Des hommes réagissent aux images de leurs copines harcelées

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Naya Ali, le 29 juillet 2015.

  1. Naya Ali

    Naya Ali
    Expand Collapse

    Daredevil., Siriusly Shark et Adios Badmoizelle ont BigUpé ce message.
  2. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    Pour le harcèlement de rue et le fait que dans la vidéo il soit principalement le fait d'hommes racisés, je me permets de citer le post d'une madz que j'avais trouvé très pertinent:
    "ça me fait penser à un article qui était super bien sur le harcèlement de rue : http://clemmiewonder.tumblr.com/post/98134059269/du-caractere-polymorphe-et-multicolore-du-relou-en et qui expliquait qu'en pointant spécifiquement le harcèlement de rue on stigmatisait les hommes "racisés" parce que ce sont plutôt eux qui exercent une domination dans la rue par le biais du harcèlement. Alors qu'en réalité TOUS les hommes sont potentiellement harceleurs mais que les hommes blancs exercent une oppression dans des lieux différents, dans le travail par exemple, et qu'on en parle moins. Du coup quand on parle du harcèlement de rue c'est important de préciser qu'il n'y a pas QUE le harcèlement de rue et que tous les hommes sont potentiellement harceleurs, même les blancs, sauf que les blancs exercent dans des lieux différents que la rue. La rue et le foyer ce sont pratiquement les seuls "territoires" où les hommes "racisés" peuvent exercer une domination (puisque souvent ils ne peuvent pas exercer de domination économique ou dans le travail puisqu'ils sont victimes d’oppressions en tant que "racisés" et que par extension ils sont plus rarement à des postes de pouvoir dans ces sphères là)."

    Je suis assez d'accord avec ça, je me fais harceler autant par des blancs que des arabes ou des noirs par exemple, mais clairement ce harcèlement n'aura pas les mêmes formes ni les mêmes lieux de "prédilections".
     
    #2 adita, 29 juillet 2015
    Dernière édition: 29 juillet 2015
    Christouille, Tippi, LovelyLexy et 42 autres ont BigUpé ce message.
  3. Aguarà

    Aguarà
    Expand Collapse

    Je suis d'accord que c'est méga lourd de dire "respectez les femmes parce que ça pourrait être votre copine". Genre le troisième gars qui dit "Tu es la fille de quelqu'un, la sœur de quelqu'un....je suis sur quelqu'un ferait ça à l'une des leurs, leur mère ou leur cousine, ils n'apprécieraient pas". MAIS WTF STOP, on est pas la fille, la soeur ou la mère de quelqu'un. On EST quelqu'un. Est-ce que c'est si compliqué à comprendre !? Je trouve que les mecs qui disent "je t'insulte pas parce que t'es la fille de quelqu'un" me manquent tout autant de respect et dévalorisent autant ma personne que ceux qui m'insultent. Je déteste quand les mecs disent ça et que les meufs acquiescent joyeusement. On n'appartient pas à quelqu'un et on a le droit d'être respecté de par notre simple statut d'humain (voir d'être vivant) pas de femme appartenant à un homme.
    Pfiouuu ça fait du bien de se lâcher comme ça de temps en temps :P
     
    Christouille, mido, Kand'x et 73 autres ont BigUpé ce message.
  4. Apparemment

    Apparemment
    Expand Collapse

    "Toutefois, comme on a déjà pu le voir dans de précédentes caméra cachées qui dénonçaient le harcèlement de rue, la majorité des images conservées au montage sont celles d’hommes racisés qui harcèlent"
    Je ne suis pas sure de ce que ça sous-entend, mais je trouve ça limite :erf:

    J'approuve également l'initiative dans la mesure où la lutte contre le harcèlement de rue et pour l'égalité hommes-femmes de manière générale, ne se fera pas sans les hommes (comme le soulignait un article récemment). Or, on voit quand même une prise de conscience chez ces jeunes hommes, c'est encourageant :-)

    Je suis tout à fait d'accord avec toi : j'ai envie d'être respectée en tant que personne, parce que je suis un être humain, non parce que je suis la fille/soeur/femme de.
    Simplement, pour cette vidéo, je dirais qu'il s'agit sans doute d'être "pédagogique". Ce serait une voie plus "accessible" pour eux, pour appréhender le harcèlement de rue. A terme, j'espère bien que la prise de conscience s'étendra au-delà de "ça pourrait être ma copine" et qu'on parviendra au raisonnement "je la respecte car c'est une personne". Quand je vois les commentaires que je me prends quand je parle de harcèlement de rue, sensibiliser en y allant par "paliers" me semble être une bonne idée.
     
    #4 Apparemment, 29 juillet 2015
    Dernière édition: 29 juillet 2015
    Lis, MelyKitty, Donoma et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. GabrielleV

    GabrielleV
    Expand Collapse
    Tea Time: Earl Grey Darling

    Je suis d'accord avec adita, le fait qu'il y ait plus d'hommes noirs-américains (je ne comprends pas bien le mot racisé, donc j'utilise le terme américain qui je crois est le plus utilisé par les sociologues et universitaires) n'est pas forcément un acte raciste de la part de celui/celle qui a tourné la video. Ce qu'il l'est, c'est le fait de réduire le harcèlement au simple harcèlement de rue.

    Il faut faire attention aussi a ne pas s'empêcher de pointer du doigt des gens parce qu'ils ne sont pas blancs! Un connard est un connard. Ici, au Royaume-Uni, des milliers d'enfant (filles) se sont fait violées par des hommes d'origines pakistanaises et les autorités ont laissé faire parce qu'elles avaient peur d'être accusées de racisme. Les autorités préféraient parler du problème avec 'les leaders de la communauté', tous des hommes, au lieu de s'en rendre a la justice. Cela a fait un gros scandale l'année dernière. Je ne suis vraiment pas de celle qui détestent le politiquement correct, et je suis moi-même une immigrée et ca me ferait chier qu'on ne parle que des problèmes liés aux immigrés dans les medias. Par contre, le fait de toujours rajouter 'et les blancs aussi', ca me rappelle ceux qui disent 'et les hommes victimes de viols alors' a propos d'articles sur le viol (de femmes). Ce n'est pas en montrant une réalité qu'on oublie les autres! Se focaliser sur la 'race' de quelqu'un, meme pour dire qu'on ne devrait pas, c'est aussi 'raviser'.
     
    Kand'x, Lis, sweetonic et 10 autres ont BigUpé ce message.
  6. Lulae_

    Lulae_
    Expand Collapse
    8 mois de bug sur ce forum, C EST LONG quand même. *DÉSESPOIR*

    Je suis tout à fait d'accord. C'est genre, la meuf orpheline, fille unique et sans attache, comme elle elle n'appartient à personne, c'est bon, vous pouvez vous lâcher. Mais le simple fait que ce soit un être humain qui mérite le respect, non. Il faut qu'on nous place dans un contexte particulier pour réaliser qu'on n'a pas à nous traiter comme ça. C'est quand même fou.
     
    Oh, Lis, Ina-Piou et 6 autres ont BigUpé ce message.
  7. Maud Kennedy

    Maud Kennedy
    Expand Collapse

    Je trouve ça assez insupportable de laisser entendre qu'il n'y a que des personnes racisées(je déteste ce terme mais je n'en vois pas d'autres),d'une,c'est raciste et de deux,ça fausse le problème parce que finalement,ça laisse à penser que ce phénomène est moins courant qu'il ne l'est réellement puisque ça exclue le harcèlement des non racisés.
    Comme l'a dit @daffy duck ,je n'aime pas qu'on fasse appel au côté "protecteur" des hommes et je trouve que ça fait vraiment propriétaire:ça fait genre:c'est pas grave si les harceleurs touchent d'autres femmes mais par contre,s'il s'en prennent à ma femme/soeur/mère/cousine etc... ça ne va plus du tout! On ne touche pas à ce qui m'appartient!
    Bref,c'est assez nul comme concept. N'importe qui peut harceler,peu importe sa "race" et c'est le simple fait d'harceler qui est insupportable,ça ne le devient pas parce qu'il s'agit d'une personne proche.
     
    LovelyLexy, Oh, Lis et 3 autres ont BigUpé ce message.
  8. alita99

    alita99
    Expand Collapse
    On ne devrait pas appeler ça une carte de vote mais une carte de vœux.

    Merci pour l'article et la nuance apportée au propos de la vidéo @Naya Ali

    L'autre problème avec le fait de devoir montrer à son copain la vidéo (même si je trouve ça bien que ce soit fait une fois), c'est qu'on ne peut pas toujours apporter des preuves. C'est vraiment dommage de ne jamais être vraiment crue, toutes les femmes ne peuvent pas apporter de preuves car dans toutes les violences de ce types les prédateurs/agresseurs vont JUSTEMENT se débrouiller pour que ce soit ta parole contre la sienne. J'ai déjà lu pas mal de femmes même ici dire que leur copain ne les croyait pas. C'est triste.
    Je suis quand même contente de voir qu'il y a une progression sur le sujet du harcèlement de rue mais comme l'ont dit certain-e-s 1) il ne faut pas oublier les autres types de sexisme ordinaire/harcèlement et ne se focaliser que là dessus (qui comme par hasard est attribué aux hommes non blancs) 2) d'autre part ça me rend quand même un peu triste car je me dis que dans le cas de viols, de violences, etc on ne peut pas faire le même type de campagne on ne peut pas apporter autant de preuves pourtant il est URGENT qu'on fasse confiance aux femmes.
    Mais bon espérons que le terrain qu'on a réussi à gagner avec le HDR serve un peu à préparer les esprits pour le reste.
     
    Oh, Lis, Anera et 5 autres ont BigUpé ce message.
  9. honeyspoon_

    honeyspoon_
    Expand Collapse

    @Margottine Je ne suis pas d'accord avec toi puisque la totalité des hommes qui me harcèlent dans la rue sont blancs. Mais peut-être parce que je suis métisse ?
     
    Oh, Ursinae, Babitty Lapina et 5 autres ont BigUpé ce message.
  10. Apparemment

    Apparemment
    Expand Collapse

    A titre personnel, c'est ça comme que j'éduque/sensibilise les hommes de mon entourage : je leur raconte ce que je subis au quotidien. J'utilise donc leur attachement pour moi (que je différencie du côté protecteur), la crédibilité qu'ils m'accordent afin de les "éveiller" au harcèlement de rue. Mais il s'agit aussi (et surtout) de les inciter 1) à ne pas nier la réalité du harcèlement de rue, 2) à ne pas reproduire ce type de comportement.
    Est-ce la bonne méthode? Il y a de quoi s'interroger, c'est vrai. C'est un constat malheureux qu'une personne sera plus sensibilisée si elle se sent concernée (comme le disait très justement @Annlee ). Mais instrumentaliser cette réalité afin de dénoncer ne me paraît pas complètement stupide (ça me donne l'impression qu'on se sert d'un aspect sexiste pour le combattre en fait). Pour moi, c'est une porte d'entrée vers la lutte contre le harcèlement de rue : on touche un point sensible => on les attire => ils sont alors acquis à la cause => on remet en place les fondamentaux = je la respecte car c'est une personne, pas parce que ça pourrait être ma copine => on obtient une avancée dans la lutte contre le harcèlement de rue.
    Après, j'avoue que je suis preneuse de tous les autres moyens (non sexistes) permettant d'y arriver.
    Enfin, j'ajouterai que le but premier de la vidéo est de dénoncer le harcèlement de rue, et rien que pour ça, elle mérite d'être saluée.

    Edit: Je suis d'accord avec @alita99 Ce n'est pas "simplement" une porte d'entrée vers la lutte contre le harcèlement de rue qu'on peut avoir ici, mais également une porte d'entrée vers la lutte pour l'égalité hommes-femmes, de manière générale. Je me répète, mais je trouve ça encourageant.
     
    #10 Apparemment, 29 juillet 2015
    Dernière édition: 29 juillet 2015
    Oh, MelyKitty et Donoma ont BigUpé ce message.
  11. Margottine

    Margottine
    Expand Collapse
    Esclave d'une tempête hurlante.

    @honeyspoon_ Franchement je ne sais pas, je pense que ça dépend de beaucoup de choses. Des quartiers qu'on fréquente, des goûts et des couleurs. J'ai remarqué que quand j'avais les cheveux très courts je n'attirais pas du tout le même genre de personnes, et que quand j'étais rousse, je me faisais énormément draguée par des hommes de couleur noire.
    Mais pour le coup ça me rassure ce que tu me dis, parce que je me sentais assez mal de dire que pour moi c'était une vision assez juste.
     
    Oh, MelyKitty et honeyspoon_ ont BigUpé ce message.
  12. Aguarà

    Aguarà
    Expand Collapse

    @Apparemment Je crois qu'il faut quand même différencier le fait d'associer une personne qui nous est proche à un événement pour tenter de le comprendre et être poli avec une femme simplement parce qu'elle a des relations masculines dans sa vie.
    Dans le premier cas, ce n'est pas sexiste et ça arrive à tout le monde. Genre toi qui utilise ton expérience pour expliquer le harcèlement à tes amis, moi qui imagine que ça aurait pu être mon frère dans tel accident de voiture ou tout simplement les copains qu'on vient de voir dans la vidéo et qui se rendent compte de ce que leur copine subit.
    Dans le deuxième cas, ce n'est pas l'émotionnel qui joue. C'est vraiment le fait que la femme aie des liens masculins qui entre en jeu, on ne la prend pas comme une personne à part entière. Ça arrive même à des femmes de dire par exemple à un gars qui la drague "non mais j'ai déjà un copain". Genre "non mais j'appartient déjà à quelqu'un." Alors je sais que c'est parfois plus rapide pour se débarrasser d'un relou que de juste lui dire qu'on est pas intéressé, mais franchement, quand on y réfléchit c'est pas normal... Bref je ne sais pas m'expliquer, je sais pas si tu vois la nuance que j'essaie d'apporter ^^
     
    CamcamD, Oh, Lis et 2 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...