Débrancher en vacances : à chacun sa gestion du stress

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 21 juillet 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. joulic

    joulic
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    Ah ça tombe à pic cet article.

    Pour ma part après qqs jours en Mai sans vraie déconnection, je passe au Total Black Out pour Août, parce que je trouve qu'il n'y a que comme ça que j'arrive à atteindre ce doux état de je-m'en-foutisme teinté d'alcoolémie latente et de cette envie de se réinventer sa vie à l'autre bout du monde :)

    Donc pas de téléphone pro et pas de PC pendant les vacances, uniquement mon perso pour rester joignable pour mes proches mais quand je le choisis. Ca va être le top... Plus que 3 semaines *soupir* :danse:
     
  3. mayuratama

    mayuratama
    Expand Collapse
    Si tu savais... Guest

    Quand je pars à l'étranger, je n'allume que TRES rarement mon téléphone. J'aime bien profiter de mes vacances sans Twitter/Facebook/... Sauf besoin de LINE ou autres Messenger si je dois rejoindre des amis sur place. C'est pas mal de profiter à fond du pays où on est sans se soucier de ce qui se passe chez soi. (La seule chose que je vérifie c'est ma boîte mail sur les ordis des auberges de jeunesse... pour rassurer mes parents :rire:).

    Mon téléphone pro reste éteint pendant mes vacances. Les clients attendront (toute ma boîte ferme de toute façon et je sais qu'il n'y a rien d'urgent à traiter quoiqu'il arrive). Mes vacances sont mes vacances, j'en profite pour me détendre (surtout que dans mon boulot début juillet juste avant les vacances c'est une période très dure physiquement et morale... et non je ne parle pas des soldes XD).

    Mes vacances en France, c'est autre chose. Je fais marcher la 3G (je n'emmène pas d'ordi par contre) parce que je suis accro à Twitter DX (donc le soir je finis toujours par le checker).

    En fait je crois que mon rapport à Internet en vacances est très contradictoire: quand je suis en France, je ne débranche pas (sauf du boulot) et que je pars à l'étranger je débranche complètement.
     
  4. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    Généralement quand je pars en vacances, c'est pour barouder donc je ne prends pas mon pc. Et ça ne me manque pas DU TOUT. En fait je n'y pense même pas. Ou alors juste à l'occasion je trouve un pc pour envoyer un ptit mail à mes proches, mais ça va pas plus loin. (Genre je ne me connecte pas sur FB).

    Pourtant je suis vraiment vraiment accro à internet, ça m'inquiète de plus en plus. :erf:

    Mais à côté de ça, pendant un bon mois je n'avais pas une bonne connexion donc je ne pouvais pas passer mon temps sur le net, et ça ne m'a pas manqué. Le fait de ne pas pouvoir avoir accès à internet joue énormément sur ce "besoin" en fait. Si j'ai internet sous la main, j'ai envie d'y aller, de cliquer cliquer cliquer, mais si y'a pas ben... c'pas grave.

    Mais aussi, bizarrement, quand je sais que je vais bientôt pouvoir me connecter, là je suis impatiente et j'ai hâte.

    Bref, un peu paradoxal tout ça... :hesite:
     
  5. Oblomov

    Oblomov
    Expand Collapse
    Grognard & Hussard.

    En fait je ne comprends même pas les gens qui se préoccupent de leur travail pendant les vacances et qui envisagent la possibilité d'être contacté par leur patron ou leurs collègues pendant cette période, ces gens sont des ovnis pour moi.

    Je dois vraiment pas être corporate.

    Sinon, pendant mes vacances, internet ou pas je m'en fiche un peu, je suis contente de partager des photos de mes pieds dans l'eau sur twitter si j'en ai la possibilité mais je peux aussi m'en passer. Je sais switcher entre le côté récréatif d'internet et son côté plus "aliénant".
     
  6. mlle-stouf

    mlle-stouf
    Expand Collapse
    Dans la lune

    J'ai pas de boulot à ramener à la maison, donc ça me concerne pas pour l'instant ^^

    Quand je pars chez mon copain, je n'existe plus sur internet, je zone cinq minutes le temps qu'il s’éclipse aux toilettes mais c'est tout.

    Quand je suis à l'étranger et que j'ai du Wifi à l'hôtel, souvent je checke le soir dans mon lit quand je suis pas trop crevée, puis aussi voir si j'ai des messages de mon copain via Iphone.

    Mais je ne suis pas hyper accro, si je m'emmerde pas, je n'ai pas de raison d'aller sur le net.
     
  7. Lazzy

    Lazzy
    Expand Collapse

    On est d'accord.
    Et sinon en vacances je me débranche totalement, ça m'arrive souvent de laisser complètement mon portable dans ma chambre toute une journée et de revenir le consulter seulement le soir... Au début ça a surpris mon copain mais il s'y est habitué. :)
    Pour moi les vacances c'est ça, être "coupée du monde", profiter de la vie juste avec les gens qui m'entourent et vivre un peu hors du temps...
     
  8. Vlep

    Vlep
    Expand Collapse

    Effectivement si on a un patron généralement celui-ci s'arrange pour que les choses soient prises en main lors de nos dates de congé, mais si l'on est son propre patron on est parfois obligés de garder contact avec sa clientèle ou ses collaborateurs afin de ne pas délaisser totalement son entreprise :-)
    Pas ovnis, mais indépendant donc ;-)
     
  9. Arthema

    Arthema
    Expand Collapse
    Because I can ...

    Je déconnecte du boulot en vacances parce que pour moi sinon ce n'est plus des vacances.

    Pourtant mon travail est très prenant, je ne suis pas remplacée pendant mes congés. Je donne mes dates de congé dès que je les connais au reste de l'équipe, et je leur répète que ils vont très bien s'en sortir.

    Tout mes collègues sont prévenus que je suis pas joignable, et mon chef aussi. Mon chef me dit toujours: "Mais... si il y a une urgence, je peux t'appeler?" et je réponds: " Oui, mais ça a intérêt à être vraiment très important."

    Résultat: Je déconnecte jusqu'à oublier que j'ai un travail. Et personne ne m'appelle parce que au final malgré tout ils s'en sortent très bien sans moi. Et c'est pour moi le seul moyen de vraiment me ressourcer.

    Retour de médaille: Le boulot non réalisé pendant mes vacances m'attends sagement à mon retour, et je dois mettre les bouchées doubles pour tout faire
     
Chargement...