Electeurs du FN : des "gros cons" ?

Sujet dans 'Présidentielles 2012' lancé par Denis, le 26 mars 2011.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Sophie Aram, la chroniqueuse-humoriste de France Inter, a osé dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas à propos des électeurs du Front national : "entre quelqu’un qui penserait que la cause de tous ses malheurs c’est la présence des immigrés en France, et un gros con, j’ai du mal à faire la différence".

    Sophie Aram a donc osé briser le tabou qui oblige à trouver toutes les excuses possibles aux électeurs du Front national sous prétexte qu'ils sont pauvres, tristes, apeurés, en colère, incultes ou malheureux.
    "Même si on n'a plus le droit de dire que ce sont des gros cons, c'est quand même pas mal imité" a-t-elle lancé sur l'antenne de France Inter, n'hésitant pas à fâcher ceux des auditeurs de cette radio qui ont un faible pour la famille Le Pen.

    La jeune femme a conclu sa chronique en paraphrasant l'aimable Brice Hortefeux : "c’est pas parce qu’ils sont plus nombreux que ça leur donne raison. Au contraire, j’aurais tendance à penser qu’avec les gros cons, quand il y en a un ça va, c’est quand ils sont plusieurs que ça pose problème".

    Depuis, elle en prend plein la tronche. D'origine maghrébine, je vous laisse imaginer ce qu'elle ramasse sur les forum proches du FN. Même Guy Carlier a jugé utile de s'en mêler en la traitant (subtilement) de "petite conne".

    Michel Audiard disait : "les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait ". Oser voter pour le FN donne-t-il accès à ce club d'élite façon voie royale ? Qu'en pensez-vous les madmoiZelles ?

    La chronique de Sophie Aram est ici.
     
  2. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe


    Que penses-tu de celui-là ?

    Un candidat Front National aux cantonales photographié faisant le salut nazi (NouvelObs.com)

    Que penses-tu des électeurs du canton de Grenoble 6 qui ont permis à ce type de se qualifier pour le second tour des cantonales ?
    Dans ce cas précis, le "gros con" de Sophie Aram ne sonne-t-il pas limite bisounours ?
     
  3. ninicracra

    ninicracra
    Expand Collapse
    4.8.15.16.23.42

    Oui, d'accord, c'est réducteur, et on sait que les généralisations ne sont jamais bonnes. Mais à force d'entendre des remarques insupportables sur les immigrés, "les gens de couleur", l'islam, l'avortement, l'euro, la peine de mort, moi je trouve que ça a un certain effet cathartique de dire que le FN est quand même une fourmilière de gros cons.

    Parce que le politiquement correct avec les fachos, ça commence à bien faire. Autant on tolère désormais parfaitement les propos racistes dans les médias, autant un "gros con", ça ne passe pas.
     
  4. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe


    J'entends bien ce que tu dis et ton argument n'est pas sans valeur, loin de là, mais tu ne réponds pas à la question ! Comment qualifies-tu TOI ces gens qui votent pour ce type à Grenoble ?
     
  5. Dies Irae

    Dies Irae
    Expand Collapse

    Sauf que là, elle juge que ce sont de gros cons à cause de leurs idées, pas de leur origine ethnique ou sociale. La nuance est de taille, non ?


    Et je vois pas bien ce que Guy Carlier vient foutre là dedans... :eh:
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je suis complètement d'accord avec elle, j'en ai un peu assez qu'on cherche des excuses aux votants du FN et qu'on dise : On peut voter FN sans penser "la cause des problèmes internes est l'immigré", désolé, c'est la base du programme du FN, comment voter pour un parti alors qu'on n'est pas d'accord avec la base de son programme, sa valeur première? Si, on vote alors qu'on n'est pas d'accord, on est idiot. Sinon, si on est d'accord, on est xénophobe (donc con?).
    (et en plus, si on réfléchit un peu plus, on se rend compte que le programme du FN est inapplicable)

    De plus, si je ne me trompe, Sophie Aram n'est pas politique, elle est humoriste, je ne vois pas pourquoi elle se restreindrait, elle ne fait pas campagne politique.
     
  7. Laws

    Laws
    Expand Collapse
    Lost

    Je suis tout à fait d'accord avec ce qui tu dis là et je rejoins ton propos en prenant pour exemple l'émission du grand journal 22 Mars 2011 où l'invité de la première partie était Marine Le pen. Les chroniqueurs avaient envers elle une attitude suffisante, dénigrante et exécrable.
    Ils l'ont tout simplement posé en victime. Et ceci n'est vraiment pas la bonne attitude à avoirs envers ce partie (à mon avis).
    Plutôt que de ressortir ce que l'on sait déjà sur ce partie (politique anti-immigration, tournée vers le nationalisme, etc.), montrons que ce partie est totalement anti-démocratique, pas du tout tourné vers l'avenir (mais plutôt tournée vers le nombril de la France), partie pas du tout près à affronter les problèmes économiques et mondiaux actuels.
    Montrons que ce partie ne pourrait gourverner seul!!!!! Partie peu crédible aussi sur la scène internationale, perte de notre crédibilité mondiale, etc.
     
  8. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Ah bon... Bah là désolé, mais je n'ai aucun argument rationnel à t'opposer.
     
  9. Samburu

    Samburu
    Expand Collapse
    Human Trampoline

    Je n'ai pas trouvé cette chronique spécialement agressive ou violente. Les électeurs lepeniste disent bien pire tous les jours et se plaignent continuellement d'être brimés par la bien-pensance et le "politiquement-correct".
    C'est direct, ça ne fait pas plaisir à entendre, c'est sans doute maladroit et ce n'est surement pas à mettre dans la bouche d'un politique, même sous un langage plus policé.

    Mais Sophia Aram est une humoriste, elle n'est pas un politique et moi, j'avoue que ça m'a fait du bien d'entendre sa chronique après avoir passé 20 min à bouillir dans le bus devant une "grosse conne" qui disait haut et fort qu'elle votait Marine et qui disait des conneries plus grosses qu'elle sur les révolutions arabes et les étrangers.

    Je pense que son postulat de départ est juste. Depuis quelque temps maintenant, l'évocation de l'électorat du FN ne fait plus que pour dire que ces gens sont des pauvres gens qui souffrent, qui sont en colère et qui ont peur. On est passé d'un extrême - tous les électeurs FN sont des nazis- à un autre extrême - l'électeur FN est un exclu qui souffre. On fait de l'électeur du FN une victime, quelqu'un qui n'est pas responsable de ces actes, et dont le cri de souffrance se reporte donc sur le FN. Pourquoi sur le FN ?
    Aujourd'hui le Front National étouffe littéralement l'espace politique. Il n'y a plus de position qui soit prise sans l'arrière pensée de "reconquérir" l'électorat frontiste. Pourquoi n'a t-on pas porté plus d'attention à l'abstention qui est quand même un problème phénoménal ?
    Pourquoi ne pourrait-on pas dire que l'électeur frontiste est responsable de ces actes, et que c'est une connerie de voter FN pour ce parti qui, il l'a montré avec les candidats qu'il présente, se fout de la gueule de ces électeurs et n'a réussi, les rares fois où il a eu le pouvoir, qu'à faire preuve de son incompétence ?

    Évidemment, ce n'est pas la réponse que l'on attend de la part d'un politique, évidemment on ne peut pas se contenter de dire ça à longueurs de journée, évidemment c'est réducteur, généralisateur, tout ce que vous voulez... Mais dans l'ambiance actuelle, c'est salvateur. Ça remet l'électeur frontiste à sa place, celle d'un adulte responsable de ces actes avec qui on peut discuter, sans prendre de pincettes ...
     
  10. Dies Irae

    Dies Irae
    Expand Collapse

    Ça serait grave et choquant si ces paroles étaient tirées du discours d'un homme ou d'une femme politique, d'un représentant de l'état, de l'autorité. Pas d'une humoriste ! Elle est, si j'ose dire, là pour ça... Traiter quelqu'un de con n'est quand même pas puni par la loi (là ce serait une entrave grave à la liberté d'expression...).

    Personne ne mérite aucune insulte, moui, pour moi ça s'apparente à un monde extrêmement hypocrite et malsain ça... De mon point de vue, ça aboutit à des émissions de télé ultra consensuelles, ou rien n'est dit pour heurter la sensibilité de quiconque, et donc ou au final rien n'est dit tout court, et à l'éviction de Didier Porte et Stéphane Guillon d'Inter pour cause de propos non politiquement corrects...
     
  11. Erin.

    Erin.
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    :rockon: Mais tellement ! Tu as su mettre les mots sur le fond de ma pensée. Si des politiques osaient faire ça, ça m'intéresserait davantage. Malheureusement la politique en ce moment se réduit beaucoup à faire des affiches bidons contre l'autre parti, à se tirer dans les pattes et ne pas vraiment mettre leurs idées en valeurs. Enfin perso c'est ce qui explique mon désintéressement à la politique, j'ai l'impression d'avoir des gamins en face de moi et me dire qu'ils sont des candidats potentiels pour être le futur président, ça me blase...
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Quand je lis ça, ça me désespère et j'ai vraiment envie de dire que ce sont des cons. Pourquoi voter FN quand on en a "ras le bol"? Pour moi, il faut être "con" ou "idiot" ou "ne pas réfléchir beaucoup" ou être "irresponsable" pour voter comme ça. Voter Fn c'est prendre le risque de placer au pouvoir un parti aussi extrémiste, intolérant, xénophobe.
    Je trouve ça plus intéressant une humoriste qui met les votants du FN devant leur responsabilité (en disant qu'ils sont cons, ils iront peut être cherchés pourquoi on pense cela d'eux), de les poser en victime d'un système politique et de dire "malheuresement nous en sommes arrivés là", j'ai presque l'impression qu'en disant ça, on les déculpabilise de voter FN, je trouve que c'est un acte grave de voter pour un parti extrémiste.

    Ensuite, c'est une humoriste, donc il faut prendre en compte qu'elle exagère, c'est sa manière de faire rire et de réussir sa chronique (ça ne plait pas à tout le monde, mais j'ai bien aimé sa chronique), elle aurait pu dire la même chose en utilisant des mots bien plus "modérés".
     
Chargement...