Des « gaijins » pas tous égaux - Carte postale du Japon

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Laetitia H, le 31 mai 2013.

  1. Laetitia H

    Laetitia H
    Expand Collapse

  2. Gotmilk

    Gotmilk
    Expand Collapse
    Working Girl

    Aaaah trop bien l'article ! Clair, net, bien écrit, bref merci pour cette découverte :fleur:
     
  3. Ka-Pow!

    Ka-Pow!
    Expand Collapse

    Bon je fais ma relou mais parceque cet article mérite des images avec des légendes.

    (cf. motion capture de Tom Selleck)
     
  4. Geek-i

    Geek-i
    Expand Collapse
    Ultimate Bavouze

    Le monsieur moustachu ma perturbé pendant ma lecture ._.'

    Sinon, c'était sympa, mais c'est vrai que cette hostilité ne m'étonne qu'à moitié, quand on regarde dans les mangas/drama et autre, très peu de visage autre que japonnais.
    Mais cette démographie(...on dit ça non?) va leur causé du tors... il y a un article là dessus? Car j'ai lu que quelque manga tentait de rallier les hommes au sexe je crois(car ils y sont très frileux....) enfin, je ne sais plus, et ça m'intéresserais se genre de sujet ^^.
     
  5. Faith.

    Faith.
    Expand Collapse
    A perdu la foi.

    Quand je suis partie au Japon, je m'étais attendu à être mal reçue, surtout par les "anciens" qui sont plus fermés au monde extérieur. Préjugés à la con ahah, ce sont eux qui nous ont les plus aidé, en nous indiquant le chemin sans qu'on demande, en nous guidant à travers les gares immenses pour qu'on trouve le bon métro... et à nous accompagner au poste de police quand on a été volé par des jeunes filles. D'après cette dernière dame, elle l'ont fait parce qu'on était étrangères...
     
  6. Faith.

    Faith.
    Expand Collapse
    A perdu la foi.

    Quand je pensais qu'on serait mal reçue, c'était pas dans le sens où on allait nous cracher dessus quand on nous verrait, mais où on serait ignorées, où on ne se sentirait pas si bien qu'on l'aurais pensé. Au final, j'ai été face à des situations typiques pour les français-es (Paris, Versailles, Moulin Rouge... surtout qu'à l'époque j'étais une "lolita" du coup les nanas dans les magasins s'enthousiasmaient à fond par rapport à Versailles ahah).

    En fait pour le vol, faut voir ça dans le contexte aussi: on était à un concert, devant elles car on avait eu les places avant, elles nous ont piqué nos porte-feuilles dans nos sacs à nos pieds pour les vider (c'est à dire prendre que des pièces inutiles), pour les laisser dans les toilettes après.
    Je pense que c'était un ensemble de choses qui ont fait qu'elles nous on volé, mais ça avait choqué la petite mamie ahah
     
  7. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Bon eh bien ça intrigue cette affaire :yawn: pour illustrer j'ai cherché des films avec des Occidentaux au Japon, et Tom Selleck, l'illustre moustachu, a joué dans un film intitulé Mr Baseball dans lequel il incarne un joueur de baseball américain envoyé dans une équipe japonaise. :happy:
     
  8. MadMoi

    MadMoi
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Il y a encore une autre catégorie ce sont les "hâfu" de l'anglais half (moitié).

    Ce sont des gens comme moi qui sommes issues d'un des deux parents japonais. Dans mon cas ma mère.

    Au niveau de la société les hâfu sont adulés (beaucoup de personnalités et mannequins le sont) lorsqu'on a les "bons morceaux" des deux parents).
    Après ça dépend de comment un japonais "expérimente" le contacte d'un hâfu en vrai:

    - il y en a qui sont admiratifs ou envieux (oulala tu as grands yeux naturellement, tu parles plusieurs langues!...)
    - il y en a qui sont "déçu" de te savoir a moitié japonais ("ah... tu es seulement à moitié française" du genre il aurait voulu avoir un "ami" étranger pour la frime)
    - il y en a qui s'en foutent: ben ouai soit parce que tu es étranger, ou parce qu'ils ont intégré l'idée que les hâfu existent.

    J'ai pas mal d'anecdote à raconter vis-à-vis de mon métissage. Il y en a des verte et des pas mûre...

    Comme la fois où petite ma mère m'avait payé un tour en manège. J'avais choisi de monter sur l'hélicoptère qui monte et qui descend quand on tire ou pousse la manche. Et donc le monsieur vient me voir pour m'explique comment ça fonctionne en anglais! Bien sur incompréhensible, et je lui dit en japonais (je suis bilingue)que je ne comprend pas l'anglais mais qu'il peut me parler japonais.
    Sa réaction: "ah bon!(en japonais, donc il m'a compris)... YOU... you pull for flying!" >_>

    Et ce genre est de situation est arrivé bien plus tard à l'age adulte pour demander un métro à un employé.
    Dans ces moment là je ne sais pas comment prendre les choses: est-ce que ils étaient content de pouvoir "enfin" utiliser le peu d'anglais qu'ils ont appris à l'école et pouvoir dire aux autre "aujourd'hui j'ai bossé en anglais!", ou ils ont un tel mépris pour tout ce qui est gajin qu'il continuent à ignorer que t'es un étranger qui maitrise leur langue en se forçant à parler un anglais horrible?

    Et parfois j'aime bien m'amuser à dire que dans mon pays, je suis une actrice de cinéma :XD:. Je suis crédible, je vous le dit!^^
    T'as vu ma photo de profile?

    Mais pour en revenir à l'immigration, il y a un autre problème qui me dérange vraiment.

    Au Japon, la double-nationalité n'est pas reconnue. Donc tu es soit étranger à 100% ou japonais à 100%.
    On demande aux hâfu de choisir sa patrie à l'age de la majorité.

    Et je peux vous garantir que lorsqu'on vit la France et Japon en simultané et au quotidien que ça soit parce qu'on vit là-bas ou ici, ou qu'une bonne partie de ma famille est japonaise, qu'on a une culture populaire du Japon, que l'on parle aussi japonais à la maison, et que ça se "voit" à ma gueule que j'en suis une aussi), c'est un choix vraiment cruel qu'on nous demande de faire.
    Je me sens déracinée alors que ma mère, ma famille japonaise vivent là-bas. C'est comme si le gouvernement ne me reconnait pas comme fille de ma mère.

    Si je veux travailler là-bas un jour, il me faudra être "sponsorisé" par mon employer pour garantir que l'entreprise à besoin de mon savoir-faire, mon expertise, que ma présence sera un atout pour la pérennité de ses affaires.
    Et en général cela se traduit par: "cette fille a des diplômes, des compétences, de l'expé et en plus elle parle plusieurs langues dont l'anglais ET japonais, un atout incontestable pour communiquer".
    Quand on sait que leur niveau de l'anglais est en dessous du business level.

    Si on nous reconnaissait comme japonais aussi, il y aurait peut-être moins de problème de facture à régler pour l'avenir du pays... Je suis même prête à payer une "taxe" (une idée à moi, je devrai faire de la politique) pour garder ma nationalité.

    Mais malgré tout j'adore ce pays, j'y peux rien, ça fait partie de moi.
     
    I.WAS.HERE a BigUpé ce message
  9. Kiha

    Kiha
    Expand Collapse

    C'est un article intéressant, et en Corée c'est un peu la même chose j'ai l'impression.

    Il y a des manifs anti japonais au Japon faites par des coréens? J'en ai jamais entendu parler.
    J'ai entendu parler par contre des manifs anti Kpop/ Hallyu Wave parce que les idols coréennes ont de plus en plus de succès au Japon.
    Pour continuer sur la communauté (Nord)coréenne au Japon, j'avais vu un très bon film sur ça qui s'appelle "Go" de Isao Yukisada.

    Et sinon, il y a un drama avec Matsumoto Jun qui s'appelle "Smile" et qui parle d'un jeune qui est né au Japon et parle Japonais mais qui a une mère d'origine philipine.
    J'ai pas adoré le drama (trop culcul, je ne l'ai pas fini d'ailleurs) mais ça montrait quand même le racisme.

    Encore sur le thème du racisme, mais qui se passe en Corée cette fois ci, j'avais bien aimé "Bhandobi" qui raconte l'histoire d'un immigrant bangladais en Corée du sud.

    Oh lalala que oui. Le nombre de Coréens qui m'ont dit qu'ils détestaient les chinois parce qu'ils sont "impolis et sales" :-/ J'étais toujours super génée quand quelqu'un me disait ça (surtout quand c'est un bon pote)
     
    #9 Kiha, 31 mai 2013
    Dernière édition: 31 mai 2013
    I.WAS.HERE a BigUpé ce message
  10. Tatsue

    Tatsue
    Expand Collapse

    Si tu traîne du côté du sujet sur les colocs de merde les chinois prennent cher aussi ! XD une amie qui a été en Chine avec son copain métis en a retenu que des horreurs alors qu'elle partait plutôt positive XD "ils sont dégueulasses, pervers et impoli y'a un vieux qui m'a mit la main au cul"
    ça donne envie !
    Pour la manif j'y ai pas assisté moi même mais un ami qui a vu ça a fait circuler photos et vidéos sur facebook j'étais un peu sur le cul... j'ai des amis coréens en France et ils sont adorables :S mais le seul coréen de ma classe est in-su-po-rtable et moi qui espérait avoir plus de coréens que de chinois dans ma classe (déjà parce qu'ils sont plus doués en japonais) je suis servie XD les chinois sont plus sympa !
    Fin difficile de généraliser et j'aime pas trop les allusions raciste que fait mon copain à leurs propos.... je veux bien qu'il y ai des cons mais je supporte pas trop ce racisme assumé ><
     
  11. Kiha

    Kiha
    Expand Collapse

    Tu parles de la manif anti japonaises des coréens au Japon?

    Moi non plus, surtout que je n'ai rien remarqué avec mes voyages/mes connaissances chinoises.
    Puis comme toi, ça m'embête ce racisme assumé!
     
  12. Tatsue

    Tatsue
    Expand Collapse

    Yep !

    Bah les chinois ils ont pas l'air méchant mais un constat que je pourrais faire par rapport à une grosse partie de ma classe de japonais (14 chinois sur 18 élèves) c'est que j'ai vraiment l'impression qu'ils s'en foutent XD mais de façon générale XD genre rien n'est important XD
     
Chargement...