Diglee, les harceleurs et les passagères du métro

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Diglee, le 2 juin 2014.

  1. Diglee

    Diglee
    Expand Collapse
    DessineuZ madmoiZelle

    Isidora a BigUpé ce message
  2. noryam

    noryam
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    Un grand bravo Diglee!!:cheer:
     
  3. Mlle_C

    Mlle_C
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Bravo Diglee, tu as fais ce qu'il fallait! Et merci pour ton article.

    Je sais pas vous, mais le harcèlement de rue que je peux subir ne s'arrête même pas lorsque je me balade dans la rue en compagnie de mon copain. Ce qui a un certain avantage: Lui est un gentleman, mais il prend ainsi conscience de ce qu'est le harcèlement de rue, et se demande souvent comment, nous les filles, on fait pour tenir le coup... Ca fait un soutient supplémentaire, c'est rassurant et motivant pour se dresser contre les agresseurs, et si ca part en vrille au moins j'ai un garde du corps!^^

    Une petite technique, que vous pouvez essayer d"utiliser pour permettre à vos amis de se rentre compte: prenez le métro, le bus, le tram (ou juste marcher dans la rue,ça peut suffire) avec votre/vos amis, mais montez séparément dans la rame et faites mine d'être seule... et demandez à vos accompagnateurs d'observer les regards, les mimiques les réflexions des mecs autour de vous. C'est édifiant... ( Tenté dans le métro de Toulouse... C'était pas beau a voir)
     
    Mardy Bum, Skorpions, copaulette et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Jabberwocky

    Jabberwocky
    Expand Collapse

    Bravo Diglee :clap: Rien que pour ça, je suis contente de ne plus habiter Tours...
     
  5. Holy Noémie

    Holy Noémie
    Expand Collapse
    Terreur d'élite

    J'espère que je saurais réagir comme ça. Tu envoies des tonnes de courage !
     
  6. Palina

    Palina
    Expand Collapse

    Bravo pour cet article Diglee, tu m'as vraiment fait pleurer ... J'avoue ne jamais avoir été victime ou témoin d'un harcèlement de ce niveau, le plus souvent c'est des remarques lancées dans la rue, des bruits de bouche dégoûtants quand tu passes à côté d'eux ... Alors à chaque fois je me contente de marcher très vite pour m'éloigner de l'individu. Il y a deux ans y'avait tout les jours un groupe de jeunes, à peine plus âgés que moi, dans ma rue posté toujours au même endroit. A chaque fois que je passais devant eux c'était toujours la même : "Salut, t'as quel âge ? T'as cinq minutes pour parler ?". Je disais juste "Non." et continuais mon chemin. Un jour il n'y avait qu'un seul mec, il m'a suivi sur plusieurs mètres et a attrapé mon bras. Je lui ai fermement dis "Lâche moi, j'ai pas envie de te parler et je vais chez mon copain.". Il a tout de suite abandonné heureusement, mais s'il savait à quel point ça m'a foutu mal, le courage que ça m'a demandé. J'avais 16-17 ans, je fais 1m50 et je suis très timide, j'ai pas envie et j'ai pas la force de me battre contre ces abrutis qui me font mal moralement à chacune de leurs remarques.

    Ce qui me tuent le plus c'est mes amis mecs qui ne se rendent pas compte de ce harcèlement. C'est des mecs bien élevés et intelligents, ils ne font pas ça eux même et donc n'arrive pas à se rendre compte que d'autres mecs eux le font. Ils pensent qu'avec mes amies on exagèrent toujours, qu'on pense que parce que une fois on s'est fait accoster alors ça y est on va se faire accoster partout. Qu'on confond bien souvent drague et harcèlement. Qu'on pense que parce que tel quartier a mauvaise réputation on va forcément se faire harceler. Ils ne comprennent pas que le harcèlement et le risque de se faire agresser c'est pas seulement quand on rentre seule d'une soirée à 2h du matin (là pour le coup les mecs tiennent toujours à nous raccompagner et c'est très bien), mais que c'est aussi à 8h30 du matin dans le métro, à 15h dans ta rue quand tu rentres de cours, à 16h dans un centre commercial, etc.
     
    copaulette, Mlle C. et marinetiramisu ont BigUpé ce message.
  7. CaroChouette

    CaroChouette
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Felicitations pour ton courage Diglee ! :paillettes:
    Il faut continuer de se battre, et ne rien lâcher !
    La mobilisation de plus en plus forte fait plaisir a voir!
    Parce que comme beaucoup de filles j'en ai marre de me demander
    ''jupe? non, on va passer incognito et mettre un fute aujourd'hui''
    et de me faire emmerder quand même parce que dans leurs esprits malades ça ne change rien.

    Encore bravo Diglee ! Girl POWAAAA
     
  8. Roussalka

    Roussalka
    Expand Collapse

    Bravo ! Il m'est arrivé presque la même chose il y a peu et comme toi je ne me suis pas démontée, moins par fierté que dans l'optique que le mec ne se sente pas tout puissant et qu'il ne recommence pas de sitôt ! Ca fait plaisir de voir que les gens autours réagissent et soutiennent une fille qui ose enfin lever la voix ! Mais c'est sur c'est pas facile et il faut du courage pour ne pas fondre en larme de suite et répondre fermement à ses agresseurs !
    :top:
     
  9. Kataplasme

    Kataplasme
    Expand Collapse
    "Allez le dernier arrivé dans la chambre... est une boîte de conserve !"

    Beaucoup de courage pour tenir tête face à des individus qui ne lâchent pas le morceau.

    C'est rassurant de constater que des témoins (filles) peuvent intervenir, malheureusement cela reste trop exceptionnel.

    J'espère un jour pouvoir agir de la même manière si cela m'arrive et surtout de réagir si je suis témoin de ce genre de scène!

    Merci pour ton témoignage en tout cas! :calin:
     
  10. desordreperpetuel

    desordreperpetuel
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    Très bel article, bravo.

    Arrivée à Paris à 18 ans pour mes études, venant d'une toute petite ville, j'ai mis 5 ans avant de vraiment me rendre compte que j'avais été victime d'attouchements, tentatives de viols et au quotidien harcèlement de rue. C'est effarant.
    J'en suis encore dans la phase du "pourquoi n'ai je pas voulu comprendre la profondeur du problème?" et passe ma vie à en parler à TOUT LE MONDE autour de moi (famille, amis), en ayant l'impression de sensibiliser mon entourage, d'ouvrir un peu les portes closes des consciences du problème.
    Seulement une haine intense est née en moi, et j'ai comme l'impression qu'elle ne s'éteindra plus jamais.
    J'ai récemment hurlé sur deux ouvriers dans la rue qui mataient de façon immonde une femme qui marchait devant moi. Je me suis arrêtée devant eux et ai crié "Ca va les deux porcs ? Pour mater y'a du monde hein !".
    Ils ont alors répondu que je devais etre jalouse que ce ne soit pas moi qu'ils aient maté (?!) et les gens qui passaient dans la rue (assez bondée) ont rigolé.

    Voilà. Depuis ce jour, je me sens juste désespérée, face à tout ça. Désespérée et seule.
    Ce genre d'article est donc une grande bouffée d'air.
     
    copaulette et Pastèk ont BigUpé.
  11. Elliot Jones

    Elliot Jones
    Expand Collapse

    Franchement bravo :cheer::worthy: Je me demande toujours si un jour je serais capable de remballer un mec comme ça. Bravo pour ce courage et merci, parce que ça fait du bien de se dire qu'ils ont été remis à leur place !!
     
  12. Scout

    Scout
    Expand Collapse
    Mes rêveuses pensées pieds nus vont en soirée

    Bon bah moi aussi j'ai pleuré arrivé au commentaire de la petite mamie, ça fait du bien de lire ça ! Vraiment.

    Mais j'ai l'impression que je ne pourrai jamais avoir le courage que tu as, cependant ça serai un bon moyen d'apprendre à s'affirmer.

    Bravo à toi ! Et merci de nous faire partager ça :fleur:
     
Chargement...