Destruction d'invendus dans les chaînes de prêt à porter

Sujet dans 'Forum Mode' lancé par KittyKiller, le 9 janvier 2010.

  1. KittyKiller

    KittyKiller
    Expand Collapse
    Penistration Crew

    J'avais envie de vous faire partager cet article du NY Times qui relate la destruction quasi systématique des vêtements invendus dans certaines chaînes de prêt à porter aux Etats Unis. Je ne sais pas si cette pratique est locale ou mondiale mais c'est un sujet sur lequel l'information mérite d'être relayée. Je n'ai pas franchement envie de réagir pour le moment, d'un côté je suis indignée mais en même temps ça ne m'étonne pas plus que ça. On a pas mal parlé dans les médias ces dernières années des chaînes de grande distribution qui jettent des produits alimentaires invendus toujours commestibles, et des communautés qui se nourrissent exclusivement de ces 'déchets'; la différence ici, c'est que les produits sont détruits de manière à ce que personne ne puisse les récupérer pour son usage personnel. La crainte d'une revente en circuit parallèle et d'un profit privé semble être à l'origine de cette pratique.
     
  2. Manoa

    Manoa
    Expand Collapse
    --

    Ca ne métonne vraiment pas...

    "la différence ici, c'est que les produits sont détruits de manière à ce que personne ne puisse les récupérer pour son usage personnel"

    Non, les magasins en général détruisent totalement la nourriture invendu. Ils les aspergent de produits ménagers, détergents et tout le reste pour que personne ne puisse se servir. Je ne sais pas si tout le monde le fait mais je sais que chez une certaine enseigne ils le font, je connais quelqu'un qui y a travaillé.

    Donc même si je reste indignée par rapport au fait que l'on puisse détruire des amoures d'habits, je le suis pas moins quand je pense à tout ces gens qui meurent de faim et à ces imbéciles qui détruisent, détruisent, détruisent des tonnes de nourriture.
     
  3. HELLAUDREY

    HELLAUDREY
    Expand Collapse
    becassine c'est ma copine

    concernant les vetements, a la limite je m'en fou umpeu, mais pour la nourriture ca me rend folle et je ne comprend vraiment pas le fond du pourquoi de cette pratique... ca ne leur couterait rien de donner a ceux qui n'ont pas grand chose et qui sont dans le besoin...

    ils ont peut etre peur qu'en donnant les gens n'achetent plus trop et attendent que ca leur tombe dans la bouche, et donc que ca reduise leur bénéfice.. ma foi.. va comprendre..
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Que ça soit les vêtements ou la nourriture, ça me choque tout autant ! Il y a des gens qui meurent de faim, mais il y a aussi des gens qui meurent de froid...
     
  5. Russell

    Russell
    Expand Collapse
    Tête d'ampoule

    (Et les même nous vendent leurs T-shirts en bambou et leur jus d'orange bio qui se conserve 2 jours, en nous culpabilisant.)
     
  6. KittyKiller

    KittyKiller
    Expand Collapse
    Penistration Crew

    OK, merci pour cette précision! Il me semblait avoir lu ça quelque part mais je n'étais plus sûre et je croyais confondre avec les agriculteurs qui détruisaient leurs récoltes suite aux quotas. Enfin, comme tu dis tout le monde ne doit pas le faire puisqu'il y a des freegans dans plusieurs pays, c'est peut-être plus répandu en France? Quoi qu'il en soit, à votre avis, quel type de mesure pourrait endiguer ce phénomène? Prises à quel niveau? J'ai l'impression que cette médiatisation aura des effets positifs, les enseignes se devant de réagir, mais cela risque d'être trop ponctuel et uniquement formel, comme les engagements de H&M et Nike suite aux scandales des sweatshops. N'y aurait-il pas une solution plus globale?
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Par rapport aux aliments jetés, s'ils sont recouverts de détergents etc. c'est pour éviter que les personnes qui les récupèrent soient malades (et qui pourraient se retourner contre l'enseigne). Je parle pour les enseignes type McDo qui jettent les produits qui ne sont plus bons, pas pour les hypermarchés qui jettent alors que les dates de péremption ne sont pas dépassées.

    Par rapport aux vêtements, je ne sais pas trop quoi en penser, j'imagine que retourner les invendus/abîmés doit coûter cher et c'est ce qui motive à détruire, plutôt qu'à donner (coût de logistique, stockage etc.) ? Ils pensent peut être que les fashionistas préféreraient payer les vêtements encore moins cher si elles pouvaient les trouver à Emmaus par exemple ?
     
  8. IndianSummer

    IndianSummer
    Expand Collapse
    Working Girl

    Il me semble que cette pratique est aussi répandue en France. Enfin du moins je sais que dans pas mal de boutiques ils le font.
     
  9. milotonh

    milotonh
    Expand Collapse
    Working Girl


    Damsel je suis vraiment désolée mais je ne suis pas d'accord avec ce que tu dis concernant les enseignes type Macdo (par contre pour ce qui est des magasins d'alimentation je pense que l'on se rejoint), les grandes enseignes alimentaires ou les fast food (je sais de quoi je parle j'y ai travaillé) détruisent les produits avec des produits chimiques type javel ou détergent pour éviter que le personnes ne fouillent dans leurs poubelles et n'achetent plus, c'est malheureux mais c'est comme ça. Surtout ils en ont rien à faire que quelqu'un puisse tomber malade (beaucoup de ces enseignes vendent des produits dont la chaine du froid à été cassée par exemple ou bien des produits censés être au rayon frais qui attendent dans d'autres rayons et qui a fortiori peuvent "tourner") avec ces produits "périmés" oui je met bien des guillemets parce qu'il a été prouvé que les produits dépassant la DLC sont toujours propres à la consommation, cependant ils ne peuvent (en principe) ne plus être vendu. Ca ne vous est jamais arrivé de manger un yahourt une semaine après la date de péremption? Moi si (et je suis sure de ne pas être la seule dans ce cas) et je ne suis absolument jamais tombée malade à cause de ça. Non, si les grandes enseignes alimentaires détruisent les invendus c'est tout simplement par simple égoïsme. Concernant les restaurants (type fast food) je ne sais pas si tu as remarqué mais au dessus des burgers par exemple il y a toujours un numéro (quand ils sont dans le bin, l'espèce de mâchine qui les garde au chaud), pour avoir travaillé en cuisine quelques fois je peux te dire que les managers, voire les directeurs te demandent de changer plusieurs fois le numéro pour éviter de jetter (surtout en heures creuses) donc pour un hamburger qui doit être mangé (ou plutôt vendu) sous 10minutes, parfois il reste une heure, idem pour les frites.

    Ensuite pour les vêtements c'est la même chose, ce n'est pas pour les coûts de retours qu'ils se soucient mais pour les clients qu'ils pourraient perdre. Une fois de plus pour avoir été vendeuse pendant un temps dans une très grande enseigne que vous fréquentez surement presque toutes, lors de la reception des cartons il y a souvent une facture, figurez vous qu'un carton d'environ 70pièces revendues entre 20€ et 70€ ne coûte que... 11,50€ (vraiment la plupart du temps) alors je vous laisse calcuer les bénéfices qu'ils font. Admettons que dans chaque cartons il y ai 3/4 pièces qui seront invendues, pour eux c'est une perte de chiffre énorme! Alors bon les frais de renvoi ils s'en moquent un peu, ils préfèrent soit garder les invendus d'une année sur l'autre et les ressortir pendant les soldes (vous avez toutes déjà vu des très vieux trucs dans les rayons pendant les soldes) soit les renvoyer à l'entrepot pour que le siège les revende à des magasins de destockage, soit détruire les vêtements.
    De plus pour en revenir au fait que certaines enseignes de l'habillement détruisent des fringues invendues, cette pratique est aussi très utilisée parce que, et c'est très courant, certaines personnes récupèrent ces invendus (soit directement dans les poubelles, soit et c'est plus choquant, à la croix rouge ou autres assoc) pour les revendre!! Donc je pense que les magasins souhaiteraient se protéger de ce traffic et là Damsel je te rejoins quand tu dis qu'ils ont peur que les fashionistas se fournissent non plus chez eux mais chez Emmaüs par exemple ou tout simplement dans les marché.

    Voilà, donc peut être que nous avons toutes les deux raison et j'espère que tu as raison sur le fait que certaines enseignes détruisent des marchandises pour éviter que les personnes qui fouillent dans les poubelles ne tombent vraiment malades, cependant les grosses enseignes se soucient plus de leurs bénéfices que êtres humains qui se trouvent dans l'incapacité de se nourir ou de s'habiller.


    P.S: bon courage à ceux qui ont lu mon post ^^ on dirait limite une dissertation :d
     
Chargement...