De rat des champs à rat des villes

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Glouns, le 13 octobre 2012.

  1. Glouns

    Glouns
    Expand Collapse
    Cinéphile accomplie

    Depuis la rentrée, je suis passée d'un village de 700 habitants (des vaches, des chevaux, pas de commerce et pas d'école) à la deuxième plus grande ville de France: Lyon. Forcément, ça fait un choc. Je m'émerveille, ou au contraire, déchante, tous les jours de ce quotidien si différent.
    J'ai eu l'idée de créer ce topic pour les madmoizelles qui comme moi se sentent un peu paumées en ville. Venez nous raconter vos déboires, vos petits victoires, vos découvertes, qu'on rigole ensemble de nos mésaventures !

    Je commence avec une anecdote qui a bien fait rire mes parents: au début du mois de septembre je devais poster une lettre et je m'attendais à trouver une boîte jaune dans mon immeuble, comme on trouve une boîte jaune dans les cidex de chaque village ! J'ai été toute étonnée d'apprendre qu'il fallait se déplacer jusqu'à trouver une boîte jaune dans la rue !
     
  2. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    Mon copain a déménagé il y a 5 ans d'un village de 100 habitants à Paris, mais je crois pas qu'il ait d'histoires marrantes à raconter, je lui demanderai !

    Par contre, dans les villages que je connais les boîtes aux lettres jaunes sont dans la rue, qu'est ce qu'un CIDEX ? Le facteur récupère le courrier chez chaque particulier ?
     
  3. endza

    endza
    Expand Collapse
    Force du Mal

    Mais c'est un topic pour moi ça :fleur:
    Je suis en "ville" depuis maintenant 6 mois.
    Le gros changement déjà, c'est que je ne roule presque plus en voiture, notamment à cause des miliers de feux de circulation et des embouteillages !... Au lieu de ça je me déplace en vélo.
    J'apprécie bien le fait qu'il y ait beaucoup de bars et de l'animation le soir.
    J'apprécie moins les grandes surfaces gigantesques aux heures de pointe !!!
    Ah et il y a tellement de boutique de fringues que je suis paumée entre toutes les enseignes, résultat je ne fais que très rarement du shopping, mon compte bancaire se porte mieux.
    Mais sinon j'ai l'impression d'avoir une vie sociale plus riche qu'en campagne.
     
  4. Lulubie

    Lulubie
    Expand Collapse

    J'ai quitté mon village natal (250 habitants) pour vivre à Lille il y a 5 ans. J'ai mis un petit moment à m'habituer, surtout aux secousses du métro, aux gens bizarres que l'on croise parfois, aux odeurs d'urine dans les coins de rue ou les ascenseurs des stations de métro ou à l'air pollué (je suis allergique). Mais ce qui m'a donné le plus de mal c'est surpporter de vivre dans 10 m2 avec des murs en carton (j'ai une super bonne ouïe). Et franchement entendre tout ce que font et disent mes voisins, ça m'horripilaient au plus au point (j'ai eu des envies de meurtre [​IMG]). Mais on s'habitue vite à la foule, aux magasins...
    J'ai dû rentrer chez mes parents récemment, et je m'ennuie à mourir au milieu des champs, je dois faire 30 km pour trouver un magasin de vêtements décent (comprenez un magasin dont la cible clientèle n'est pas une vieille dame venant faire son shopping avec son cabas à roulettes en revenant du marché).
     
  5. Glouns

    Glouns
    Expand Collapse
    Cinéphile accomplie

    Le cidex c'est le groupement de boîtes aux lettres dans les villages...chez moi il y en a un pour chaque rue.

    Je pense que ce qui est difficile pour moi aussi c'est le manque d'espace. C'est sûr que passer d'une maison de 200m² à un studio de 30m² ça change ! J'ai du mal à supporter le fait de devoir replier mon clic clac pour avoir un canapé, j'aimerais bien ne pas avoir à choisir entre lit et canapé. Et voir des champs à perte de vue me manque aussi. Je supporte mal l'odeur de la cigarette partout combinée à l'odeur de la pollution, et je pense qu'à terme je ne suis vraiment pas faite pour la ville, en fait je préfère faire 15km en voiture pour me retrouver dans une ville moyenne que de vivre dans une grande ville et devoir tout faire à pieds/en transports en commun. Après c'est aussi parce que chez mes parents j'habite à seulement 15km de la ville donc c'est pas une trop grosse distance.
     
  6. Pamplemousse-

    Pamplemousse-
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Je viens d'un village de 700 habitants en Alsace, et il y a un an je suis venue faire mes études sur Paris... Moi, au contraire, la campagne ne me manque vraiment pas du tout. A la limite en été, quand la ville devient un peu étouffante, j'aimerais bien avoir mon jardin et ma grande maison... Mais sinon, je n'ai jamais trop aimé la campagne, j'y trouve les gens trop fermés d'esprit. La ville me correspond beaucoup plus, car j'ai tout le temps besoin d'avoir de nouvelles possibilités, des trucs à découvrir, à faire, des gens à rencontrer. Je ne me suis jamais sentie aussi bien qu'à Paris, et quand je rentre chez mes parents, même si je suis contente de revoir ma famille et mes amis (tous mes meilleurs amis sont en Alsace, même si j'ai beaucoup d'amis ici aussi), je m'ennuie très vite et j'ai hâte de rentrer à Paris. Bref, je ne me vois pas du tout vivre ailleurs en France pour l'instant !

    (Après, l'inconvénient majeur, je trouve que c'est le temps de transport... On met toujours tellement de temps à aller d'un endroit à un autre, c'est très contraignant.)
     
Chargement...