De l'importance d'avoir de l'imagination

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Christine Berrou, le 5 août 2013.

  1. Christine Berrou

    Christine Berrou
    Expand Collapse

  2. Titien

    Titien
    Expand Collapse

    Merci pour cet article très intéressant ! Perso j'adooore mon imagination et elle ne me quitte jamais. Dès fois j'ai presque l'impression d'être quasiment constamment dédoublé entre "ici" et "là bas". :)
     
  3. FlashForward

    FlashForward
    Expand Collapse
    Comme si j'étais le roi de la pomme de terre, J'envoie la purée!

    Je ne suis qu'amour pour cet article! :puppyeyes:


    (D'ailleurs, moi j'ai déjà imaginé que je couchais avec Boris Vian, sauf que ce n'était pas exactement du sexe, c'était des mots envoyés à la figure. Boris, je t'aime. :jv: )
     
  4. mimimi

    mimimi
    Expand Collapse
    Guest

    Je suis bien d'accord, je trouve ça assez important. Mais à dose modérée. Personnellement ça va à cent à l'heure dans ma tête et je pars vite assez loin, ce qui fait que j'ai une capacité de concentration très faible (entre autres). C'est assez handicapant. C'est bien pratique de pouvoir s'échapper mais j'admets avoir parfois du mal à sortir de mon monde... Les seules activités qui me passionnent sont celles qui accaparent cette imagination (lire des livres et regarder des films en tête de liste). J'ai aussi, du coup, une prédisposition particulière pour les films catastrophes, j'ai du mal à rester sur terre et à ne pas penser "il pourrait arriver ceci ou cela"...
    Je n'arrive pas à canaliser cette imagination dans quelque chose d'utile... Ok on est pas obligé de faire toujours qqc d'utile, mais y a un jour ou je vais devoir rentrer dans le monde du travail et j'espère que je vais trouver un job qui me permet de canaliser cette énergie. Donc je fais partie des gens qui doivent "passer à l'action" !
    En tout cas c'était très intéressant, j'aime l'idée de se connaître grâce à ce qu'on imagine me plait aussi, c'est à creuser ! Merci pour cet article
     
  5. ladydaenerys

    ladydaenerys
    Expand Collapse
    Guest

    J'adore aussi mon imagination, et je me retrouve complètement dès le début de l'article, quand l'auteur imagine ce qui s'est passé, j'adore aussi faire ça sur les lieux historiques, chargés d'histoire *_* (même que j'envisageais de devenir archéologue, mais pas assez de débouchés malheureusement...) et sur un autre domaine, mon imagination me fait voir des dragons de partout x) (dans les ombres, les mouettes et bien d'autres ^^ )
     
  6. Newie

    Newie
    Expand Collapse
    *Pétage de plombs inside*

    Merci pour cet article !:test
     
  7. Moh

    Moh
    Expand Collapse
    Cumberbitch, whovian, potterhead, fannibal, etc.

    Ce cheval à bascule est magnifique *w* J'adore aussi aller dans des lieux et me dire qu'il n'y a pas si longtemps, une famille vivait là, etc. Stephane Bern sommeille en moi.

    Aussi, pour rejoindre (en gros) ce que disait ce cher Carl Gustav Jung, j'ai toujours vu mon art (photos/vidéos aux Beaux Arts, et maintenant dans une moindre mesure collages) et l'Art en général, comme un moyen de catharsis, d’extériorisation de mes pensées.

    L'imagination, c'est magique, et c'est pas Gene Wilder qui me contredira :d

    [img=369x321]http://www.papermag.com/uploaded_images/gene-wilder-as-willy-wonka-1335876825_b.jpg[/img]
     
  8. Poppya

    Poppya
    Expand Collapse
    Chocolate is the answer. Who cares what the question is.

    Merci pour cet article ! :free:

    Il m'arrive souvent d'imaginer des scénarii parallèles à la réalité (souvent catastrophes qui découleraient d'une action que je suis sur le point de produire, ou alors le pur rêve) ou encore plus souvent de partir de la réalité et augmenter le comique des choses, ce qui me fait rire seule... Je me sens un peu folle dans ces moments là alors cet article m'a rassuré^^ Ça m'a donné aussi grande envie de développer encore plus mon imagination au profit de ma créativité. C'est vraiment ce que je recherche en ce moment. Un grand merci ! :fleur:
     
  9. PtitePlume

    PtitePlume
    Expand Collapse

    Franchement sans imagination je n'aurai tout simplement pas survécu.

    Les enfants sont tellement bridés... rêver de choses concrètes, entreprendre au lieu d'imaginer... de créer...  c'est d'une tristesse ...

    Pourtant ils arrivent à dépasser ça. Personne ne peut museler un cerveau débordant d'idées en pagaille, leur enfance. Et c'est ça qui est beau ; )
     
  10. Hurry

    Hurry
    Expand Collapse
    Joyeuse de vivre

    Chouette article :)

    Ca me rappelle un article que j'avais lu sur brainpickings.org (au passage, c'est un site vraiment terrible) "5 Timeless Books of Insight on Fear and the Creative Process" (lien).

    Je m'étais pas mal questionnée par après sur le processus créatif et pourquoi certaines personnes passent à l'action et concrétisent le fruit de leur imagination tandis que d'autres baignent dans un espèce de flou imaginatif qu'ils n'arrivent pas à canaliser en quelque chose de concret. :shifty:
     
  11. Danaëlle

    Danaëlle
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Les gens qui disent qu'ils n'on pas d'imagination me rendent triste.:sad: C'est juste une question de lâché-prise. Ça commence avec des petites choses auxquelles on pense et plus on imagine plus on a d’imagination. L'imagination c'est notre liberté!
     
  12. Danaëlle

    Danaëlle
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Non, lâcher prise par rapport à la censure de l'esprit. (c'est un peu l'histoire du conscient et de l'inconscient)Je parle de divaguer. Mine de rien on se met beaucoup de barrières à soit même. Même dans l'imagination.
     
Chargement...