Docu Arte - Je suis grande, et alors ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Fab, le 25 janvier 2014.

  1. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

  2. audreysydney

    audreysydney
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie

    Je ne fais qu'1m83, et je n'en souffre pas vraiment, mais je comprends à quel point ca peut être un handicap.
    Le plus embêtant pour moi ce sont les réfléxions sur ma taille, le fait que dès que je rencontre quelqu'un il me demande ma taille au bout d'un petit moment en ayant fait remarquer que j'étais grande pour une fille auparavant.
     
  3. Purdey

    Purdey
    Expand Collapse
    Allons-y Alonzo!

    Du haut de mes 1,55 m, j'ai trouvé ça très intéressant. Bien sûr, j'avais quelques préjugés, des idées toutes faites, centrées sur ma personne et de mon monde vu d'en bas. Le reportage m'a fait réagir, ce qui est une bonne chose, il m'a fait comprendre que le fait d'être grande pouvait un réel handicap et pas un caprice. D'ailleurs, j'ai eu de la compassion pour ces toutes jeunes filles qui mesuraient plus d'un mètre quatre-vingt et tous les sacrifices qu'elles font pour se fondre dans ma masse (je déteste cette expression). Les deux mannequins du reportage m'ont bluffé: Elles assumaient parfaitement leur taille, rayonnaient par leurs beautés et combattaient leur complexe, elles m'ont redonné le sourire.

    Bref, ce reportage m'a permis de voir le monde, vu d'en haut.
     
    #3 Purdey, 25 janvier 2014
    Dernière édition: 25 janvier 2014
  4. MinaAbla

    MinaAbla
    Expand Collapse

    Aaah je suis déçue, j'arrive pas à voir le reportage :sad: ça dit que ce n'est pas dispo dans mon pays :sad: n'y aurait il pas d'autres liens ?
     
  5. Balkis

    Balkis
    Expand Collapse

    Je trouve dommage que le reportage ne parle que des grandes bien roulées.
    Franchement, j'aime bien être grande (1.83) mais je ne suis pas bien foutue, j'ai un double menton, je suis loin d'être sublime comme des deux mannequins et la basketteuse. C'est plus ça qui m'empêche de "m'accepter".

    Sinon j'ai adoré le fait qu'une des mannequins explique que dès qu'elle a commencé a avoir de l'assurance les mecs ont eu peur d'elle et qu'après quand elle pose la réal a bien pris le soin de filmer les regards fascinés voire lubriques des hommes qui la regardaient.
     
  6. Klimts

    Klimts
    Expand Collapse

    Pour celles qui n'arrivent pas à voir le documentaire depuis l'étranger, le plus simple (avec quelques manipulations) est d'installer un VPN français. Vous pourrez accéder à tous les programmes français comme ça :)
     
  7. So-Sweety

    So-Sweety
    Expand Collapse
    Joyeuse et enjouée

    Je comprends parfaitement le problème des grandes et je trouve qu'on devrait également parler des petites.
    Je mesure 1m54 et j'ai beau ne jamais sortir sans talon, je suis toujours plus petites que la plupart des gens et je me prends une remarque par jour en moyenne, quand on ne pense pas que j'ai 18 ans (à 24 ans).
    Sans compter les aisselles des gens que l'on côtoie dans le métro, l'impossibilité dans les magasin de choper les articles sur les rayons les plus hauts et les vêtements qui dans leur grande majorité ne sont pas du tout pensé pour nous - merci les rayons enfants.. ;)
     
  8. ©harlotte

    ©harlotte
    Expand Collapse

    @Klimts
    Salut ! J'ai suivi ton conseil sur le fait d'installer un VPN français pour avoir accès aux programmes français, mais ça ne marche pas. J'ai installé SecurityKISS. Est ce qu'il faut faire quelque chose de spécial en plus après avoir installé un VPN pour avoir accès à tous les programmes ?
    Merci
     
  9. Lyncis

    Lyncis
    Expand Collapse
    Ecrivain en herbe

    Je suis petite, et alors ? ;)
     
  10. Black Phillip

    Black Phillip
    Expand Collapse

    J'ai vu ce reportage hier soir et je voulais le poster sur le forum, je vois que Fab m'a devancée, bref, merci à Madmoizelle d'être Madmoizelle vous êtes trop cool et vous parlez toujours de ce qu'il faut <3

    Je ne mesure qu'1m74 mais étant donné que dans ma famille tout le monde est tout petit je me suis toujours sentie géante et pas normale. Depuis mon enfance on me fait toujours des réflexions sur ma taille genre : "la grande asperge", "grande gigue", "tes pieds c'est des rollers" bla bla bla (il paraît que c'est drôle), on m'a même traitée de "phasme" et de "mante religieuse" genre : tes bras ils sont immenses etc (toujours au sein de ma tendre sphère familiale, "pour rire"). Je me sentais jusqu'à il y a peu disproportionnée et anormale à cause de ces réflexions là. Maintenant je m'accepte mieux, j'ose même mettre des talons et je ne rêve plus de mesurer 1m60.

    J'ai vu beaucoup de commentaires de filles qui regrettent qu'on ne parle pas des petites dans le reportage. Mais je pense que c'est dû au fait que c'est, je crois, beaucoup plus dur d'être très grande quand on est une femme que d'être petite. Parce que quand on est petite on est considérée comme "mignonne", alors que quand on est plus grande que les mecs c'est inhabituel, ça crée un chamboulement dans notre vision du genre féminin et masculin, ça pose la question de la virilité, de la féminité etc, et on est du coup facilement associée à un monstre ou alors à une meuf plus virile que les mecs. Enfin, c'est comme ça que je l'ai vécu personnellement, et c'est aussi un peu ce dont il est question dans le reportage.
     
    #10 Black Phillip, 25 janvier 2014
    Dernière édition: 25 janvier 2014
  11. Lyncis

    Lyncis
    Expand Collapse
    Ecrivain en herbe

    Etre petite soulève des inconvénients et préjugés différents mais non moins handicapants au quotidien... Passer pour une éternelle "petite jeune fille", être vue comme une femme-enfant, ou encore la difficulté à "en imposer" dans le milieu pro... Ce genre de choses.

    Je n'établis aucune comparaison, les deux situations doivent être éprouvantes, mais elles sont différentes et au final toutes deux potentiellement source de complexe et prise de tête.

    (désolée pour le hs)
     
  12. Somewhere_else

    Somewhere_else
    Expand Collapse
    Energie à revendre

    Je ne mesure "que" 1m75 mais en voyant ce reportage je me suis beaucoup retrouvée. Il est vrai qu'à l'adolescence c'est difficile de se fondre dans la masse et je sais que j'ai longtemps rêvé de mesurer moins d'1m70, j'avais juste envie de passer inaperçue. Quand on est toujours la plus grande, on finit par avoir cette  étiquette sur son front et moi j'en avais marre d'être toujours définie par ma taille.

    Finalement, le plus dur a été collège. Au lycée, je n'étais pas encore très à l'aise avec ma taille mais le fait qu'il y ait plus de personnes à ma taille m'a un peu aidée.

    Aujourd'hui, je ne me verrais être plus petite. Etrangement par moment, j'aimerais bien avoir quelques centimètres en plus, histoire d'être "vraiment" grande. D'ailleurs, j'ai du mal à accepter qu'une fille puisse être plus grande que moi, alors qu'avant ça me faisait plaisir puisqu'il y avait "pire" que moi. Il m'a fallu du temps pour accepter ma taille. La mannequin dans le documentaire décrit parfaitement ce que je ressens : ma grande taille fait partie de moi et je suis fière d'être comme je suis.

    Cependant, je dois quand même faire remarquer que le fait de côtoyer des gens de la même taille aide beaucoup à se sentir mieux et je ne sais pas je dirais la même chose aujourd'hui, si je ne fréquentais que des filles de moins d'1m65.

    Donc je tiens à dire notamment aux adolescentes qui passeraient par là que vous serez grandes toute votre vie donc autant en faire un atout et en être fière. :taquin:
     
Chargement...