Découvrir le sexe opposé grâce à une machine, c'est possible !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 22 janvier 2014.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. une.fille.etoilee

    une.fille.etoilee
    Expand Collapse

    Je cite :
    devenir un mec (cisgenre* ; ou une fille transgenre) pendant 24h ? ».

    (*Un homme cisgenre, ça veut dire que son identité de genre concorde avec le sexe inscrit sur son état civil. Il se sent homme dans sa tête et il est physiquement et civilement considéré comme tel. Dans le cadre de cette question, on peut mentalement remplacer « mec » par « quelqu’un avec un zizi », quoi.)-fin de citation



    soit les parenthèses sont tres mal placées....

    soit etre une fille transgenre est donc une variante de "mec", auquel cas, je m'étouffe en reniant mademoizelle

    quoiqu'il en soit, je cite : "on peut remplacer "mec"  par "quelqun avec un zizi".

    -parce que c'est bien connu, sans zizi, t'es pas un vrai mec.(ironie)
    -parce que la "machine" dont parle l'article n'a pas de raison d'etre si le mec n'a pas de zizi, la preuve, ils sont a poils (j'utilise la aussi l'ironie)

    c'est un article intéréssant, dommage qu'il soit parasité par de si grosses approximations dans les variations et définitions du genre
    ceci est une machine qui sert a explorer le corps de l'autre genre, pas de l'autre sexe....en quoi est-ce important si l'autre a un zizi ou un vagin? pourquoi en parler dans l'article alors que finalement, avoir un zizi ou pas n'entre pas en ligne de compte dans cette expérience?
     
    #2 une.fille.etoilee, 22 janvier 2014
    Dernière édition: 22 janvier 2014
  3. Kwack

    Kwack
    Expand Collapse
    ta maman l'ornithorynque

    @une.fille.etoilee ouaiiiis booooon ^_^"
     
  4. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

    J'ai fait de mon mieux pour être claire sur la définition de cisgenre sans perdre le ton que j'utilise d'habitude. J'ai fait de mon mieux parce que je me suis dit "cette question, quand on me la pose, on me dit "mec". Moi tout ce qui m'intéresse dans cette question là c'est d'avoir un chibre, parce que je suis un peu concon et que je voudrais jouer avec. Mais du coup, il n'y a pas que les mecs qui ont un chibre alors pourquoi je raccourcirai la question à ça, comme les gens qui me la posent ?" J'étais pas obligée mais je me suis dit que j'allais le faire.

    Mais du coup, je suis vachement intéressée : tu décrirais cisgenre comment, toi ? De la manière la plus compréhensible possible et pour faire en sorte que quelqu'un qui n'est pas du tout au courant du terme et qui ne l'a jamais entendu le comprenne ? C'est pas de l'ironie hein : j'essaie d'apprendre. ;)

    Parce que genre, à aucun moment, je dis que sans pénis t'es pas un vrai mec. Je dis juste que moi, comme j'ai pas de pénis, c'est le fait d'en avoir un sur lequel je me focalise quand en soirée, un peu saoul, on me demande ce que je ferai si j'étais un mec. Donc vraiment, rien à voir avec les choses que tu me fais dire.
     
    #4 Sophie Riche, 22 janvier 2014
    Dernière édition: 22 janvier 2014
  5. emillouz

    emillouz
    Expand Collapse

    Je pensais être la seule à dire "pougner" ! SPP je t'aime encore plus! :icon_4laugh:
     
  6. FlashForward

    FlashForward
    Expand Collapse
    Comme si j'étais le roi de la pomme de terre, J'envoie la purée!

    "Surtout, je ferai l’hélicobite. Tellement de fois et tellement longtemps que si ça se trouve, elle se décollerait de son socle, ma bite."



    Mon plus grand rêve. :drama:


    :cretin:
     
  7. Irideae

    Irideae
    Expand Collapse

    Je pense que tu fais une confusion entre la signification du mot français "genre" et le mot anglais "gender". En français, c'est très simple: un mot pour désigner le genre, un mot pour désigner le sexe. En anglais, c'est plus compliqué: "gender" désigne le genre mais ce n'est pas sa seule signification puisqu'il existe deux mots pour désigner le sexe d'une personne: "sex" mais aussi "gender" (d'où les difficultés qu'ont eu à affronter les traducteurs d'ouvrages anglophones sur la théorie du genre).

    Du coup, le gender swap a également deux sens. D'une part un changement par rapport au genre, comme dans cette vidéo où les participantes, des femmes, se travestissent à l'image des personnages masculins de Street Fighter, et d'autre part, un changement par rapport au sexe, comme dans Misfits. Sur cette dernière page, on peut d'ailleurs lire Gender Swapping is the ability to change into the opposite sex.
    On pourrait aussi citer un troisième sens dans le cas de personnes transgenres décidant de passer par une opération et qui, ce faisant, changent non seulement de genre mais aussi de sexe.

    Donc je pense que concernant l'article de @sophie-pierre-pernaut, c'est bel et bien le fait d'avoir deux personnes de sexe différent qui rend l'expérience intéressante. D'ailleurs, à quoi ça servirait d'avoir deux personnes de même sexe, quand bien même ces personnes se travestiraient de façon différente dans la vie de tous les jours (par exemple un homme qui s'habille de façon plutôt masculine et un homme qui par ses vêtements, préfèrerait adopter des codes féminins), puisqu'ici, les corps sont nus ou presque?
    Je trouve au contraire que SPP a toute la légitimité à user des termes cisgenre et transgenre comme elle le fait. Et le mot transgenre qualifie très bien l'expérience en elle-même.
     
    #7 Irideae, 22 janvier 2014
    Dernière édition: 22 janvier 2014
  8. minachka

    minachka
    Expand Collapse

    Et sinon, je dois être un peu concon parfois mais je me demande comment ça se fait que les deux user font les même gestes en même temps?
    Ça me perturbe car s'il y en a un qui est décrété meneur avant l’expérience et que l'autre doit se démerder pour l'imiter, au final ce dernier mets toute sa concentration dans le fait d'anticiper et d'imiter les gestes du meneur et n'a pas vraiment le "temps" de ressentir ou d’être ailleurs pour pouvoir se mettre dans la peau de l'autre.
    De même pour le meneur, si l'imitateur a un peu de mal à suivre, s'il ne voit pas ses gestes au même moment que lui les fait ça doit un peu empêcher la "symbiose".

    :halp:  j'comprends paaaas!
     
  9. kalirhoé

    kalirhoé
    Expand Collapse
    bourreau des coeurs

    je plussoie : une fille transgenre n'est pas un mec, meme si elle a un zizi. c'est pas parce que t'as un zizi que t'es un mec. Mec ou fille ça designe le genre. Zizi ça désigne le sexe.
     
  10. Irideae

    Irideae
    Expand Collapse

    Pourquoi les mots "homme" et "femme" ne désigneraient-ils que le genre? Pourquoi ne pourrait-ils pas avoir plusieurs sens, désigner à la fois l'individu social et/ou l'individu bio? Les deux sens co-existent parfaitement à mon sens, tout dépend du contexte dans lequel on les utilise. Cependant, même en laissant ces considérations de côté et en prenant le terme "femme" uniquement dans son sens social dans ce contexte-ci, dans le contexte de l'expérience, la formule "fille transgenre" employée par @sophie-pierre-pernaut ne pose pas de problème. En fait, je pense savoir ce qui vous a gênées @unefilleetoilee et toi (dites-moi si je me trompe): quand on parle de "femme transgenre", c'est pour désigner un femme (au sens social) née dans un corps d'homme (au sens biologique), et inversement quand on parle d'"homme transgenre". Eh bien justement, c'est exactement le propos de l'expérience: prenons une fille cisgenre, donc une fille dont l'identité de genre est en accord avec son sexe de naissance, et par le biais de la technologie, faisons lui vivre l'impression qu'elle se trouve dans un corps d'homme. Que se passe-t-il alors? Elle vit l'expérience de la transidentité, c'est-à-dire qu'elle est une femme enfermée dans un corps d'homme, donc une "fille transgenre" en tant que le corps qu'elle perçoit comme le sien n'est plus en accord avec son identité de genre de "femme". Voilà, sauf que ça ne dure que 24h.
    Maintenant, je ne l'avais pas vu tout de suite, mais effectivement, en y repensant, le terme cisgenre tel qu'il est employé dans l'article, contrairement à ce que j'ai dit dans mon précédent message, n'a pas lieu d'être. Justement, la fille cis devient un mec pendant 24h mais puisque son identité de genre est "femme", le mec qu'elle devient n'est pas cisgenre, puisque tout ce qu'il a de masculin de son point de vue, c'est son corps.

    Bon j'arrête là parce que réfléchir à toutes ces questions, ça donne mal à la tête. :yawn:
     
    #10 Irideae, 22 janvier 2014
    Dernière édition: 22 janvier 2014
  11. paulette_

    paulette_
    Expand Collapse
    Guest

    Je ne vois pas trop l'intérêt en fait.. :dunno:

    C'est son propre corps qu'on touche ! C'est comme ci on regarde à la TV une personne du sexe opposé se toucher… je n'aurai pas l'impression de vivre son expérience !! :dunno:
     
  12. une.fille.etoilee

    une.fille.etoilee
    Expand Collapse

    désolée, mais je ne vois pas en quoi ce qu'on a dans la culotte rend ou non cette expérience plus ou moins riche. a aucun moment il n'est question de faire cette expérience a poil il me semble?
    a quoi ca servirait d'avoir des personnes du meme sexe...ben c'est bien d'avoir des personnes de genre différent qui importe pour cette expérience, pas de sexe différent....et le genre ne se définit pas a travers nos organes génitaux.
    J'ai l'impression a te lire que certains termes te sont confus. tu mele des gens déguisés, des gens travestis, des gens cisgenres, sans meme parler de gens transgenre....j'ai l'impression que lorsque tu parle "d'homme qui par ses vêtements, préfèrerait adopter des codes féminins", tu parle de femmes travesties en homme.

    quand a ton affirmation : "le mot transgenre qualifie bien l'expérience en elle meme", non, non, et encore non.....tout comme il est dangereux pour un homme de parler au nom des femmes, dangereux pour un blanc de parler des oppréssions des noirs, il est impensable qu'une personne non trans prétende imposer ce qu'es ou non une personne trans.Et puis deja, etre trans, ce n'est ni une expérience transitoire, ni une expérience tout court...Je t'encourage, en toute bienveillance, a te renseigner d'avantage sur le sujet qui, tu verra est aussi intéréssant que riche, et qui, quand bien meme on le vit de l'intérieur, impose une certaine humilité des discours si l'on ne veut froisser personne...
    en fait, cette expérience ne relate pas l'échange de 2 personnes de sexe différents...pour la simple raison qu'a aucun moment, il n'est dit, ni n'est intéréssant de savoir, ce qui y a dans les culottes de chacun.
    il sagit bien d'une expérience d'échange des genres.
    et donc, que l'homme soit cisgenre ou transgenre(ftm) est peut etre a préciser, comme tu l'a fait, mais a ce moment la, on parle d'homme transgenre, et non de fille transgenre (qui ne s'aparente plus du tout a un homme du coup)
    comment je définis cisgenre : quand le genre ressenti est en corrélation avec le genre vécu
    quand a dire que "sans pénis, t'es pas un vrai mec", tu le laisse sous entendre en généralisant le fait que tu remplacerais mec par "quelqu'un avec un zizi". Il existe des mecs avec des vagins, et ils restent des mecs. Et qui plus est, ils auraient tout le loisir de participer a cette expérience en tant que mec sans etre paralisé par leur absence de zizi (zizi biologique s'entend, puisque je ne rentre pas dans les détails opératoires)
     
Chargement...