Découvrez les « freaks » de la nouvelle campagne Asos, qui revendiquent leur différence !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Alison, le 8 septembre 2017.

  1. Alison

    Alison
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    #1 Alison, 8 septembre 2017
    Dernière édition par un modérateur: 24 octobre 2017
  2. 3

    3
    Expand Collapse
    Life sucks

    Je suis heureuse de savoir que si je ne suis ni blanche ni blonde je suis une freak...:rolleyes:
    J'avoue que j'ai du mal avec cette habitude de mettre en avant les particularités des gens pour dire: "eh regardez, nous on accepte même les gros/moches/roux/ petits/handicapés /bigleux/ colorés et on les met bien bien en avant comme au cirque". Pour moi c'est une autre manière de les stigmatiser, et non de les intégrer, comme ils le sont absolument parfaitement dans la vie de tous les jours.
    Mais ce n'est que mon propre avis entièrement personnel hein.
     
    Shadowsofthenight, Pawline, BulleColoree et 32 autres ont BigUpé ce message.
  3. TennanTen

    TennanTen
    Expand Collapse
    Détendue

    Ouais ça fait un peu trop "Oh regardez moi je correspond pas aux standards de beauté je suis exotique" euuuuhhhh..... nan je suis une personne comme une autre avec mon propre corps, mon propre style et ma propre personnalité.
     
    Shadowsofthenight, BulleColoree, 3 et 6 autres ont BigUpé ce message.
  4. Mawika

    Mawika
    Expand Collapse
    *Procrastination mode ON*

    Je venais pour dire la même chose. J'aurais beaucoup plus apprécié la campagne si les modèles avaient été intégrés à une campagne regular, et pas juste hein "oh regardez les gens chelous on les accepte ici"
    Spoiler : c'est comme ca qu'on les place comme anormaux et qu'on continue à créer des complexes sur des corps qui sont fucking TOUS DIFFÉRENTS.
     
    Shadowsofthenight, BulleColoree, Mitzy et 14 autres ont BigUpé ce message.
  5. Natipik

    Natipik
    Expand Collapse
    "L'homme n'est que la masse des maigres résidus restants une fois ôté le chimpanzé ahuri qui vivait en lui." (Terry Pratchett)

    Heureuse d'apprendre que les cheveux crépus, c'est "freaks". :hesite: (je n'ai toutefois peut être pas la bonne connotation concernant ce mot).
    De même que la rousseur.

    Le terme atypique désigne ce qui diffère de la norme. Hors ici la norme, c'est ce qu'impose la société en terme d'image, ou en tout cas ce qu'elle valorise. Mais du coup, si on considère ce qui diffère de la norme comme effectivement atypique, freak, est-ce qu'on ne ferait pas un peu le jeu de la société là ?

    A mon sens ça n'est pas atypique, mais juste pas valorisé. Quand une campagne met par exemple en avant des femmes rondes (je n'aime pas ce terme mais je n'ai pas mieux), ou en tout cas en dehors des tailles standards, on parle justement de campagne plus size, ou body positive, et pas d'une campagne avec des gens atypiques, ou "chelous". Parce que ça ferait bondir, et à juste titre.
    Ou comme si on disait, "regardez, ces femmes sont atypiques elles montrent leur cellulite !"

    Rapport que tout le monde a de la cellulite, qu'il y a plein de roux sur terre, peut-être encore plus de cheveux crépus et j'en passe.

    Perso quand je sors dans la rue avec ma touffe de cheveux, j'ai pas envie qu'on se dise "Woh, quelle femme atypique avec ses cheveux !" ou "Elle est cheloue la dame", je veux qu'on ne tourne même plus la tête vers moi car les gens auront l'habitude de voir ce type de cheveux et s'en tamponneront le coquillard. Ce qui ne les empêchera pas à titre personnel de trouver cela beau ou pas, mais ça ce n'est que leur problème.
     
    Shadowsofthenight, BulleColoree, 3 et 14 autres ont BigUpé ce message.
  6. AngelTen Richard II

    AngelTen Richard II
    Expand Collapse
    Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?

    J'ai pas du tout compris ça comme ça...
    Ça m'a fait l'effet de l'insulte qu'on reprend à son compte pour la revendiquer, comme "queer" par exemple.
    Pour moi le problème est que là, la marque Asos s'approprie ce mécanisme de revendication de la différence par des individus pour faire du marketing. C'est considérer les personnes différentes et qui revendiquent leur différence comme des objets fashion et les utiliser pour vendre. Après on se sent fetichisé. Ça me fait le même effet que toutes ces marques qui font des courbettes à leur clientèle gay et que tout le monde applaudit comme étant si "courageuses" alors que C'est juste pour faire du fric et se donner bonne conscience.
    J'aime bien ASOS mais franchement là, l'usage de la diversité et de la stigmatisation pour faire du fashion, je... non. Quand on fait les choses bien, on met de la diversité dans ses mannequins ok mais on ne clame pas haut et fort "regardez moi je fais des trucs tellement originaux et différents, achetez moi car je suis une marque trop révolutionnaire contre les diktats de la beauté !".
    Du coup moi ça me met mal à l'aise en fait. En tant que personne avec un corps et des goûts pas forcément très "normaux" je me sens utilisé pour vendre des rouges à lèvres à des jolies filles qui contrairement à moi ne se sont jamais fait insulter pour leur look, leur corps, leurs goûts ou leur attitude, et qui vont imiter ces caractéristiques qui font que de mon côté j'ai souffert parce qu'elles n'étaient pas normales.
    Ça ne veut pas dire que toutes les personnes qui consomment ASOS sont comme ça hein. Moi même je consomme. Et cette campagne cible aussi les clientèles aux goûts marginaux mais deso pas deso j'ai pas attendu ASOS pour être freak et c'est pas en me faisant croire qu'ils sont trop friendly que je vais acheter leurs produits.
    (Ps : et oui le terme "freak" est assez fort, potentiellement insultant)
     
    Shadowsofthenight, Coahoma., Tippi et 15 autres ont BigUpé ce message.
  7. leirdan

    leirdan
    Expand Collapse


    Je suis en partie d'accord avec ce qui est dit sur le forum étant moi même concernée (sans entrer dans les détails).
    Cependant il faut nuancer un poil :
    Je pense que justement ces personnes (j'évoque ici la plupart des mannequins atypiques et non pas les Freaks d'Asos car j'y reviendrais après) ont souffert et se servent de leur expérience pour oser se mettre en avant. Si cela peut les aider, pourquoi pas ?
    Malgré l'aspect marketing je suis persuadée que ça a déjà participé à faire changer des mentalités, tout comme ça expose à l'effet inverse. (Mais avons nous attendu pour que des personnes s'expriment sans gêne de nos physiques atypiques ? Les réflexions qu'on ose me faire dans la rue en sont la preuve, si quelqu'un "veut" être blessant il le sera qu'il soit derrière un écran ou non).


    Là où je rejoins ton avis (et les avis donnés plus haut) c'est pour ce point :

    Ensuite vient l'utilisation du mot Freaks, lequel ne m'indigne pas, il s'agit effectivement d'un vocabulaire offensant mais à replacer dans un contexte et qui permet de contraster avec une époque (justement celle des freaks qu'on exposait comme des bêtes) afin de montrer qu'aujourd'hui la diversité peut et doit être montrée dans un contexte quotidien et se placer à pied d'égalité avec nos visuels quotidiens.
    Qui oserait prétendre normaliser les visages/corps atypiques ? Lorsqu'on est directement touché, on est lucide sur notre condition nous n'entrons pas dans la norme et n'y entrerons peut-être jamais donc ça ne sert à rien de se forcer. Les normes évoluent, mais seront toujours présentes. Quand je me fais opérer pour réparer mon visage, j'ai conscience qu'il ne sera jamais celui de quelqu'un n'ayant aucun problème et ce n'est pas ce qui me pousse à le faire. Et donc je ne suis ni fière, ni honteuse de sortir de l'ordinaire.
    Par contre le fait de voir d'autres personnes prendre part à cette exposition permet un léger avancement et ne peut pas aller sans les contraintes liées au monde la monde et la publicité. Là où ça devient malsain c'est quand ça sert des intérêts marketings.
    Mettez nous des personnes atypiques sans en faire des tonnes, de façon banale et l'aspect dérangeant et marketing s'envolera.



    Mais là où cette campagne est étrange c'est qu'aucune des personnes photographiées n'a (à mon sens) de profil atypique, le message de la vidéo est donc à son tour répétitif et banal. La plupart des marques de cosmétiques promettent que "vous serez vous, vous assumerez d'être différent et ça sera une force" rien de bien innovant de la part d'Asos.
    Edit : Ou alors peut-être me suis-je égarée et Asos promeut la diversité ethnique dans quel cas, oui c'est redondant mais plutôt cool quand même.
    Mais bon le terme freaks me laisse dubitative (ou me choque si c'est bien une diversité ethnique qui est mise en avant et non des profils atypiques).
     
    #7 leirdan, 9 septembre 2017
    Dernière édition: 9 septembre 2017
  8. Sadala

    Sadala
    Expand Collapse

    Non mais .... quelle connerie sérieusement !

    Une asiatique ? Des tâches de rousseur ? Des cheveux crépus ?

    C'est ça la "différence" ?
    C'est ça leur notion de "freak ? "

    Wow quelle belle ode à la diversité... ils ont réussi à insulter une grande majorité du globe là...
     
    Shadowsofthenight, Pawline, TennanTen et 12 autres ont BigUpé ce message.
  9. JAK-STAT

    JAK-STAT
    Expand Collapse
    Je viens du ghetto daze

    Ouais c'est comme les mannequins "trop différentes tavu" parce qu'elles ont un quelconque UNIQUE trait physique "exagéré" (par rapport à ce qu'on a l'habitude de voir) et que pour le reste elles ont le type de corps et de visage typiques des mannequins (donc très grandes et minces avec des traits fins)

    Et la fille présentée dans l'article a un visage classique de mannequin, elle a juste des dents en or et les cheveux teints, c'est pas non plus hyper transcendant et révolutionnaire
     
    Shadowsofthenight, TennanTen, Rose Cantel et 7 autres ont BigUpé ce message.
  10. Katemoth

    Katemoth
    Expand Collapse

    @JAK-STAT Surtout que c'est ce qui plait le plus maintenant les mannequins "différentes" et "atypiques". Genre Cara Delevingne qui a des gros sourcils, Charlotte Free ou Chloé Norgaard qui ont les cheveux colorés pastel, des bouches démesurées sur des visages très très fins. il n'y a pas un seul des physiques de cette pub qui ne soit pas recherché en ce moment en marketing.

    Les "vrais" freaks que je m'attendais à voir en fait auraient été des personnes avec un membre en moins, des nains, des pilosités particulières, mais probablement parce que j'associe vraiment le mot au film.
     
    Shadowsofthenight et JAK-STAT ont BigUpé.
  11. JAK-STAT

    JAK-STAT
    Expand Collapse
    Je viens du ghetto daze

    Ouais non mais voilà, tout le monde peut se teindre les cheveux, pour le reste ce sont juste des filles avec un physique de mannequin. Elles ont pas de différence :dunno:

    Moi aussi ! des traits pas fins aussi. Ce serait vraiment différent de voir quelqu'un qui n'a pas un minuscule nez tout droit ou des grands yeux en amande
     
    Shadowsofthenight, TennanTen, Mitzy et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  12. PetiteMénade

    PetiteMénade
    Expand Collapse
    Sans culotte et sans scrupule.

    Ils sont où les Freaks ? [​IMG]
     
    Shadowsofthenight, Pawline, Mitzy et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
Chargement...