Doit-on être une femme accomplie ? - Les Chroniques de l'Intranquillité

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Ophelie, le 27 mai 2012.

  1. Ophelie

    Ophelie
    Expand Collapse
    Monarchiste au crépuscule

  2. Balkis

    Balkis
    Expand Collapse

    J'ai directement pensé à Jane Austen, dès le début de l'article. Notamment à Caroline Bingley et Lizzie.

    Ça me parle beaucoup, mais je n'ai justement jamais senti la pression du besoin d'être accomplie. Je crois qu'on s'en affranchis progressivement sans vraiment s'en rendre compte.
    A par mon père, assez bourgeois traditionnel, qui voulait qu'on parle quatre langues, qu'on pratique un sport, qu'on joue d'un instrument, mais qui tout de même, une fois les rêves abandonnés, n'est pas revenu à la charge, je n'ai jamais ressenti cette pression.
    Mais en y repensant deux fois, c'est vrai que dans ma famille, on s'attend à ce qu'avec ma s?ur on aient des enfants. C'est presque obligatoire. Sauf que moi je n'en aurais probablement (pour ne pas dire sûrement) pas. Cependant, je crois que personne ne sera choqué si je n'en ai pas.
     
  3. Darky-Angel

    Darky-Angel
    Expand Collapse
    ch ch ch ch CHERRY BOMB !

  4. John John

    John John
    Expand Collapse

    J'ai peut-être mal perçu le ton de l'article, mais j'ai l'impression qu'il y est entendu que, dans la société, la femme subit plus particulièrement cette pression de l'accomplissement. Or il me semble que les hommes éprouvent tout autant ce poids que les femmes, bien qu'évidemment il s'exprime différemment et sur d'autres critères.
     
  5. 7happymuffins

    7happymuffins
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    Hm...pas grand chose à rajouter à part que je suis tout à fait d'accord ! Après, je sais pas si c'est une question de conditionnement par la société, mais il y a aussi des gens qui ont sincèrement envie de "s'accomplir" dans le domaine de leur passion. Et par s'accomplir, je ne veux pas dire "être meilleur que tous les autres" mais chercher sans cesse à s'améliorer jusqu'à être satisfait de soi-même, jusqu'à trouver le bonheur dans l'expression la plus juste de soi-même, même si "exprimer sa personnalité à son maximum" peut sembler au yeux des autres le "nul plus ultra". :free:(qu'il est chou ce smiley, au passage !)

    Ah, et petite note...c'était pas "courir APRES son destin comme un cheval sauvage" ? :taquin:

    PS : Et d'accord aussi avec ma voisine du dessus, la tendance à être toujours le meilleur, c'est un phénomène qui touche tout le monde, on cherche à corriger tout, à redresser tout ce qui semble imparfait...Hommes, femmes et enfants... (je ne parle pas de problème de discipline car ça, les enfants en ont besoin je pense mais par exemple, dès qu'un enfant est un peu trop dynamique, il y a parfois des gens qui pensent aussitôt : "Quoi ? Un hyperactif ?! Hop ! Chez le docteur !)
     
  6. KBi

    KBi
    Expand Collapse
    Onk Onk

    Pendant tout l'article je pensais ce qui a ete la conclusion :
    Et comme le disait 7happymuffins et son magnifique smiley [​IMG], le réel accomplissement, c'est faire ce qui fait nous sentir mieux, c'est purement égoïste. Et c'est la plupart du temps dans un seul domaine. C'est être bien avec son soi-même, accepter ce qu'on aime et ce qu'on a envie. Et la plupart du temps ça va a l'encontre de ce que la société attend de nous, sinon on n'aurai pas de difficulté a l'accepter.

    Donc oui l'accomplissement sociale c'est être une (bonne) mère, une bonne épouse, une bonne travailleuse et une personne intéressante et cultive. Oui sauf que pour être les 4, ils faut taper dans le moyen.
    Alors la fille qui fera la choix entre ces 4 "position" sera toujours mal vue par une frange de la société. "Oh la ringarde de mère au foyer", "oh la féministe qui veut pas d'enfant pour profiter de sa vie pour s’épanouir dans son boulot et/ou dans ses loisirs". Mais ces femmes la si elles s'acceptent seront surement les plus épanouie de toutes !
     
  7. Ghost Town

    Ghost Town
    Expand Collapse
    Aime les barbes.

    Ca se dit "sans ne rien accomplir" ? Je ne sais pas, mais j'ai bugé là-dessus sans terminer l'article. Intranquillisée par les négations.
     
  8. Aqueuse

    Aqueuse
    Expand Collapse
    est décaféinée

    Je suis d'accord avec Jicky pour le nom a donner à ça : je trouve que les arguments avancés dans l'article ressemblent plus à "une dictature de la performance".

    Mais je suis aussi d'accord avec la partie de l'article initial qui dit que ce n'est qu'une grave illusion de plus.

    D'un point de vue pratique, je crois que l'accomplissement est un mot fourre-tout bien pratique, un sandwich de pleins d'autres besoins moins faciles à avouer : indépendance, raison d'être, sens, connexion....

    Plus profondément, je pense que le simple fait de se poser la question : "doit-on être une femme accomplie ?" démontre qu'on l'est : on a acquis une autonomie de penser suffisante pour se poser cette question, donc on est adulte, et donc on est accompli (on est une femme "faite") et plus une "fille". ....... donc c'est une fausse question.

    De là à savoir si justement se poser la question ne serait pas un moyen détourné de se considérer comme étant non-adulte et donc de se rassurer sur le fait qu'on a encore du chemin à faire...... ce serait paradoxal mais amusant :d
     
  9. e.g.

    e.g.
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement.

    J'aime beaucoup cet article.
    J'ai souvent le sentiment que la societe' nous conditionne et impose presque des regles de vie : "sois bonne maitresse de maison, sois belle, mince , fais du sport ..."
    Toutes ces emissions de tele ou' il est question de se perfectionner, d'ameliorer son look.
    Comme si c'etai en fait, non pas l'accomplissement de soi, mais l'accomplissement envers les autres, s'epanouir pour le bien etre des autres.
    Je n'ai pas particulierement de passions (ce qui choque pas mal de monde quand je dis ca).
    Je n'excelle pas professionnellement, je ne suis pas une sportive (je comprends que certains aiment le sport mais qu'on arrete de me le reprocher ! )
    Mais a' part ca, j'aime ma vie, mes defauts et j'aime avoir eu la chance de realiser mes reves.
    Je ne suis peut etre pas accomplie selon un modele dicte' , mais je suis heureuse !
    :)
     
  10. Irma Bud

    Irma Bud
    Expand Collapse
    Mrs Punchline Holmes

    oui oui voilà, la différence entre réussir dans LA vie (dictature de la performance) et dans SA vie (accomplissement personnel) !
     
Chargement...