Des planches du Projet Crocodiles jugées trop sensibles pour… sensibiliser correctement

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 25 novembre 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. solila

    solila
    Expand Collapse

    Je me souviens avoir été vraiment très perturbée par la planche sur le viol conjugal...Rien que de revoir les quelques images ça me fait froid dans le dos...L'embêtant c'est que oui c'est ultra violent psychologiquement mais en même temps il s'agit de la réalité, c'est pas une expo pour discuter de licornes et de papillon...
     
    .Paz, Lemon Curd, katnissvsw et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. Whouhouhou

    Whouhouhou
    Expand Collapse
    Vsio budet khorosho !

    J'aimerais en savoir plus sur le cadre où ça aurait dû être présenté, car je serais super choquée de voir ça dans un lieu public, où ça pourrait être vu par des enfants / jeunes pas en âge de comprendre de quoi il s'agit, et sans l'encadrement nécessaire :eh: C'est hyper violent ! C'est la réalité, il faut dénoncer, il faut sensibiliser, mais pas n'importe comment...
     
    Anthrax et Balakazam ont BigUpé.
  4. Morrigan

    Morrigan
    Expand Collapse
    Guest

    "Un mois plus tard, le projet revient devant le bureau de la commission qui l’enterre alors définitivement au grand dam des élus socialistes. Ceux-ci prétendent avoir entendu une élue UMP, Laurence Katzenmayer, dénoncer la « vulgarité » et le « caractère immoral » de la bande dessinée"

    Laissez-moi vomir.
    Mesdames, si vous vous faites violer ou autre, ne dites surtout rien. Oui, certains combattront la culture du viol, illustreront la réalité. Mais cela sera vu comme "vulgaire" et "immoral".
    Exposez-les dans un musée si ça vous chante, dans un endroit clos. Mais exposez-les!
    Arrêtons de se voiler la face, de fermer les yeux. Oui, tout ça est choquant, mais réel.
     
    Egao, puc, Lullabye et 15 autres ont BigUpé ce message.
  5. BE_S

    BE_S
    Expand Collapse
    Je suis mal à l'aise avec mon identité capillaire ...

    Je suis d'accord avec les personnes demandant à savoir dans quel lieu et à quel public devaient être exposées ces planches.
    Il est vrai qu'elles auraient pu choquer ou du moins être incomprises, par les enfants notamment.
    Maintenant, il me semble exagéré de les avoir fait retirées, dans la mesure où un public averti aurait pu les voir, bien qu'elle n'en restent pas moins très frappantes.
    Il s'agit là du véritable dilemme de la communication sur ce genre de sujet de société : ne pas trop en dire au risque de ne pas être entendu, ou bien montrer la vérité et faire face à un rejet ?
    Bien sur, ce n'était pas là un objet de communication au sens où on l'entend couramment, mais le problème de fond est le même.
    Pour autant, selon moi, à un moment donné il faut bien prendre conscience du problème et arrêter de minimiser ces comportements. Oui, le harcèlement et la violence faite aux femmes (et aux hommes aussi d'ailleurs) font partie de notre quotidien, et non, nous n'avons pas à fermer les yeux dessus et à les accepter.
    Enfin, en ce qui concerne le fait de choquer les enfants, il serait à mon avis important dès le plus jeunes âges de leur expliquer ce qui se fait ou pas en terme de relations hommes-femmes. Si dès petits nous minimisons ces jeux de domination (surtout dans les cours de récré), ce n'est pas une fois adultes qu'ils changeront leurs comportements.
     
    katnissvsw et PieMaker ont BigUpé.
  6. Aethelflaed

    Aethelflaed
    Expand Collapse

    Et avez-vous lu les commentaires sous l'article du monde ? ._. C'est violent.
     
    .Paz, Balakazam, Dame Andine cogite et 4 autres ont BigUpé ce message.
  7. Triss

    Triss
    Expand Collapse

    Il y a plusieurs choses qui me choquent dans cette démarche.
    D'une part, les arguments utilisés par l'élue. Ce qui m'interpelle par dessus tout, c'est qu'elle qualifie ces planches de "vulgaires". C'est une insulte faite aux jeunes femmes qui ont témoigné. C'est, encore une fois, comme si on les accusait elles d'avoir fait quelque chose de mal, comme si ce qui était arrivé, et par dessus tout le fait qu'elles osent raconter était finalement de leur faute. Ce qui est "vulgaire" et "immoral", ce sont les actes subis par les personnages, pas les planches en elle-mêmes ni le travail de l'auteur !

    Ensuite, bien sûr, ces planches sont très difficiles à lire, presque insoutenables (notamment celle qui concerne le viol conjugal). Mais la censure est la dernière des réponses qui doit être apportée dans une démocratie, encore plus quand l’œuvre ne comporte aucun message interdit par la loi.
    A la rigueur, j'aurais pu comprendre qu'on place les planches en hauteur de manière à ce que les enfants ne puissent pas la voir, avec un message d'avertissement sur le contenu des planches à l'attention des adultes. Libre à eux ensuite de décider si leurs enfants peuvent voir les planches. Mais pas la censure !

    Plus on parle de questions relatives aux droits des femmes, et plus j'ai l'impression que c'est aux paroles machistes et rétrogrades qu'on donne droit de cité. Tout cela m’écœure et m'attriste, vraiment.
     
    #7 Triss, 26 novembre 2014
    Dernière édition: 26 novembre 2014
    velma, puc, Zomëi et 12 autres ont BigUpé ce message.
  8. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    C'est vraiment bizarre toute cette histoire !.. :hesite:
    Ils auraient pu :
    - ôter seulement les deux planches problématiques (ce qui ne m'aurait pas forcément convenu, mais au moins ça laissait de la visibilité au Projet Croco)
    - les mettre en hauteur ou les masquer aux enfants d'une manière ou un autre (bien que je rejoigne totalement @Ghost wind : quand il s'agit de montrer des enfants faméliques ou bien la fameuse photo du vautour attendant la mort d'un enfant... alors là, c'est pas grave : ça montre une réalité qu'il ne faut pas oublier, ça sensibilise, voire "c'est de l'art" .......... :neutral:)
    - assumer (quelle idée :lol:)

    C'est contre-productif, totalement pas en accord avec le principe même de la journée fêtée ce jour-là, c'est limite de la désinformation.
    Mais POURQUOI est-ce autant un sujet tabou ?

    Ah mais non suis-je bête, c'est parce que ça remet la faute sur "les hommes", et ça... :rolleyes:

    Et le pire c'est que je suis sûre qu'une majorité de gens ne voient pas le problème de cette censure. (Hélas, le monde n'est pas constitué que de madmoizelles :drama:)
     
    BouseuseRaffinée, .Paz, Eugenye et 4 autres ont BigUpé ce message.
  9. Axolotlo

    Axolotlo
    Expand Collapse

    Mis à part la bêtise de la mairie de Toulouse dans cette "affaire", les commentaires postés en dessous de l'article du monde sont tout aussi déplorable, voir bien plus. A croire que les gens ne comprennent pas que ce n'est pas une généralité sur les hommes qui est faite ici mais bien des faits qui se sont déroulés avec certains hommes qui pourraient tout autant être des femmes. De plus ces commentaires mettent la faute sur les femmes qui sont « toujours de pauvres créatures martyrisées (mais néanmoins fortes et indépendantes, puisqu’on vous le dit) » d’après un auteur de commentaire.
    La bêtise humaine est affligeante.
     
    OpiumDiary et Dame Andine cogite ont BigUpé.
  10. Morganamx

    Morganamx
    Expand Collapse

    Ne jamais lire les commentaires dans le monde, JAMAIS X__X...
    Profond dégout de l'humanité...
     
    Dame Andine cogite a BigUpé ce message
  11. Lilou la licorne

    Lilou la licorne
    Expand Collapse
    Wit beyond measure is man's greatest treasure.

    Je suis bête. Je suis allée en lire quelques uns. Mes yeux saignent. J'ai vomi dans ma bouche. :sick:
     
    puc a BigUpé ce message
  12. Eugenye

    Eugenye
    Expand Collapse

    A croire que c'est mieux de cacher les faits, de culpabiliser et d'insulter les victimes. ça me rend malade. ><
    Je ne trouve pas leur argumentation valable. La réalité n'est pas toujours jolie à voir et on voit souvent pire dans les médias, même les enfants.
    Bref, je suis déçue.
     
Chargement...