Des filles à poils sur Tumblr

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lady Dylan, le 12 septembre 2013.

  1. Lady Dylan

    Lady Dylan
    Expand Collapse
    Hazel Tellington

    Ce sujet est dédié aux réactions concernant cette actu : Des filles à poils sur Tumblr.

    Merci d'utiliser ce post pour publier vos commentaires et vos avis
     
  2. Coffeencig

    Coffeencig
    Expand Collapse
    .

    J'ai des poils, et depuis 5jours, je remets l'épilation au lendemain par flemme et nouvelle salle de bain (bah oui il faut que je retrouve une nouvelle technique pratique pour le faire :XD: )
     
  3. Marcelline P.

    Marcelline P.
    Expand Collapse
    Aérodynamique comme une madeleine.

    Moi je trouve que les poils sous les bras chez une fille ça peut être (pas dans tous les cas de figure mais parfois) très érotique ! (Notamment sur la photo de l'article)...Comme quoi le XIXe siècle avait compris pas mal de choses :P
     
  4. yulia

    yulia
    Expand Collapse
    I'm still standing. YEAH YEAH YEEAAH !

    Je suis comme toi, je n'aime pas les épilations intégrales pubiennes.
    Je trouve que ça fait petite fille, pas femme.

    Pour les sourcils pareil, je déteste les sourcils de 0,00001 millimètre de largeur !
     
  5. LaPirate

    LaPirate
    Expand Collapse
    You can't choose where you come from but you can choose where you go from there.

    De mon coté je n'aime pas du tout, mais je ne vois pas en quoi cela fait de moi une fille qui n'est pas révoltée contre tous les standards, diktats, etc .. :)
    Chacun fait ce qu'il a envie de ses poils, et c'est ce coté là que je préfère voir dans ce Tumblr, plutôt que celui qui essaie de dire : " Vous êtes féministes, contre les inégalités, alors arrêtez de vous épiler! "

    It's a free world ! :danser:
     
    eloylö a BigUpé ce message
  6. Tortilla ninja

    Tortilla ninja
    Expand Collapse
    Energie à revendre

    Euh non, il n'y a pas de liberté à garder ses poils. Voici ce que disait une féministe anglaise en 2008 à ce propos

    “No woman is free until every woman is free.” Along the same lines as this truth lies the truth that no woman really removes hair purely for her own pleasure as long as there is still an obligation for women as a whole to be hairless. There is no real truth in the sentence “I shave because I like it,” when that preference is borne solely of social conditioning.

    http://shutupsitdown.wordpress.com/2008/04/07/the-politics-of-body-hair/

    Traduction : Aucune femme n'est libre tant que toutes les femmes ne sont pas libres. Aucune femme ne s'enlève les poils pour son propre plaisir tant qu'il y a obligation pour les femmes d'être glabres. Il n' y a pas de vérité dans la phrase "je me rase parce que j'aime ça", quand cette préférence vient uniquement du conditionnement social.

    Petite anecdote : une lycéenne rentrant en terminales la semaine passée est allée le premier jour au lycée avec ses poils de jambes visibles. Tout le monde s'est moqué d'elle. Des garçons avaient aussi leurs poils visibles, personne ne s'est moqué d'eux. Vous avez dit liberté ?
     
  7. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    J'aimerais vraiment réussir à ne plus me raser les aisselles, mais j'avoue que le regard des autres, c'est juste pas possible... Et perso, je trouve que la transpiration sent + quand on a des poils (mais c'est peut-être juste moi :shifty:)
     
  8. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    J'avais plus de mal à assumer les aisselles que les jambes, mais le jour où j'ai fini par sortir en débardeur, aisselles pas épilées depuis une bonne semaine, je me suis rendue compte que soit les gens s'en foutent, soit ça ne doit pas se voir beaucoup. J'ai pas passé mon aprem les bras en l'air non plus :yawn: mais je n'ai même pas senti le moindre regard s'attarder. J'étais assez agréablement surprise !

    Après ça dépend des gens et des endroits (je suis à Lille et je l'ai aussi fait en Espagne). Je ne le ferai pas tous les jours parce qu'à force d'habitude, je suis quand même plus à l'aise aisselles épilées, mais ça fait du bien de savoir que je peux le faire sans trop craindre le jugement des autres :happy:
     
  9. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    Oui, en fait je crois que c'est carrément que moi qui pense que je risque de me prendre des regards bizarres. Parce qu'après tout, les gens doivent s'en foutre dans le fond. Mais dans ma tête je me dis que je risque de gêner. C'est débile hein. Putain de conditionnement :goth:
     
  10. katnissvsw

    katnissvsw
    Expand Collapse
    Guest

    @Myriam H. @Khalea En fait, j'ai l'impression que ça dépend des personnes.
    Je ne m'épile plus les aisselles depuis pas longtemps.
    Un jour, j'étais dans la cuisine avec ma mère.
     Je devais sans doute chercher quelque chose en hauteur et là, ben , elle a vu mes aisselles non épilées et comme par hasard, elle trouve que ça sent la transpiration.
    Mon père rentre dans la cuisine ( et n' a pas vu mon aisselle ) et bizarrement, il ne sent pas de mauvaises odeurs alors qu'il a un odorat super développé.
    En même temps, ma mère est très sexiste contrairement à tout ce qu'elle peut dire.
     
  11. hybriss

    hybriss
    Expand Collapse
    AmbassadeuZ Montpellier                                                                   Omnia vincit amor Guest

    Je suis une anti poil par excellence, virus donné par ma mère dès mon plus jeune age et je la remercie.
    Je peux pas les poils, vraiment, je trouve que ça fait sale et négligeant. Une fille avec des poils de 30 cm sous les bras, la foret amazonienne et les jambes de yéti c'est impossible pour moi.

    Je trouve ça assez "extreme" de lier cette idée du féminisme avec le poil power. Mais il faut de tous les avis pour faire un monde.

    Après un homme poilu, je ne peux pas non plus, pas de favoritisme pour les filles ou les garçons en ce qui concerne le poil
     
  12. Edern

    Edern
    Expand Collapse
    Plénitude amnésique

    Je me rase les aisselles, et je m'épile le maillot. Pour les aisselles, limite je me sens obligée de le faire, parce que je transpire pas mal et que ça sent mauvais même avec du déo.
    Et pour le maillot, je le fais quand c'est vraiment fourni (parce que ça me fait presque mal enfait)
    Les jambes je ne le fais qu'en été quand il fait chaud (et même, cet été j'ai du m'épiler 2 ou 3 fois en tout). En hiver je m'en fous.
    Sinon je pense que c'est simplement une question d'habitude et de conditionnement aidé par les médias etc. Mais ça rejoint toujours la même idée : quand est-ce qu'on arrêtera de sans cesse se mêler de ce que font les autres...
     
    Chib's et Mizli ont BigUpé.
Chargement...