Dans la tête d'un socialo-sceptique - Les Chroniques de l'Intranquillité

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Ophelie, le 14 mai 2012.

  1. Ophelie

    Ophelie
    Expand Collapse
    Monarchiste au crépuscule

  2. Deb M.

    Deb M.
    Expand Collapse
    Mrs DiCaprio // Shit a brick and fuck me with it.

  3. Darky-Angel

    Darky-Angel
    Expand Collapse
    ch ch ch ch CHERRY BOMB !

    Ophélie, j'adore tes chroniques!!

    Je suis un peu du même avis que toi, sauf que changer d'air ne me rends plus optimiste que ça. Même si j'aimerais être comme tous ces gens joyeux, mais franchement je n'y crois pas un seul instant. Nous sommes quand même dans une sale situation et ça n'est pas juste le président et les politiques qu'il faut changer, c'est notre état d'esprit à tous. Et puis on a les politiques qu'on mérite...
    Par contre l'overdose qu'on a eu durant la campagne, les 2 tours et les réaction catastrophées de l'aprés élection HELP!
    De toutes façon si l'ami Sarki avait remporté l'élection, ça aurait été pareil, on aurait eu l'apocalypse version socialo...

    Bref à la base je n'étais pour aucun des 10 donc bon... j'avoue que j'étais pas enthousiasmée par le fait de rempiler avec le nain, mais l'inconnu avec "Flamby" ne me réjouit pas plus que ça non plus.

    Cependant j'attends de voir, wait & see comme on dit...

    En espérant que tu ne disparaisse pas comme la playlist du dimanche... snif
     
  4. Kaelooo

    Kaelooo
    Expand Collapse
    Color my life with the chaos of troubles

    Je pense quand même que voter sarkozy ne veut pas dire ne pas savoir faire la différence entre communisme et socialisme et que son programme ne se résume pas à l'interdiction du mariage homosexuel. François Hollande a encore des preuves à faire, tout le monde le dit. Et être sceptique, parce que oui dans un sens c'est son premier poste au gouvernement, je trouve que c'est faire preuve d'un certain bon sens... Je dis pas que je souhaite qu'il se plante. Je souhaite sincérement le contraire ne serait ce que pour nous et j'ai plutot bon espoir mais j'attend de voir.
     
  5. Puppa

    Puppa
    Expand Collapse
    Plus de fil rouge cerise !

    Je cherchais comment dire ce que j'avais ressenti, mais tu l'as déjà fait, merci :top:
     
  6. Fire Ice and Rage

    Fire Ice and Rage
    Expand Collapse
    Definitely waiting for a madman with a box. Scottish, if you please.

    C'est drôle en lisant "socialo-sceptique" je m'attendais pas à ça, là j'ai plus l'impression d'avoir lu "critiques du sarko-hystérisme". Je comprends bien l'intention de généraliser dans l'article pour faire rire, et pourtant, je trouve le tout un peu facile, et du coup plus si drôle. Surtout pour l'éternel "mais comment font-ils pour voter à droite ces gens sont-ils fous ?", argument devant l'éternel pour discréditer toute prise de position (remplacez "à droite" par "à gauche", "au centre" ou "pour les bisounours" et le tour est joué.).
    Voilà, l'article ne me déplaît pas plus que ça, mais j'ai quand même l'impression que c'est juste le best-of des messages anti-droite stéréotypée qu'on a pas mal vu tourner sur les forums de Mad, et ça me déçoit.
     
  7. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    Ca n'est pas ce qui est dit dans l'article, je n'ai pas relevé de tels amalgames. Il est juste question d'énumérer les arguments les plus fréquemment opposés à la victoire de François Hollande, ça ne veut pas dire que tous les sympathisants de droite les partagent. D'ailleurs, le titre c'est " dans la tête d'un socialo-sceptique" , pas dans celle d'un électeur de Nicolas Sarkozy...
     
  8. Aysechoupinette

    Aysechoupinette
    Expand Collapse
    Poulette coquette

    Je ne sais pas vraiment quoi penser de cet article. Effectivement, je serais tentée de répondre "oh mais arrêtez, hein, c'est pas parce qu'on vote à droite qu'on adule le nain, qu'on est homophobe et qu'on est près de ses sous", mais je sais bien que ce n'est pas du tout ce que l'article a voulu dire.
    Moi, j'ai aussi voté pour Sarkozy pour ses idées, mais j'avoue parfois me reconnaitre dans l'article (même si c'est poussé à son paroxysme) et dans ce comportement de socialo-sceptique : oui je doute de Hollande, je ne voulais pas le voir élu, je suis réticente au changement et je me trouve parfois de fausses raisons.
    Mais surtout, ce que je voulais dire, c'est que cette élection et cette campagne en elle-même m'ont énormément déçue. Je ne sais pas si c'est parce qu'on est "en temps de crise", mais oui, effectivement c'est la peur qui domine et qui pousse les gens à dire des tonnes de conneries, tous partis confondus. Je considère aussi avoir voté par défaut, mais pour une première élection, j'ai vraiment la haine. Après les résultats, il m'a fallu des plombes pour me remettre non pas de la victoire de Hollande, mais des réactions de mon entourage. J'ai été effarée de lire les hurlements de joie des socialo (non mais sérieusement, c'est comme ce rassemblement à la Bastille et l'idée de faire la fête : c'est quoi ce délire ? La France ne vient pas de gagner la coupe du monde de foot mais juste un nouveau président, moi je pensais que c'était plus sérieux et solennel comme évènement ...) tout autant que de voir les réactions des sarkosystes ("allez, tous dans un bateau et on se casse", allô ?).
    J'ai halluciné pendant toute la campagne je crois, soit de loooongs mois pendant lesquels les médias nous en ont rabattu les oreilles avec de super débats stériles et bien réglementés, de super émissions idiotes et surtout de supeeer informations telles que : "mais quand donc le président va-t-il se déclarer candidat ? Quel suspeeeeense" ou "Hmmm, enquêtons donc sur la compagne de François Hollande, sa vie est passionnante et les français ont besoin de tout savoir d'elle. Combien de kilos François a-t-il perdu au fait ?".
    Ah, oui, et puis ce qui me saoûlait déjà depuis longtemps, c'était cette haine du président qu'on pouvait avoir (je ne suis pas folle quand même, ce genre de critique va en s'empirant, non ? Je ne me souviens pas que Chirac ou autres aient été autant insultés), qu'on a évidemment retrouvé pendant la campagne (avec les médias en rajoutant des tonnes sur les piques que s'envoyaient les candidats entre eux, ce qui a pour effet de passionner tout le monde ou de lasser, c'est au choix. Je suis de la team "lassée") et c'est ce qui a, à mon avis, conduit à tant de réactions violentes sur les réseaux sociaux notamment, après les résultats : là encore, il y en a tous partis confondus (traiter la moitié de la population de cons et d'inconscients pour avoir voté Hollande comme les pro-Hollande qui exultent : "ENFIN la gauche au pouvoir, on a été tellement brimé ces dernières années").
    J'exagère à peine, mais voilà, je continue de penser qu'on peut être déçu ou heureux pour son candidat, mais il faudrait plus de mesure. Et depuis le début, je crois que ce genre de réaction était à prévoir avec le flan que nous montaient les média et la peur sur laquelle jouaient les candidats.
    Quel que soit mon parti, j'ai trouvé que personne n'en valait la peine, et qu'on a été pris pour de bon pigeons, avec cet espèce de show hollywoodien qu'on nous imposait chaque jour et la pression en découlant qui est montée crescendo jusqu'aux résultats.
    Donc au final, je suis plus démocrato-sceptique (oui, je sais, c'est pas réjouissant) que socialo-sceptique.
     
  9. Morphyne

    Morphyne
    Expand Collapse
    Qui n'a pas eu sa dose ?

    Je reprends un peu ton avis sur le fait, qu'on ai jamais autant critiqué, et insulté, un président, la raison de cela ? il n'a pas tenu ses promesses,
    oui comme la quasi totalité des présidents élus, sauf que lui c'était pire il s'est pris la crise en plein nez,
    j'ai lu pas mal d'article sur des économistes etc, qui d'ailleurs ne comprenait pas ce flot de haine vers un président qui pour eux avait maintenu la france en tant de crise.
    De toute manière cette élection n'était pas voter pour mais voter contre et sa je trouve vraiment dommage de la part des français, qui au lieu de voter pour éjecter quelqu'un, et c'était ca clairement aurez mieux fait de penser qu'est ce qui est le mieux pour la france maintenant en période de crise ?
    Pour ceux qui disent ont triment depuis 5 ans, j'ai voter à droite, je trime depuis 5 ans, je ne fais pas partie de la classe pauvre mais de la classe moyenne, pourtant je ne touche pas beaucoup plus que le smic, mais je n'ai pas le droit aux aides, et j'ai du pour faire à ça retourner chez mes parents parce que je m'en sortais pas entre le loyer, mes frais pour transport pour le boulot, mes impôts etc etc.
    Maintenant je suis chez mes parents, et je vais être maman solo, et là je vais être aider ( alors que personnellement mon salaire va rester dans ma poche! wtf ??)
    Je pense qu'il faudrait aussi penser à nous, la classe moyenne très souvent oublié, et qui trinque que ce soit un gouvernement de gauche ou de droite!
     
  10. Jack Parker

    Jack Parker
    Expand Collapse
    Génie incompris

    On a juste eu quelques piti soucis techniques pour la playlist, mais elle va revenir, promis !
     
  11. Strawberry Fields

    Strawberry Fields
    Expand Collapse
    From teenage wasteland to grown-up boredom

    Pour moi les remarques débiles de certains "socialo-sceptiques" valent les remarques (et insultes) débiles de certains "socialo-enthousiastes" et je trouve qu'aucune des deux catégories ne mérite qu'on lui accorde de l'attention. La bêtise est partout.

    En tout cas félicitations pour ce condensé de clichés, ça doit être un exercice très intéressant ! :)
     
  12. Lyre

    Lyre
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    "Cela n?appartient ni à la droite, ni à la gauche, mais seulement à l?ignorance, à la crainte et parfois aussi à la stupidité."

    Wouhaou.
    Non mais... Sérieusement ?
     
Chargement...