soyez honnêtes combien d'entre nous ont rencontré des profs incompétents ? Et combien parmi celles-là ont réussi à faire entendre leur voic sur le sujet ? à faire bouger l'administration ? Aucune.
    Le problème c'est ça : un prof nul, reste en place quoi qu'il en coûte aux élèves. Après le procédé est extrême et je suis persuadée que dans le privé d'autres moyens existaient de se faire entendre. cela étant dit j'en ai rêvé quand en terminale ES ma prof d'éco souffrait d'absentéisme aigu doublé d'une bonne feignantise extrême :cretin:
    Je suis désolée mais savoir gérer une classe fait partie de son métier... et je n'ai pas dit que c'était facile. Je pense également que les stagiaires lachés dans la nature sans aucune formation c'est aussi une faute grave, cela étant dit et acté en l'état le monsieur n'est pas fait pour être prof a priori.

    Je ne suis pas d'accord pour mettre sur le même plan ces deux histoires en tous cas.
    D'un côté une discrimination et une atteinte à la vie privée très graves, avec un prof pour lequel son travail n'est pas à remettre en question.
    D'un autre un prof en conflit avec les élèves; les parents et sa hiérarchie (lisez l'article mis par Yana), dont le travail est fortement questionné.
     
Chargement...