Des garçons ont leurs règles pour la première fois : une expérience hilarante !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 23 avril 2016.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Blondicay_

    Blondicay_
    Expand Collapse
    Plop.

    Je savais pas du tout que la transformation physique des trans leur donnait aussi les règles, je pensais pas ça possible :hesite:
     
  3. Scamandre

    Scamandre
    Expand Collapse

    @Blondicay_ En fait, certains hommes trans ont leurs règles tout simplement parce qu'ils ont un utérus et tout le toutim.
    Les règles sont une affaire de physiologie, pas de genre :happy:
     
    Bananou, Blondicay_, Dysnomia et 12 autres ont BigUpé ce message.
  4. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    @Blondicay_ je crois que l'article parle des hommes transgenre, ceux qui sont assignés filles à la naissance parce qu'ils ont un vagin, un utérus et tout ça. A l'adolescence, ils peuvent très bien avoir des règles si leur utérus est en bon état. Plus tard, ils peuvent choisir de faire une transition hormonale et chirurgicale (je crois sans en être sûre qu'il y a un âge minimum) mais ça n'empêche qu'à un moment de leur vie, ils ont eu un utérus et des règles.

    Oups, doublée!
     
    Blondicay_, Awdrey, Lis et 7 autres ont BigUpé ce message.
  5. Catatonic Sex Toy

    Catatonic Sex Toy
    Expand Collapse
    Night Owl

    En fait, je ne suis pas convaincue par cette mode du "on fait vivre à ceux qui ne les vivent pas habituellement des trucs chiants/oppressifs qu'une partie de la population vit, et après seulement ils comprennent comme par magie". Ils devraient pouvoir comprendre sans ça. :dunno: Je ne suis pas d'accord avec un des protagonistes de la vidéo qui dit à un moment "si on ne vit pas un truc, on ne peut pas vraiment le comprendre". Oui ok tu ne le vivras jamais, mais tu peux prendre du recul sur ton petit nombril et utiliser ton empathie, même si tu n'es pas directement concerné.
    C'est agaçant.
     
    Cléo., Bananou, Dysnomia et 36 autres ont BigUpé ce message.
  6. Khyra

    Khyra
    Expand Collapse

    Je ne pense pas que le risque de fuite dans les vêtements ou la serviette inconfortable soit le truc le plus chiant des règles. C'est chiant mais c'est pas pire que les crampes et les hormones qui t'emmerdent. Leur expérience aurait été plus intéressante si on leur avait collé des petites électrodes au niveau du bas-ventre qui leur enverrait des petites décharges électriques d'une intensité égale à des crampes (qui peuvent varier). Non, je ne suis pas sadique. :cretin:
     
    Bananou, Dysnomia, Chalchiuhtlicue et 33 autres ont BigUpé ce message.
  7. Sill

    Sill
    Expand Collapse
    Choubidoubidouwawa

    Je me dis que si un homme peut facilement respecter notre vécu et ne pas le remettre en question, le comprendre vraiment, c'est une autre histoire. Je ne sais pas, mais par exemple, j'avais déjà discuté avec des sénégalais, je m'étais renseignée (beaucoup) avant d'y partir en voyage, mais jamais je n'aurais pu comprendre leur façon de penser et leur culture si je ne m'étais pas immergée dedans (ça fait très rendez vous en terre inconnue tout ça mais c'est pas le but, je veux juste dire que pour essayer de comprendre quelqu'un, le mieux, c'est quand-même de se mettre vraiment à sa place).
     
    Brocolo, Doodz C., jjul et 8 autres ont BigUpé ce message.
  8. CaraNougat

    CaraNougat
    Expand Collapse
    It's my party, and I cry if I want to.

    L'expérience était tres limitée (mais où est la douleeeur ? Le clou du spectacle !) mais c'était sympa ! Je soutiens à fond la remarque sur le fait qu'il devrait y avoir des tampons et serviettes disponibles un peu partout :top:

    Par contre j'ai été choquée par les fuites. Je ne savais pas que certaines personnes pouvaient avoir un flux aussi important. Je me disais qu'ils exagéraient jusqu'au moment où la femme a dit qu'il lui arrivait aussi d'avoir les cuisses ensanglantées.

    Du coup, ils m'ont aussi appris quelque chose :rire:
     
    Licornichon et Odinn ont BigUpé.
  9. Chess Fenrir

    Chess Fenrir
    Expand Collapse

    Intéressante cette vidéo ! Effectivement, je suis d'accord avec @Sill : on peut compatir ou avoir de l'empathie vis-à-vis d'une situation, mais pour comprendre quelque chose, rien ne vaut l'expérience ;). Même s'il manque la douleur et tout ce qui accompagne les règles, ca peut déjà ouvrir les yeux aux hommes sur ce que vivent les femmes : des tampons et autres protections plus accessibles, ce ne serait pas du luxe !
    Sinon, la vidéo me rappelle un peu celle de deux hommes qui avaient expérimentés les douleurs de l'accouchement :d !
     
    Thedreaming, Doodz C., Aamu. et 5 autres ont BigUpé ce message.
  10. Flo0

    Flo0
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Moi j'aime bien ce que fait Buzzfeed de façon générale. En fait j'ai passé ces dernières heures à m'enfiler une centaine de leurs vidéos et c'est plutôt cool. Les profils sont très larges en terme d'identité de genre, de culture, de couleur de peau, d'orientation sexuelle etc et ils font plein de vidéos cools sur plein de sujets.
    Oui, c'est bien d'avoir de l'empathie et d'être capable de partager avec les autres sans avoir à se mettre littéralement à leur place, n'empêche que dans le contexte de cette vidéo et même si c'est leur travail, je trouve ça intéressant de faire la démarche d'essayer de se mettre "un peu" à la place de l'autre.
    Et j'ai trouvé qu'aucun des mecs avait traversé l'expérience avec mauvais esprit, c'était une sorte de curiosité bienveillante. Ils le disent bien à la fin de la vidéo, ils n'ont expérimenté qu'une toute petite partie de ce que c'est réellement, mais maintenant il comprennent un peu mieux. Peut-être que maintenant, si leur copine/pote/sœur leur dit qu'elle ne veut pas sortir/a besoin d'un coup de main pour aller acheter des tampons/serviettes ou que sais-je encore, il se diront plus facilement "ouais je comprends".

    Je vois un exemple tout con de "se mettre à la place" qui passe des fois par l'expérience : mon cousin y a quelques années s'est cassé les deux pieds. Forcément il a dû passer l'été en fauteuil roulant... Et entre les trottoirs trop étroits et la route pas plate (oui, en fait je n'avais jamais fait attention, mais les routes sont bombées pour évacuer l'eau), il était obligé de rouler au milieu de la route ! (ça se fait de moins en moins maintenant, surtout en ville, mais c'est la galère quand même)
    Est-ce que j'aurais réalisé ce genre de chose si je n'avais pas été personnellement touchée à un moment ou à un autre ? Sans doute pas... Pas parce que je suis quelqu'un d'insensible ou indifférent, il me semble pas, mais parce que je n'y pense tout simplement pas. Si je vois une personne en fauteuil, bien sûr je vais tenir une porte ou aider si besoin, mais avant mon cousin, je n'aurais pas par exemple pensé aux galères de métro dans Paris ou certaines autres villes, ou aux bâtiments publics avec des foutues marches.

    Bref, tout ça pour dire que des fois, expérimenter et partager, ça aide un peu à la bienveillance. =)
     
    Bananou, Thedreaming, Somebody else et 11 autres ont BigUpé ce message.
  11. Ursinae

    Ursinae
    Expand Collapse
    Je suis désolée pour ce que je t'ai dit quand j'avais faim.

    Et les seins durs et douloureux, ils y pensent à ça, hein ?!

    non bon c'est cool leur exp, et ce qu'ils en retiennent. Après ça reste des désagréments très matériels qui reflètent pas la douleur et la sensibilité physique et émotionnelle.
     
    Maia Chawwah et Meligood ont BigUpé.
Chargement...