Dans ta face!

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Matouh, le 4 février 2015.

  1. Matouh

    Matouh
    Expand Collapse
    Je suis le cliché de moi-même

    Salut les Madz!

    Je vous propose un petit topic où on pourrait des "fausses lettres" (qu'on enverrait pas quoi) à des personnes qui nous ont énervé, agacé,... histoire de pouvoir se défouler un peu!

    Je ne sais pas si je suis très clair alors je commence :
    J'aimerai adressé cette non-lettre à mon prof de maths de prépa.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    DirtyBounty24, Melimelofolle, Siya Hakurei et 3 autres ont BigUpé ce message.
  2. Multicolorielle

    Multicolorielle
    Expand Collapse

    eh, trop une bonne idée ce topic ! bon, en ce moment ma vie est un champ de roses donc je n'ai pas de non-lettre à envoyer, mais ça arrivera sûrement bien assez tôt ! ^^
     
  3. Matouh

    Matouh
    Expand Collapse
    Je suis le cliché de moi-même

    Merci @croissant :nod:
    Ben en fait je suis en M1 donc ça fait 2 ans que j'ai pas vu ledit prof mais le cours de finance de ce matin ma fait pensé à lui! =)
     
  4. DirtyBounty24

    DirtyBounty24
    Expand Collapse

    Proposition de lettre :

    A l'attention de mon Voisin Pervers :

    Cher Monsieur qui en apparence semble si gentil dévoué envers ses voisins,

    Sache que depuis ce matin j'ai décidé de te serrer la main quand je te croise et que ce-ci n'est en aucun cas négociable.

    Avant lorsque je te croisais tout seul tu faisais tout pour pouvoir coller ta joue contre la mienne. Moi je n'y voyais rien de bien méchant, me disant (sotte que j'étais) : juste un voisin gentil qui cherche un peu de lien social.
    Jusqu'à cette froide journée d'hiver où je te croise alors avec ta femme. Et là, oh surprise : tu me tends la main pour me la serrer cordialement et froidement. Tiens? Pourquoi ça? Et là ça fait "tilt" dans ma tête (de linotte) : visiblement tu fais partie de ces vieux dégoûtants qui aiment à se frotter contre les jeunettes toutes fraîches. Mais surtout pas devant ta femme, oh non non non!

    Du coup ce matin quand je t'ai croisé seul j'ai tendu la main pour te saluer. Lorsque tu m'as répondu : "Non, bisous!", j'ai rétorqué "Non on se serre la main", ce que tu as fini par accepter...

    Alors sache qu'à partir d'aujourd'hui, non seulement je sais que tu es un pervers, mais aussi un lâche. Et je plains sincèrement ta femme de devoir partager sa vie quelqu'un comme toi. Et surtout ne t'avise pas d'essayer de me faire la bise, car je suis peut être à tes yeux fraîche comme une rose, mais j'ai des épines et la prochaine fois je n'hésiterai pas à te les enfoncer bien profond.

    Cordialement.
     
Chargement...