Des pharmaciens refusent de délivrer des contraceptifs, en 2016 : une vidéo choquante de L'Autre JT

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 15 avril 2016.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Miss Witch

    Miss Witch
    Expand Collapse

    J'ai vu ce reportage et je suis toujours aussi choquée et énervée :scream: Ces pharmaciens, je les tarterai avec des chantilly-framboise! Mentir allégrement pour faire peur à des jeunes filles alors qu'ils sont des adultes responsables de la santé...Je suis vénère.

    [​IMG]


    Merci à l'Autre JT, j'espère que la pétition pour que l'émission ne soit pas supprimée par France 4 va marcher!

    Je ne sais pas si des Madz ont vécu ça mais courage à toutes les personnes qui doivent faire à des responsables santé qui refusent de les aider à cause de leurs visions personnelles.
     
    Maia Chawwah, Manea, ~*Galaxy*~ et 10 autres ont BigUpé ce message.
  3. Pomgetswifi

    Pomgetswifi
    Expand Collapse
    Rock'n'roll

    "Vous pourriez l'acheter pour une copine, j'ai besoin d'une pièce d'identité"
    QUOI? Mais et alors, si on vient la chercher pour une copine? Qu'est ce que ça peut faire, qu'on l'achète pour un proche? On devrait les laisser dans la honte et les obliger à garder l'enfant? Oh lala j'pensais pas ça possible des pharmaciens d'aussi mauvaise foi je comprend pas qu'on puisse oser dire ces choses là!! Dans quel monde vit-on
     
    Nionio, leaking_b, Kettu Water-Fox et 27 autres ont BigUpé ce message.
  4. Yzorha

    Yzorha
    Expand Collapse
    Je ne dors pas, je médite

    D'autant que si une personne y va pour toi, du moment qu'il ou elle a l'ordonnance et ta carte vitale, les pharmaciens peuvent rien dire. Quand j'habitais chez mes parents, si l'un de nous allait à la pharmacie et qu'un autre dans la famille avait aussi des médocs à prendre, on n'y allait pas tous ensemble : ma mère (parce que c'était souvent elle ^^) prenait les ordonnances et cartes de tout le monde et hop.
    Et puis merde, s'il y a ordonnance ils peuvent rien dire (à part si effectivement ils n'ont vraiment vraiment pas en stock).

    Puis alors le coup des capotes qu'ils ont pas en stock, genre... Combien on pari qu'un mec qui se présente juste après, lui ils les aura ses capotes !
     
    Tubbs, Maia Chawwah, Nionio et 13 autres ont BigUpé ce message.
  5. Laurigine

    Laurigine
    Expand Collapse

    C'est scandaleux !

    Donc si je suis bien, au-delà du fait que ça me semble un poil contraire à la réalité (je n'ai jamais entendu parler de l'effet abortif de contraceptifs, quelqu'un aurait des infos?) : je vends des produits qui ont un effet abortif ; je ne souhaite pas que les gens avortent. Donc je ne vends pas de contraception...donc il y aura des grossesses non désirées et donc des IVG...
    Gné ? :stare:
     
    Maia Chawwah, Nionio, Manea et 5 autres ont BigUpé ce message.
  6. Marine-lfy

    Marine-lfy
    Expand Collapse

    Bon, j'ai pas lu tout l'article. D'une parce que je suis choquée comme vous et de deux parce que les propos avancés m'agacent aussi. Je suis étudiante en préparatrice en pharmacie. Cela fait donc 2 ans que je travaille en alternance en officine. Et j'ai déjà eu l'occasion de délivrer la pilule du lendemain ou autre contraceptif. On est tenu de délivrer la pilule du lendemain, dans tous les cas, mais nous sommes soumis à beaucoup de contrôle de la part de la secu, donc une pièce d'identité est demandé pour une personne mineure (parce qu'on a pas envie que la sécurité sociale nous enquiquine avec ça et rende ensuite la contraception d'urgence payante pour tous). Passons aux choses qui ont fait que la lecture s'est arrêtée nette. Des informations auprès de pharmaciens honnêtes ont elles été demandées avant d'écrire l'article ? Car oui, il y en a qui fraude, certains font même du trafic de stupéfiant et autres produits illicites et dangereux. Mais enfin, on est pas tous comme ça !!!! J'avoue avoir déjà dit à une demoiselle que c'était potentiellement dangereux de prendre la pilule du lendemain plusieurs fois. Mais c'était sa 4ème pilule en 2 semaines et mon conseil d'aller voir son généraliste ou le planning familial n'avait pas été entendu. Et j'ai réagis comme un parent face à un ado têtu : le chantage.

    Nous sommes des professionnels de santé qui, à la moindre erreur, peuvent être démis de nos fonctions et envoyé en prison. Il y a peu de recul sur toutes les contraceptions et le scandale de certaines générations de pilules ont inquiétés nombre de femmes. Ces mêmes femmes qui sont venues questionner leur pharmacien voir même les insulter car on avait mis leur santé en danger en délivrant une pilule. Comment réagir face à ça ? Nous ne sommes que des interlocuteurs qui avons une certaine responsabilité et pas mal d'inquiétudes face à aux effets de la contraception et face à ces jeunes filles qui viennent chercher une contraception d'urgence fréquemment. Car oui, on ne va pas empêcher quelqu'un de faire ses propres choix et de prendre ce qu'il souhaite mais si demain une étude sérieuse nous montre des effets indésirables et néfastes pour la santé suite à la prise de la contraception d'urgence, c'est sur vos pharmaciens que vous viendrez grogner.

    Ne mettez pas tous les pharmaciens dans le même sac. Enfin, si vous avez un doute, tous les laboratoires possèdent un numéro de téléphone que chacun peut appeler. Ils répondent à toutes les questions.
     
    ultrabambi, chat rond, kimlechevelu et 13 autres ont BigUpé ce message.
  7. miniri

    miniri
    Expand Collapse

    En même temps j'ai presque la trentaine et une pharmacienne à tenté de me culpabiliser de prendre la pilule du lendemain.

    "- comment ça, la deuxième fois de votre vie que vous la prenez ?! Vous êtes irresponsable c'est un schéma qui se répète, vous devriez vous remettre en question"

    Comment dire, la première fois j'avais 17 ans, et ce coup ci on faisait un essai bébé et j'ai dû prendre des antibios, période de fertilité oblige j'ai juste préféré éviter à un potentiel bébé de venir au monde avec des problèmes de santé, mais c'est vrai si on est une jeune femme qui prend la pilule du lendemain c'est qu'on couche à tout va sans préservatif...
     
    leaking_b, Fleur-Bleue, Kaus Australis et 15 autres ont BigUpé ce message.
  8. Marine-lfy

    Marine-lfy
    Expand Collapse

    Je ne sais pas si ça visait mon commentaire mais je n'ai jamais dit ou évoqué le fait qu'une personne qui prends la contraception d'urgence est quelqu'un qui couche à tout vas !! Ce sont très souvent des jeunes filles qui ont peur de dire à leur parents qu'elles veulent prendre la pilule, ou qui ont peur de dire qu'elles ont une vie sexuelle. Et très souvent elles viennent chercher une contraception d'urgence alors qu'elles ont eu un rapport protégé par préservatif, mais elles ont peur.
    (un pharmacien n'est pas là pour juger, si vous prenez le temps de vous intéresser au métier vous verrez qu'on prends même le temps de discuter à part et d'orienter les jeunes filles sur la contraception et leur vie sexuelle).
     
  9. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    @Marine-lfy : mais où vois-tu que je mets tous les pharmaciens dans le même sac ? Je parle bien de « DES » pharmacien•nes, ceux du reportage, ceux qui refusent de délivrer des contraceptifs. Pas LES pharmacien•nes en général.

    Je ne sais pas si tu as regardé la vidéo, ou le reportage en entier, du coup. Il y a bien des raisons légitimes de poser des questions, mais ce n'est pas du tout ce qu'on voit dans ce reportage ! Ce sont des comportements abusifs, sanctionnables. Non seulement il ne me viendrait pas à l'idée de mettre tous les pharmaciens dans le même sac, mais en plus, je considère que ces gens-là en particulier ne méritent pas de continuer à exercer ce métier.

    Et si ce reportage (et cet article) choquent autant, c'est bien parce que, personnellement, je n'aurais jamais, jamais imaginé que DES pharmacien•nes puissent refuser de délivrer des contraceptifs, pour des raisons idéologiques (pour des raisons médicales, c'est normal, c'est leur métier aussi.) C'est ça qui choque. Que ça puisse exister en France, alors que j'ai totalement confiance dans l'éthique et le professionnalisme des pharmaciens.
     
    Xarybde, katia2912, Nionio et 28 autres ont BigUpé ce message.
  10. Sandra-b

    Sandra-b
    Expand Collapse
    Embauchez-moi !

    Certes, mais il y a une différence entre essayer de raisonner une personne qui apparement prend totalement à la légère la contraception (malgré tes multiples recommandations) et mentir d'emblée à quelqu'un qui prend peut être la contraception d'urgence pour la première fois pour une raison X ou Y en lui disant que ça peut la rendre stérile.
    Refuser d'emblée de fournir une contraception d'urgence, alors que c'est interdit, ca me donne le sentiment que certains pharmaciens se permettent de juger la personne qu'ils ont en face d'eux au même titre que certains médecins jugent les personnes qui demandent des IVG. Et je trouve ca vraiment pas professionnel de juger sans savoir à qui on a à faire.

    J'étais au planning familial justement pour une consultation et avant, lors d'une table ronde "contraception", sur les 5 filles / femmes qui étaient présentes dans la salle, y'a quand même 2 jeunes filles qui ont annoncé que lorsqu'elles avaient eu besoin d'une pilule du lendemain, leurs pharmaciens les avaient fait payer... 10 euros ! Et elles étaient mineures...
    Elles avaient l'air parfaitement sérieuses et loin du cliché de l'ado imprudente et insouciante (et même si ça avait été le cas, que c'était 2 jeunes écervelées, il n'empêche qu'elles ont quand même le droit à la pilule du lendemain !)

    De toute façon, je ne comprend pas pourquoi est-ce que vous vous faites enquiquiner par la sécu concernant le fait de délivrer la pilule du lendemain alors que la loi dit clairement que vous pouvez la délivrer gratuitement sans demander de pièce d'identité. C'est absurde. Du coup, je comprend bien que la pression et la responsabilité retombe sur les pharmaciens, mais c'est pas logique.
     
    #10 Sandra-b, 15 avril 2016
    Dernière édition: 15 avril 2016
    Manea, Kaus Australis, Casspinosaure et 13 autres ont BigUpé ce message.
  11. 2LE

    2LE
    Expand Collapse

    Mon copain est pharmacien et il m'a dit que justement, normalement aucune pièce justificative n'est demandée :) Et du coup il la donne gratuite à toutes les femmes parce que c'est pas parce que t'as plus de 18 ans que c'est à toi toute seule de payer une contraception d'urgence (surtout que la plupart du temps, c'est pas fait exprès juste pour creuser le trou de la sécu...)
     
    m.camille, Nionio, leaking_b et 23 autres ont BigUpé ce message.
  12. miniri

    miniri
    Expand Collapse

    @Marine-lfy
    tu n'étais pas visée il s'agissait uniquement de ce que la pharmacienne à qui j'ai eu affaire véhiculait.
     
    Biscottine et Hellaraun ont BigUpé.
Chargement...