Dix ans de tabagisme

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Charlotte, le 31 mars 2008.

  1. Charlotte

    Charlotte
    Expand Collapse
    Mannequin de cou

    Ce sujet est dédié aux réactions concernant cette actu : 10 ans de tabagisme.

    Merci d'utiliser ce post pour publier vos commentaires et vos avis ;)
     
  2. Malaussène

    Malaussène
    Expand Collapse
    42

    Je suis fumeuse. A nouveau. Ca fait à peu près sept ans que je fumes "vraiment", c'est à dire entre un et deux paquets par jour. Et trois ans que j'essaie d'arrêter.
    Ma période la plus longue sans tabac a dû durer six mois, environ. Effectivement, j'avais (un peu) plus de souffle, et surtout plus d'argent. Bon par contre le coup de tu redécouvres le goût des aliments, tout ça faut arrêter de déconner hein. Par contre j'ai eu des quintes de toux de folie, pendant plus de deux semaines. A n'en plus dormir la nuit : il paraît que mes poumons se "purgeaient". Bref.

    Là, j'aimerais bien arrêter. Ne plus avoir une haleine de cendrier, ne plus paniquer dans les bars, préserver ma santé, évidemment. Malheureusement, il s'avère que ma dépression s'aggrave dans les moments d'arrêts. Ce qui me laisse donc le choix entre me sentir nulle parce que je fumes, mais mener une vie presque normale, ou alors arrêter de fumer et sombrer dans l'immobilisme le plus total, les crises de colère, d'angoisse. Sympa comme choix.

    On va donc dire que j'attends d'aller mieux, et ensuite j'arrêterai. Je suis faible, je sais.
     
  3. LilaRose

    LilaRose
    Expand Collapse
    Teubê et fière de l'être

    j'ai essayé de fumer quand j'étais au collège, parce que c'était cool, mais j'ai vite arrêté parce qu'avoir une haleine de cendrier pâteux, les doigts qui puent et qui jaunissent et sentir que toutes mes copines qui fumaient puées littéralement la vieille clope froide, ça m'a completement rebuté.
    Et il y a une chose que j'avais remarqué, après chaque clope, je sentais une gêne au niveau du souffle.
     
  4. Ginger.

    Ginger.
    Expand Collapse
    BANG BANG BANG !

    MERCI ! Maintenant j'ai PLUS DU TOUT envie de gouter la cigarette .
    Tu m'as totalement convaincue !
    Et courage pour ton "sevrage" ! :fleur:
     
  5. Sneezewort

    Sneezewort
    Expand Collapse
    Revival

    Je suis non-fumeuse, mes parents fument pas, ils m'ont jamais fait la morale du style "si jamais on te surprend à fumer tu vas te prendre la plus belle dérouillée de ta vie" (même si je sais qu'ils le pensaient très très très forts) et je crois que c'était une bonne méthode. Après mes éventuels amis (très rares) qui fumaient ne m'ont jamais incitée à le faire, au contraire, tous étaient là "commencez pas, commencez pas, parce qu'après vous y arriverez plus". Les voir être complètement dépendants, arrêter, reprendre etc... m'a coupée l'envie.

    Après parfois il m'arrive de faire des rêves très très intenses où je fume comme un pompier, que j'adore ça, et dans mon rêve je me dis "dès que tu te lèves, tu cours acheter un paquet de clopes". Et dès que je me réveille, l'envie a totalement disparu.

    Sinon y a deux trucs qui m'ont toujours retenue (plus que la santé et tout ça), c'est la déception de mes parents et l'odeur. (bonne fifille que je suis :shifty:).
     
  6. Llits

    Llits
    Expand Collapse
    Vide

    Pareil, j'ai commencé vers 12/13 pour me la péter devant le collège ( et ça marche, c'est ça le pire ).
    Et ça fait un ptit peu plus d'un an que j'ai arrêté. Après avoir fumé pendant environ 3/4 ans un paquet par jour. Mon médecin m'a prescrit des médocs ( j'ai aucune volonté ) et ça a été tout seul.
    En plus on m'a offert des cadeaux pour fêter ma première année de non-tabagisme :d
     
  7. NeKo-ChAn

    NeKo-ChAn
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    Je me souviens très bien de la 1ère clope à 16 ans. On était trois copines et on voulait essayer alors on a acheté un paquet et "beurk, c'est dégueu, je fumerais jamais." Mais à l'époque, fumer c'était cool et puis ce paquet fallait bien le finir...
    Petit à petit je suis devenue une vraie fumeuse et j'ai atteint mon sommum pendant mes études. Soirées, mon appart partagé avec une grosse fumeuse, bosser en fumant des clopes... J'ai fini par être dégoutée, vraiment.
    La, ça fait 1 an et 3 mois que j'ai arrêté. Mon copain est en train d'arrêter (bon, lui fume pas des clopes:confused:), chez nous c'est devenu non-fumeur et je vous raconte pas le plaisir de pas avoir un appart qui pue la clope froide.
    Le problème c'est que maintenant je supporte plus du tout la fumée des autres.
     
  8. Malaussène

    Malaussène
    Expand Collapse
    42

    Tu es dure... Arrêter n'est pas quelque chose de simple. Pourquoi t'énerver contre tes proches qui n'y arrivent pas ? Ca ne les aidera pas.
    C'est vrai que l'on se trouve souvent des excuses pour ne pas arrêter. Parce que ça fait peur. Et nous culpabiliser n'y changera rien.
     
  9. Kleo Appleton

    Kleo Appleton
    Expand Collapse
    Envie Dodo

    J'ai fumé 6ans ,ça donnait une contenance indéniable.J'ai arreté depuis bientôt huit mois,sans aucune aide,ni prise de poids.Je vis super bien depuis que j'ai arreté,et honnetement,jetais une grosse fumeuse (une vingtaine par jour vers la fin) et la premiere de la journée était la meilleure:ben ça s'oublie facilement,tout ça. Puisque ça n'est au fond qu'une habitude.

    Courage à toi!
     
  10. Charlotte

    Charlotte
    Expand Collapse
    Mannequin de cou

    Merci pour vos encouragements :d !

    Dans ce que vous dites, je reconnais plein de trucs qui me font sourire.

    Y'a un truc que je viens de remarquer, c'est que j'anticipe mes clopes. Ce soir, sur les 10/15 minutes de repas, j'ai pensé sans le vouloir à "la cigarette d'après" trois fois. Je suppose que jusqu'alors je n'avais pas pû m'en rendre compte parce que je savais que je ne serai pas contrariée dans mon envie.

    1 jour :rockon:
     
  11. 100drillon

    100drillon
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Ben même si j'ai commencé y'a pas très longtemps (quelle conne, mais pourquoi je suis pas restée à fumer uniquement en soirée?!?) je m'imagine plus sans mes clopes! C'est clair que ça occupe, ça donne une contenance,... Bref bonne chance à toi!
     
  12. Vaquita

    Vaquita
    Expand Collapse

    J'ai 16 ans. Fumer, j'ai d'ja Essayé, et j'aime pas. J'trouve pas c'qui a de bon la dedans, le gout m'écoeure, après on pue, ca coute cher, ca nous détruit la santé... J'ai rien contre les fumeurs (la plupart de mes amis fument, mes parents fument. Alors même si j'ai p-e Fumé 2 cigarettes dans ma vie, mes poumons doivent être pas mal arrangé, merci à mon entourage.. lol) .
    Par contre c'qui me tue, ce sont les "vas y , fume avec nous , détends toi :knockout: " (je précise, les 3/4 de mes amis, c'est pas que des cigarettes qu'ils fument). Ben vous savez quoi, ca me fait de la peine. Parce qu'ils croivent que s'ruiner la santer, s'abrutir avec des gros joins, risquer des amendes et des problèmes avec la loi pour fumer des gros joints, puer la clope, ca fait classe?

    Moi je pense que ceux qui fument pcq "ca fait bien de fumer, ca fait comme tout le monde", C'est des gens qui ont pas encore compris qu'y'avait rien de bien la dedans.

    Mnt libre a chacun de faire c'qui lui plait.. :v:
     
Chargement...