Dans l'hémisphère de ma chevelure - Chroniques de l'Intranquillité

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Ophelie, le 26 février 2012.

  1. Ophelie

    Ophelie
    Expand Collapse
    Monarchiste au crépuscule

  2. Rondeline

    Rondeline
    Expand Collapse
    I think we ought to live happily ever after. 

    Oh mon dieu, les cheveux longs, les expériences capillaires (les teintures à foisons, les atebas) c'est tout moi !

    Mais ça fait déjà 6 ans que je n'ai pas mis les pieds chez un coiffeur, et je suis pas prête d'y aller. Trop peur qu'on coupe trop de longueurs..
    Mes cheveux ne sont pas dans un super état mais c'est moi qui m'en occupe !
     
  3. tomiko

    tomiko
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    alala... moi aussi faut que j'aille au coiffeur mais j'ai tellement pas envie :'(
    on me coupe toujours plus que je ne voulais on me fait des mèches foncés quand j'en veux des clairs et inversement...
    pi l'obligation de répondre à la coiffeuse quand elle fait la conversation (si j'ai emmené un bouquin de 500 pages c'était pour faire comprendre que je n'aime pas discuter lorsqu'on me trifouille la tête c'est clair pourtant non ? ;_; )
    à chaque fois j'ai la même coupe depuis des années quand je sors de là ... j'aimerai changer mais déjà que j'ai peur en demandant la même coupe/mèches je friserai la crise de panique en demandant autre chose.. pi il va falloir supporter un brushing moche pendant 3 jours u_u quand je demande juste de me les sécher on me le redemande 4 fois si on me fait un brush jusqu'à ce que je dise oui .... JE VEUX PAS Y ALLERRRRRRRRRRR :tears:
     
  4. Cerise Cherry

    Cerise Cherry
    Expand Collapse
    "Tous des oeufs"

    Pareil, mes cheveux ont expérimentés plein de choses sauf la couleur permanente mais les atebas, les hénnés, les couleurs en 6 shampoing et les dreds (ne les oublions pas^^). Avec le recul, je les plains je leur ai imposé plein de trucs et en regardant les photos de l'époque je peux dire que ce n'était pas une franche réussite.

    Quand je vais chez les coiffeur c'est uniquement lorsque je vis une crise capillaire comme je dis, c'est a dire que je n'arrive plus du tout à dompter ma crinière et que j'ai des airs de Moufassa après sa chute dans les gorges. MAis même si le coiffeur s'impose j'en ressort toujours les larmes aux yeux ou en colère en me disant plus jamais.
     
  5. Maitsuya

    Maitsuya
    Expand Collapse
    Jack m'a dessiné un p'tit caca !

    Y'a pas de secret, faut trouver LE bon coiffeur. Perso je l'ai trouvé à Auxerre, j'habite à Lille mais dès que je retourne en Bourgogne en vacances j'en profite pour y aller, même si ça va encore, que mes cheveux n'ont pas trop repoussé ou qu'au contraire ça fait 3 mois qu'ils attendaient ça.
    Rien ne me fera aller ailleurs pour ma coupe (par contre pour les couleurs je vais en école de coiffure, c'est vachement bien).
     
  6. doux-le-ciné

    doux-le-ciné
    Expand Collapse
    Détendue

    Tu as très bien résumé ce que je pensAIS AVANT! oui oui avant, avant de trouver le salut en ma merveilleuse Coiffeuse. J'espère qu'elle me suivra partout je pense même à lui construire une maison à côté de la mienne quand j'aurai un métier :worthy: Parce qu'elle est géniale, qu'elle écoute mes envies mais ne me laisse pas faire n'importe quoi, ammène une touche d'originalité quand il y a besoin sans me transformer en Larusso. Le jour où je ne l'aurai plus à mes côtés ça redeviendra une torture... :sad: Finis les shampooings odeurs bonbons, les fauteuils roses de princesse :sad:
    Longue vie à ma coiffeuse!
     
  7. Escape

    Escape
    Expand Collapse
    Hear me roar

    Très bon résumé de la torture !
    Quand je me rends chez le coiffeur, environ tous les 6 mois : une fois après l'hiver parce que mes cheveux sont devenus sec pas beaux horribles (mais en général je peux le zapper) et l'autre en été parce que quand tu vas à la mer et que tu aimes nager sous l'eau et déteste les bonnets faut avoir les cheveux un peu plus court pour ne pas qu'il s?emmêlent. pour en revenir à mon cher coiffeur, à chaque fois c'est la même chose : - Tu veux que je te fasse quoi comme coupe ? (oui on me tutoies c'est plus sympa) // - Euh, dépointer, désépaissir, à la limite couper mais jamais au dessus de l'épaule sinon ça remonte trop parce que je ne veux pas me retrouver avec une coupe semi-affro ou je ne sais quoi.

    J'ai les cheveux bouclés, je les aime mais des fois c'est un cauchemar, petit rappel de cinquième ou un charmant camarade me demander si je cachais du poulet et du coca dans mes cheveux... Je crois qu'il avait fait une overdose de RRrrr.

    Désolée pour le pavé ^^'
     
  8. Myschka

    Myschka
    Expand Collapse
    Connasse cynique

    Je n'aime pas non plus aller chez le coiffeur, parce que dans 90% des cas, on m'impose des choses que je ne veux pas, peu importe à quel point j'insiste. C'est lourd. Le pire, je crois, c'est le sacro-saint brushing...je veux dire, j'ai les cheveux bouclés, alors pourquoi ? pourquoi le brushing ??? si je veux des cheveux lisses je me lancerai dans le lissage brésilien à la limite, mais pourquoi la plupart des coiffeurs et coiffeuses tiennent absolument à me coller un brushing à la Claire Chazal à chaque fois ?

    Le pompon a été atteint le jour où en plus du brushing Chazal on m'a effilé la frange, alors que la mienne est droite et que j'avais juste demandé à ce qu'on me la raccourcisse. Là encore : pourquoi ???

    Puis un jour j'ai trouvé la bonne coiffeuse et les choses se sont considérablement améliorées. Cela dit je n'y retourne pas plus souvent qu'avant (une à deux fois par an), parce que c'est cher et qu'accessoirement mes cheveux poussent hyper-vite : je me fais la frange tous les mois, et je dois couper deux centimètres à chaque fois sous peine de ressembler à un poney shetland.

    (sinon les coupes et les couleurs aléatoires j'ai connu aussi...et Bérurier Noir forever !)
     
  9. Faol

    Faol
    Expand Collapse
    Heavy seas of love

    Je vais faire tache au milieu des autres témoignages, mais moi, j'aime bien aller chez le coiffeur ^^" Après, comme dit plus haut, il faut trouver le bon. Pour ma part, comme je ne sais absolument jamais ce qui pourrait bien m'aller je m'abandonne les yeux -presque- fermés à ma coiffeuse en lui fournissant deux-trois exigences de base et en lui faisant totalement confiance pour le reste, et je n'ai jamais été déçue =)
     
  10. Lenwha

    Lenwha
    Expand Collapse
    Mais nous, on était aussi silencieux que deux morceaux de tofu.

    J'ai trouvé mon coiffeur sur le lieu de ma maison de campagne où je passe mes vacances. J'en ai testé plusieurs dans ma ville. En 45 minutes, c'est bouclé. On te laisse dans un coin le temps du masque. Je ressortais avec une coupe de cheveux qui ne me disait franchement rien.
    Et ce coiffeur, il a pris 1h30 pour mes cheveux. Il les a longuement massé pendant plusieurs minutes (entre 5 et 10 je dirai). Il m'a donné plein de conseils. Il était très précis. Il s'excusait même d'être aussi précis, mais il voulait que ce soit parfait. J'aime !
     
  11. Balkis

    Balkis
    Expand Collapse

    Le mal s'est agrippé à tes cheveux, il faut couper! niark niark niark :domokun:

    J'aime ne pas aller chez le coiffeur. C'est à peu près pareil que tout le monde : j'attend le coiffeur de mes rêves. Mais bon, puisque je n'y vais que très rarement, je risque pas de le trouver comme ça. J'avais déjà dis dans un autre topic qu'en plus de ne pas aimer ça, j'ai une amie qui passe sa vie dans les salons de coiffure (qui adore ça) et qui me persécute pour que "j'entretienne mes coupes", elle garde depuis trois ans un modèle de coupe en photo (qu'elle a pris dans la rue) qui selon elle est fait pour moi.
    Myschka comme tu le dis, POURQUOI toujours un brushing (qui augmente le prix en plus) alors qu'on a les cheveux bouclés? Non une fois c'était même pire, la coiffeur m'a mis une poudre dans les cheveux (le nouveau truc "trop cool" inspiré du shampoing sec) qui m'a fait des tonnes de noeuds, des boucles complètement dégueulasses, le cheveux rêche et sec, enfin bref tout ce qu'on attend quand on va chez le coiffeur...

    Je crois que le pire sont les franges. Aucun(e) ne veut me faire la frange épaisse de mes rêves. Je vous jure que même si je lui demande quatre fois plus épaisse, plus longue, plus étendue, non, je n'ai toujours pas ce que je veux. Ah oui et tous les coiffeurs veulent me faire la frange qui part sur le côté alors que je veux celle de Zooey Deschanel. On dirait les serveurs de Macdo qui te disent direct "Big Mac Frites Coca?" quand tu demandes un menu. Sauf que là c'est : "je voudrais une frange" "sur le côté?".
     
  12. Aamu.

    Aamu.
    Expand Collapse
    L'Âme d'un dragon

    Je suis allée chez la coiffeuse il y a quelques jours, eh bien j'en suis très contente ! ENFIN une coiffeuse qui ne m'a coupé que le minimum (9 cm, mais j'avais des queues de rat... Je me sens toute nue, mais c'est pour la bonne cause !), qui n'a pas cherché à me proposer le super dégradé trop fashion de ouf avec des niveaux de cheveux complètement inégaux-merdiques quand tu cherches à les attacher, qui est pour le henné, qui n'a pas insisté avec sa laque et ses produits coiffants bourrés de cochonneries. Bref, une coiffeuse qui respecte ma chevelure, mes envies, ma conception de la capillarité, et moi, par extension (pouet !).

    (je suis en train de construire un développement dans ma tête sur mon lien au cheveu, mais c'est hyper brouillon, je repasserai peut-être)
     
Chargement...