Distribuer des journaux le matin : un rêve, une vie

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Une madmoiZelle, le 9 mars 2014.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

  2. elaphebolos

    elaphebolos
    Expand Collapse

    Cela fait 3 ans que je distribue les journaux tous les matins de 7h à 10h.

    Même s'il y a plein de mauvais points, comme les mecs drogués, bourrés, qui viennent t'emmerder, ceux qui te font la même blague tous les matins en pensant être originaux ("Je ne sais pas lire hihi", "C'est les mêmes?", "Je l'ai eu hier"), il y a des gens qui passent tous les matins, te font des grands sourires, te demandent comment tu vas. Certains s'inquiètent quand je rate une journée. J'ai eu des pains au chocolat une fois, même une baguette viennoise.

    Ce n'est pas le job de ma vie, ce n'est pas vendu comme tel mais finalement, j'ai le sourire pendant 3h, même si tout le monde ne prend pas le journal, ou prendre celui de la "concurrence". Mes meilleures amies actuelles proviennent d'ailleurs de cette "concurrence".

    Donc non, distribuer des journaux n'est pas un calvaire. Même l'année dernière, on a distribué par - 18°C.

    Et tous les diffuseurs ne sont malheureusement pas étudiants. Ma collègue est là depuis 8 ans, elle n'arrive pas à trouver un autre job.

    J'avais écrit un article là-dessus dans mon blog d'ailleurs : http://dailyamory.com/bonjour-metro/
     
    Licornichon a BigUpé ce message
  3. Weaver

    Weaver
    Expand Collapse
    is Shoshanna Shapiro

    Moi, je n'ai pas eu "droit" à l'entretien d'embauche.
    Mes "missions" étaient communiquées par téléphone par un garçon toulousaing à couper au couteau.
    Et la magie du truc, c'était mon CDD de 15 jours, renouvelable à l'infini :lol:.

    Résumons: Aucun contact de mes boss (ou presque) (sauf bien sûr le chef d'équipe avec son regard qui dégouline sur toi) (brrrrr) (beurk), jamais aucun regard des "clients" alors que bon, mon journal il était beau, frais, repassé, avec jantes en alliages étou, et LA PERPETUELLE ENVIE DE DORMIR TOUTE LA SAINTE JOURNEE.

    Mais les points positifs, c'est quand même d'avoir un job avec la maigre paye qui va avec, et le deuxième petit dejeuner en rentrant chez soi: 2 heures à crapahuter tout les matins, ça creuse!
     
    Licornichon a BigUpé ce message
  4. Nadja__

    Nadja__
    Expand Collapse
    Miou.

    J'ai fait ça pendant un temps, avant d'arrêter en plein mois de février parce que j'avais vraiment trop froid ce jour-là. C'est con mais je suis restée de 6h30 à 9h30 je crois, je tremblais de partout et j'ai lâché l'affaire (depuis j'ai fait pas mal d'autres jobs, big up à celui pour lequel je me suis retrouvée déguisée en bavaroise dans un magasin de meubles).
    Chapeau à celles qui font ça sur une longue durée et en plein hiver.

    Je distribuais à Strasbourg un journal qui n'intéressait pas grand monde (ce n'était ni le 20 minutes, ni le Métro), du coup parfois j'avais droit à "Celui-là c'est de la merde !". Sympa ...

    Pour le temps qui passe, ça dépend vraiment de l'endroit où on est placé. Je faisais ça à un endroit assez fréquenté mais quand je me suis retrouvée devant la gare (hyper fréquentée) j'ai vite vu la différence : le temps passait deux fois plus vite !

    Après je ne regrette pas du tout la ribambelle de jobs étudiants que j'ai pu faire, ça m'a appris un tas de trucs.
     
  5. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    Joli article!

    Je me souviens, dans ma boîte, on m'avait dit très clairement "si une boîte porte la mention "ni pub, ni journaux", on ne met rien dedans." J'ai toujours respecté ça. Des années plus tard, j'ai mis cette mention sur ma boîte et j'ai ouvert des yeux ronds en voyant un type mettre un journal dans la boîte et me dire bonjour alors que je rentrais chez moi!:rolleyes:

    Il y avait aussi ce gentil retraité qui se sentait probablement seul et trouvait toujours des prétextes pour me parler. Par exemple, il m'expliquait comment mettre le journal dans la boîte. Un autre jour, il m'a dit que le journal ne tiendrait probablement pas dans la boîte du voisin. On est allés voir, ça entrait largement. Il a eu l'air déçu, puis m'a quand même pris le journal des mains en m'expliquant qu'il allait le donner aux voisins quand ils rentreraient, pour être certain qu'il n'arrive rien au journal. J'ai compris qu'il cherchait un prétexte pour leur dire bonjour, en parfait moulin à parole.

    Le dernier jour, je ne l'ai pas vu. J'ai failli sonner chez lui pour lui dire au revoir. Il était sympa.:calin:
     
    Eiden et Antidopaminergique ont BigUpé.
  6. slippin

    slippin
    Expand Collapse
    Guest

    Niveau salaire ça tourne autour de combien ?
     
  7. angelsyouyou

    angelsyouyou
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    Ouiiiiii !!!!! ?

    J'ai distribué le Direct Matin à Nantes pendant 2 ans !

    Moi et mes copines on avait un système de "banco" qui illuminaient notre nuit/matinée de froid et de cons. ça pouvait aller du sosie de Mr Sheffield (Non vraiment, il avait les petites mèches, le petit sourire qui va bien et tout et tout) au petits vieux qui nous donnaient des gâteaux, en passant par le chien d'aveugle qui louchait...

    C'était dur mais on en garde tout de même de très bon souvenir !
     
  8. Kiha

    Kiha
    Expand Collapse

    Je ne prends que rarement des journaux gratuits mais quand on m'en tend un, je reponds toujours "Non merci" avec un sourire.

    Bon courage a vous toutes !
     
  9. Aesma

    Aesma
    Expand Collapse
    The Internet doesn’t just offer opportunities for misogynistic abuse, you know. Penis enlargers can also be bought discreetly.

    Mes journées de BTS sans 20 minutes étaient mornes et plates. On étais tous accros et mon seul regret des journées de cours qui commençaient après 9h ce que je pouvais pas lire le journal et faire les mots fléchés *__*. Aujourd'hui ça me manque beaucoup et pour l'anecdote, je prenais aussi régulièrement le Métro même si les mots fléchés étaient trop compliqués parce que le jeune homme au k-way vert était mignon. :jv:
     
  10. MelyKitty

    MelyKitty
    Expand Collapse

    Aaah comme le 20 minutes me manque :/ ! Depuis que j'ai changé de trajet le matin je ne l'ai que très rarement et franchement ça me manque ! Les faits divers, la méteo et surtout LES MOTS FLECHES ! Ca illuminait ma journée x)
     
  11. MadCat1349

    MadCat1349
    Expand Collapse
    Mawww?

    Même si je suis en couple et amoureuse! Jamais je ne renierai le MetroNews de mon petit distributeur de journaux à la sortie du métro de ma fac :3
     
  12. Kand'x

    Kand'x
    Expand Collapse
    Ca te regarde pas

    Moi aussi je voudrais savoir :hello:
    Sinon j'admire votre courage les filles!
    J'ai toujours de la peine quand les gens fond mine d'éviter les distributeurs de journaux comme "la peste"....:stare:
     
    #12 Kand'x, 10 mars 2014
    Dernière édition: 10 mars 2014
Chargement...